Image flottante

Michèle Decker



La vie de l’autre côté


Aux Editions 'J'ai lu'

__________



Préface de Didier Van Cauwelaert (extrait) :

  « Michèle Decker est femme de gendarme, elle élève ses trois enfants et cultive son potager dans un village perdu ; c’est une personne tout d’une pièce, autodidacte, les pieds sur terre et la main à la pâte. En avril 1984 l’au-delà surgit dans son train-train quotidien. « L’autre côté », plutôt, comme elle le nomme avec un mélange de prudence et de modestie. Et commence alors une double, une triple vie. Les consultations médiumniques, les « nettoyages » de maisons hantées, le radioguidage des âmes errantes, les demandes de guérison lorsque la médecine avoue son impuissance, le tout, bénévolement.

  J’essaie d’être objectif, partagé entre ma méfiance instinctive envers les voyants et ma sympathie pour l'honnêteté de Michèle, tiraillée entre les vivants et les morts, la pression de sa famille ; entre sa générosité instinctive et la tentation de tout envoyer promener. »

__________


Préambule de Michèle Decker (extrait)

  « J'ignore pourquoi j’ai été « choisie » pour ce destin, ce dont je suis intimement persuadé, c’est d’avoir reçu une sorte de mission à accomplir, à laquelle je me consacre de toute la force de mon âme, au mieux de mes capacités. »