L'au-delà



 « Le Ciel, ne l'oubliez jamais, n'est pas un endroit, un lieu, un monde spécial, le Ciel est un "état d'âme" ! Ceci dépasse encore votre compréhension, acceptez-le par la foi. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

Qu'est-ce que l'au-delà ?
Fréquences & vibrations
Arrivée dans l'astral
Le corps astral
Vie, évolution dans l'au-delà
Souffrance, penchants et addictions
Le pouvoir de la pensée se démultiplie
La possibilité d'évolution demeure
Contacts avec ceux que l'on aime
Les regrets
La notion de groupe




___Qu'est-ce que l'au-delà ?___

  « Vos idées sur le ciel sont rarement justes.
Vous avez tous raison et tous tort ; car le paradis pour chacun ressemblera à son paradis intérieur, puisque de l’autre côté de vous-même, c’est encore vous-même ; vous n’échapperez pas à votre entité. Quand la flamme s’échappe du bois, ses teintes diffèrent selon la nature du bois. Votre paradis sera donc à votre propre image ; la terre n'est-elle pas différente pour chacun de vous ? »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « L’organigramme du monde spirituel est calqué sur le vôtre, et abrite autant de différences.
 Dites-vous : « dans ce que je ne perçois pas encore, pourquoi les systèmes seraient fondamentalement différents de ceux que je connais ? ». Nous évoluons ensemble. Il n’y a pas à dissocier l’indissociable : vous êtes matière et esprit à la fois. »
[ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]

 « Ces mondes sont appelés « supérieurs » car ils se trouvent dans une réalité qui dépasse notre monde matériel et physique. L’au-delà est en fait la source de toute réalité d’ici-bas, depuis la nature jusqu’à l’homme. »
 [ "Le livre d’Annaëlle" ]

  « L'au-delà ne se situe pas dans un infini lointain, il est beaucoup plus proche qu’on ne l’imagine. Ses vibrations ne cessent de nous parvenir. »
[ Michèle Decker, "La vie de l’autre côté" ]

 « Il nous est arrivé dans notre enfance d’entendre nos parents parler de nos chers disparus partis au ciel. En réalité, ils sont présents et souvent autour de nous. »
[ Alain Joseph Bellet (médium) ]

 « Le monde astral et tout ce qu’il contient n’est pas un univers de matière, mais néanmoins un univers que l’on peut qualifier de physique.

 Cet univers est la demeure véritable du corps astral. Tu es ici dans le double de la Terre. Il existe un monde comme celui-ci autour de chaque planète. Cette zone s’étend sur des milliers de kilomètres au-delà de la croute terrestre. Cet univers astral est rigoureusement parallèle à la Terre. Tout ce qui se produit sur Terre trouve ici des répercussions et vice-versa, ce qui est échafaudé dans l’astral se voit appliqué sur Terre. »
( D. Meurois et A. Givaudan, 'Terre d'émeraude' )

 « Le terme d’astral est générique. Il englobe une grande quantité de plans d’existence successifs. Oui, l’astral est le double de la Terre, mais il se compose de différents niveaux qui accueillent les entités selon le développement auquel elles sont parvenues.
 Ainsi l’Ether fait partie de l’Astral. Pourtant qui le pénètre et le visite ne peut prétendre connaitre que ses royaumes les plus bas. »
( D. Meurois et A. Givaudan, 'Terre d'émeraude' )





___fréquences & vibrations___

  « Celui qui poursuit assez loin l’étude de la physique est bientôt contraint d’entrer en métaphysique, parce que, si nous examinons la nature de tout près, elle se volatilise et nous ne trouvons plus qu’une fréquence de vibrations. »
( Albert Einstein )

 « Écoute-moi bien, car ceci est très important. En découvrant l’existence des ondes, sans s’en douter, les hommes ont mis le doigt sur une des forces les plus extraordinaires de la Nature.
 Tout objet est placé sur une certaine longueur d’ondes, y compris le corps humain. Physiquement parlant, il n’est qu’un assemblage d’atomes vibrant à une certaine fréquence. L’existence matérielle d’une chose, sa substance, son aspect sont la conséquence de la fréquence sur laquelle elle se trouve. Plus la fréquence des vibrations sera basse, plus la matière sera dense. »
( D. Meurois et A. Givaudan, 'Terre d'émeraude' )

 « Vous ne voyez pas les pensées en raison de la vitesse de leurs vibrations.

 (...) Vous ne pouvez percevoir ce qui ne vibre pas à votre rythme. De même, vous n'entendez pas les ultra-sons. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Pour la même raison qui vous empêche de nous voir, il nous est impossible de distinguer ce qui est plus spirituel que nous, bien que nous en soyons environnés. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

 « Tu vois, cet Être, il vient de niveaux supérieurs. Son corps de lumière s’est affiné. Se manifester ici lui coûte beaucoup de peine car il doit à chaque instant condenser mentalement les particules de vie qui composent son corps habituel. Que sa volonté vienne à s’affaiblir un instant et il disparaitra aux yeux de tous. »
( D. Meurois et A. Givaudan, 'Terre d'émeraude' )

 « Nous sommes tous faits de vibrations. Celles des guides spirituels sont beaucoup plus rapides que les nôtres, et beaucoup plus pures et éthérées. Lorsque le médium est en transe, son esprit quitte son corps et un autre esprit prend sa place et parle par sa bouche. Pour que cela soit possible, les vibrations du médium sont augmentées par l’effet du groupe en prière et de sa propre élévation (*) « Élévation ne signifie pas hauteur mais accroissement vibratoire. »

Inspiration de Rosine Terral-Meyer, médium
, sa pureté, son désintéressement. De leur côté, les guides spirituels ralentissent leurs propres vibrations. Mais si la pureté vibratoire n’existe pas, alors le danger existe, des esprits de bas niveau peuvent prendre la place. »
[ Maguy Lebrun ]

Le guide entraine les auteurs sur une scène d'accident :

 « Ton corps de lumière vibre encore selon une fréquence trop dissemblable de la leur. Tu n’es pas présent à leurs yeux, ce qui explique leur indifférence totale à ton approche.

 Regarde en direction du véhicule sans t’en approcher et apprête-toi à faire vibrer ton corps de lumière selon un mode différent afin, si nécessaire, de te détacher du plan astral en contact avec la Terre. »

« Des murmures confus faisaient irruption en moi, brouillant les indications de mon guide. En y prêtant une attention accrue, ce fut comme si je tournais le bouton d’un amplificateur. Mon guide me parut alors très lointain ; une voix s’immisça en moi et je compris que c’était celle de l’homme [ décédé ] qui tournait autour des débris calcinés. »
( D. Meurois et A. Givaudan, 'Terre d'émeraude' )

 « Ces entités [ évoluant parmi les hommes ] ne captent pas nos pensées car notre communication [ entre la médium et son guide ] se situe à un niveau bien au-dessus du leur. Il ne leur est pas non plus possible de nous voir.
- Ah ! Mais où sont-elles parties ?
 - Elles sont toujours là, mais sur le plan de conscience que tu as atteint, elles ne peuvent plus t'importuner. Tu es hors de leur portée. Dans la vie terrestre, quand tu es au quatrième étage, tu ne peux pas rencontrer ceux qui sont au second. Bien sûr, si tu éprouves le besoin de les revoir, tu as toujours la possibilité de descendre à leur niveau. Mais ces âmes ne peuvent pas monter sur ce plan si elles n'éprouvent pas le désir profond de se tourner vers la lumière. Disons qu'en ce moment même, la lumière les éblouit, et c'est pourquoi tu es devenue invisible à leurs yeux. »
[ Sylvie Lorain-Berger, "Les messagers de l'au-delà" ]

 « Sache que c'est dans la qualité de tes pensées que tu seras projetée dès l'instant de la mort. Voilà pourquoi il est très important de hausser ton diapason. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]





___arrivée dans l'astral___

  « À notre arrivée dans l’Au-delà, les conditions sont encore très analogues. Vous ne pouvez croire à quel point la vie ancienne semble continuer ! Mais lorsque nous avons franchi cette phase encore si matérielle, notre grand désir est de nous pencher sur ceux qui restent dans la bataille. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

 « Ce que nous devenons et où nous allons après notre mort dépend de nous, de nos croyances, de notre vie, des sentiments que nous avons cultivés sur Terre. Il n’y a donc pas de loi qui régisse « l’après-vie ». Le maître-mot est ici l’évolution. L’au-delà est en quelque sorte le reflet de l’avancement de nos consciences. En ce sens, il n’existe pas un seul au-delà, mais une multitude.

 (...) Il manque de mots pour décrire ce qu’ils vivent mais il s’agit bien de mondes différents. Dans l’au-delà, les morts créent le cadre dans lequel ils continuent de vivre. Ce ne sont pas des lieux, mais des créations qui correspondent à ce dont ils ont besoin pour continuer d’évoluer. Ainsi il m’arrive souvent de discuter avec des morts qui ont recréé de l’autre côté des occupations et une vie assez similaire à la nôtre. Certains me disent qu’ils travaillent, qu’ils élèvent des animaux, construisent, chantent, dansent… »
[ Patricia Darré (médium) ]

 « Nous sommes répartis par niveaux, par affinité. Nous gardons notre caractère.

 (...) Je ne peux pas connaître les niveaux supérieurs
(*) « Le monde spirituel est hiérarchique au niveau de la conscience mentale, mais elle existe à l'intérieur d'une sublime matrice de compassion, d'harmonie et de moralité. Son système de valeurs est empreint d'une extrême gentillesse, de tolérance, de patience et d'amour absolu. »

Dr Michael Newton: "Journées dans l'Au-delà"
avant d’y accéder moi-même par mon élévation spirituelle. Je ne peux vous dire que ce que je crois savoir ; je peux me tromper aussi, car seulement les niveaux élevés ont le savoir. »
[ "Karine après la vie" ]

 « Ici, ce qui est très long pour les gens âgés, c’est de désapprendre la routine du mal. Voila pourquoi ils mettent plus de temps à pénétrer dans les zones de ceux qui meurent jeunes. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Débarrassés de notre lourde carapace terrestre, nous vivons avec acuité dans le monde des sensations profondes. Nous ignorons la douleur physique, mais la peur, les chagrins, les haines, les jalousies, les idées noires transmis par le « véhicule » [ l'être dont le guide a la responsabilité ] nous arrivent amplifiés. »
[ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]

 « Il ne nous est pas donné d’éprouver une absence totale de souffrance aussi longtemps que nous n’aurons pas atteint Dieu. Cependant l’une des principales différences entre notre sphère et la vôtre est l’absence totale de soucis ; non par indifférence, mais par confiance en Dieu. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]




 « Nous sommes emportés dans l’espace comme des nuages dans un soir obscur, puis l’aube céleste se lève enfin pour nous ; mais nous sommes encore loin de Dieu.
 Un jour viendra où vous capterez les vibrations de ce plan, comme vous avez capté l’électricité, et elles vous seront perceptibles. Ces régions sont aussi vastes et peuplées d’êtres aussi variés que votre terre ; vous pouvez y rejoindre le bien et le mal parce que tout y vit. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Nous pouvons rester près des objets et des lieux de notre vie terrestre, mais seuls les esprits les moins évolués restent satisfaits de cette atmosphère lourde, où tout semble si limité à ceux qui ont franchi les plans primitifs et qui connaissent la pureté incomparable d’un éther subtil.

 Quand l’âme retrouve « ses esprits » elle cherche à consoler les siens et souffre de ne pas y parvenir.
 Oh ! chère maman, supprimez ce terme [ «la mort» ] qui sonne le triomphe de la chair sur l’esprit. Regardez donc le départ de vos bien-aimés sans angoisse ; ils vous quittent pour ce pays de lumière et de paix où vous les rejoindrez un jour.

 Nous communiquons [entre nous] par la pensée, il en résulte que les malentendus sont impossibles. Nous ne pouvons tromper personne, notre âme se montre telle qu’elle est.

 Nous n’avons plus ni faim ni soif, mais tout ce qui vient de l’esprit peut être mauvais, coupable.

 Nous apprenons dès notre arrivée que le but de toute évolution est l’amour. Ne pas aimer est aussitôt pour nous un motif de honte, de crainte aussi puisque l’âme s’éloigne alors de Dieu. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]





___le corps astral___

  « Quand nous vous apparaissons c’est avec nos vêtements – même avec les infirmités dont vous vous souvenez ; c’est pour nous faire reconnaître de vous. Mais notre nouveau corps est différent, bien qu’aussi pondérable que l’ancien. Il est composé d’une toute autre matière.

 Le corps spirituel est vrai comme le premier ; je veux dire qu’il tient une place, a des dimensions, un volume et un poids… »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

 « Nous sommes énergie. Lorsque vous nous sentez, c’est un peu comme si vous vous approchiez d’un champ magnétique. »
[ "Karine après la vie" ]

 « L’esprit se construit son corps spirituel. Dans les apparitions des mourants ou des morts, ce double devient visible. Ce corps astral est beaucoup plus subtil et plus parfait que le corps terrestre, mais il n’est pas immortel comme le nomade [ l’âme ] qu’il contient. Il change, s’épure selon les milieux qu’il traverse. L’esprit le moule, le transforme perpétuellement à son image, de plus en plus éthérée. »
( Édouard Schuré, 'Les Grands Initiés' )

 « Le corps spirituel est la réplique exacte du corps physique, car il se développe en symbiose, dans l'embryon d'abord, puis dans l'enfant, l'adolescent ensuite.

 (...) À notre mort, alors que le corps physique tombera en poussière, notre corps spirituel poursuivra son existence. Malgré son apparence un peu éthérée sur les photographies, l’âme n’est pas quelque chose de totalement immatériel. Elle garde une certaine consistance. »
[ Alain Joseph Bellet (médium) ]

 « Le corps éthérique, de mêmes taille et forme que le corps physique, ne peut être détruit. C'est celui qu'utilisent les voyageurs astraux ainsi que les personnes ayant vécu des expériences de "sorties du corps". À notre mort, c'est le corps éthérique que nous utilisons. »
[ R. Altea, "Une longue échelle vers le ciel" ]

 « Nous savons combien il vous est difficile de nous imaginer. L’origine de la substance dont nous sommes faits existe dans notre corps physique comme un gaz, un double totalement impalpable qui, lors du trépas et avec d’infinies variantes suivant les êtres (énergie vitale, âge, Foi, etc.), prend ou prendra plus ou moins de consistance.

 (...) J’ai mes yeux pour voir, mes mains pour toucher, mes oreilles pour entendre, et pourtant je peux voir sans regarder, entendre sans écouter, etc. »
[ Arnaud Gourvennec ]





___vie, évolution dans l'au-delà___

  « Si vous deviez me revoir, vous me trouveriez très ressemblant. Nous nous reconnaitrions immédiatement. J'ai le moyen de me voir. Je n'ai plus de lunettes car je ne suis plus myope. J'ai le même corps mais il possède une certaine fluidité, voire translucidité. Il n'est pas de chair, il est immatériel au sens terrestre, tout en conservant une densité.

 Nous sommes vêtus en fonction de nos personnalités et des habitudes prises sur terre, mais toujours simplement. Beaucoup optent pour de simples tuniques ou robes.

 (...) Je suis constitué d’ondes qui ont ou peuvent avoir toutes les apparences terrestres. Je ne vis la terre que par ondes ; je ne vous vois donc pas vivre, mais je vous sens vivre, c'est-à-dire aimer, espérer, désespérer, souffrir, prier, éprouver des joies, etc. mais lorsque vous vivez exclusivement dans votre chair, dans votre vie d’homme : travail, relations, soucis matériels, divertissements, je ne sens rien ! C’est le vide, la coupure. »
[ Arnaud Gourvennec ]

 « Dans le monde au niveau duquel j'évolue, nous marchons, nous nous asseyons, nous pouvons nous allonger si nous le voulons parmi des paysages aux couleurs semblables à celles des plus beaux paysages vus sur terre. Certains même, que vous diriez féeriques, sont inconnus de vous. »
[ Arnaud Gourvennec ]

 « L’univers astral est ainsi fait, et en particulier ses plans les plus élevés, qu’il n’est pas pourvu d’un foyer de clarté comme le soleil sur Terre, la lumière demeure au fond de chaque chose et de chaque être. Dans ses plus hautes manifestations, l’astral est source de lumière à lui seul.

 - Tu n’as même pas remarqué que mes lèvres ne se sont pas entrouvertes une seule fois. »

 Il disait vrai, sa bouche demeurait close et cependant chacune de ses paroles venait frapper en moi.

 « Tu remarqueras également que je n’utilise pas réellement des mots, mais des idées et quelquefois des images. C’est ton intellect seul, qui traduit automatiquement ces idées et ces images en mots. »
( D. Meurois et A. Givaudan, 'Terre d'émeraude' )

 « Je fis quelques pas et, aussi étrange que cela paraisse, mon unique pensée en cette minute fut pour le sol que je foulais. Non, il n’y avait pas de doute possible, je le sentais fermement sous mes pieds, mon poids en faisait réellement ployer les brins d’herbe. »
( D. Meurois et A. Givaudan, 'Terre d'émeraude' )

 « Le monde dans lequel tu te trouves en cet instant existe sur une longueur d’ondes différente de celle qui appartient à la Terre que tu connais. Les atomes, les particules de vie ou d’énergie qui le composent vibrent selon une fréquence infiniment supérieure à celle de ton univers quotidien. C’est la raison pour laquelle le lieu où nous sommes tous deux actuellement demeure parfaitement hors de portée des cinq sens de l’homme commun. Si tu en doutes, reporte-toi à un tableau de vibrations et tu comprendras comment en augmentant le nombre de ses vibrations par seconde, un simple son se métamorphosera en ultrason, en infrarouge, en chaleur, en lumière, radiations d’ordre chimique, ultra-violet, rayons X, rayons gamma et enfin rayons cosmiques. Ce monde est donc tout aussi réel que celui où tu vis. »
( D. Meurois et A. Givaudan, 'Terre d'émeraude' )

 « Le corps que tu utilises ici n’est autre que ton corps astral. Il est le double exact, la réplique de ton corps de chair qui, dans son état habituel, lui est rigoureusement superposé. Le corps astral est un flot d’énergie dont la tâche est d’animer les cellules nerveuses. Cette énergie contient également l’intellect et la faculté qu’a tout individu d’être conscient de lui-même. Voilà pourquoi, lorsque tu quittes ton corps de chair, tu ne perds ni ta conscience, ni ton jugement, ni quoique ce soit de ce qui fait ta personnalité.

 (…) Ta mémoire, ta volonté, ta raison, toutes tes facultés sont avec ce corps et non dans ta chair. »
( D. Meurois et A. Givaudan, 'Terre d'émeraude' )

- Que deviennent les relations familiales dans le monde spirituel ?

 « Les véritables liens de famille ne sont pas ceux du sang, mais ceux qui regroupent les esprits ayant les mêmes affinités. »
[ Alain Joseph Bellet, 'Dialogues avec le monde des esprits' ]





Rancune, envies, addictions, etc.
nous restons nous-même, nous ne devenons pas des saints

**

  « En quelque sorte, les problèmes avant la mort sont toujours les mêmes après la mort. L’état d’esprit et les émotions, en l’absence de l’effet régulateur du corps physique, semblent prendre une ampleur considérable sur la perception de la réalité. »
( Jane Ross, 'Je vois les morts' )

 « Sachez que lorsque vous reviendrez au Ciel, vous serez [ encore ! ] confrontés à votre ego. »
( R. Terral-Meyer, 'Lettres de l’invisible' )

 « La possibilité du péché sera éternelle. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

 « Le plaisir en lui-même n'est pas physique mais psychique. C'est dans l'âme que vit la jouissance, comme aussi le désir de la jouissance. Mais, pour la satisfaire, les organes physiques, le palais, etc., sont indispensables. Or, après la mort, l'Âme ne perd pas immédiatement ses désirs, mais elle ne possède plus les organes matériels nécessaires à leur satisfaction. Il en est alors comme d'un homme qui se trouverait privé d'eau dans un désert, et qui souffrirait d'une soif ardente. C'est ainsi que l'âme souffre, brûlant de désir et privée de l'organe qui pourrait le contenter. Il en est de même de tous les désirs de l'âme que le corps seul peut satisfaire. »
[ Rudolf Steiner ]

 « Dans la première période de la vie d’outre-tombe, la personne humaine reste si identique à son passé que les tentations de la chair subsistent hors de la chair. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

* *

 « Les entités qui vivent ici n’ont pas encore tué leurs appétits terrestres essentiels. Elles n’ont pas encore fini de tirer la grande leçon de toute vie dans la matière, à savoir qu’il n’y a que l’Amour qui puisse ouvrir les portes du Bonheur. »
( D. Meurois et A. Givaudan, 'Terre d'émeraude' )

 « Les sentiments de l’âme ne s’éteignent pas. Voilà pourquoi un esprit mauvais et vindicatif continuera à haïr ici. Ces effluves – comme les bonnes, vous entourent. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

 « Les esprits qui ne savent pas qu’ils ont perdu leur corps physique gardent souvent à l’esprit la pensée de leur condition physique antérieure et continuent à souffrir. Cette erreur persiste jusqu’à ce que l’esprit atteigne une compréhension de la transition et des lois spirituelles, et se libère des ides étroites de sa vie physique. »
( Dr Carl Wickland, 'Trente ans parmi les morts' )

 « J’ai été surprise d’apprendre que ma mère, bien qu’ayant quitté son corps, ne s’était pas encore remise de sa maladie.
 Elle avait été malade durant tant d’années qu’elle continuait d’avoir d’elle-même l’image de quelqu’un de souffrant, alors même qu’elle n’avait plus de corps physique. Grâce à la communication télépathique, en six mois, j’ai réussi à l’aider à changer la façon dont elle se percevait. […] Son visage triste et malade a cédé la place à une mine jeune et radieuse.

 Cette histoire illustre le fait que la mort ne s’accompagne pas toujours d’une libération des circonstances difficiles, mais aussi, que la communication peut aider les personnes du plan spirituel.

 Bien que la plupart des gens ne soient pas clairvoyants, il est toujours utile de conserver de nos proches disparus, l’image de quelqu’un en pleine santé.

 La croyance selon laquelle il est impossible de communication avec les individus sous forme spirituelle ou de se sentir en lien avec eux a été la cause de beaucoup de douleurs et de souffrances. Il n’est jamais trop tard pour exprimer ses pensées et ses sentiments dans le but de résoudre de vieux problèmes. »
[ Ellen Tadd (médium) ]





Le pouvoir de la pensée se démultiplie :

**

  « Dans les plans spirituels les effets d’une attitude, d’une pensée se manifestent instantanément. »
[ Ellen Tadd (médium) ]

 « Nous nous entourons de « réalités irréelles » qui répondent à notre degré d’évolution. Les paysages de nos sphères dont on vous parle souvent et de façon si différente s’expliquent ainsi. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

 « Dans l'Astral, l’être humain projette ses propres sentiments, il se crée lui-même son propre au-delà. S’il entretient des pensées de colère ou de ressentiment par exemple, il se retrouvera dans des zones ténébreuses, oppressantes. Il aura l’impression d’être au fond d’une mine. Si, au contraire, il nourrit des pensées altruistes, il vivra dans des zones de lumière. »
( Jean Prieur, "Le pays d'après" )

 « Peu importe à quoi vous croyez, les idées fausses se corrigeront d’elles-mêmes, il ne faut avoir qu’une seule crainte, celle de n’attendre que le néant.

 Qu’une âme ne croit en rien d’autre que le néant, et elle créera sa propre obscurité jusqu’à ce qu’elle n’en puisse plus d’attendre. »
( D. Meurois et A. Givaudan, 'Terre d'émeraude' )

 « Cet homme était un chrétien très pratiquant… et un peu naïf. Une fois passé l’instant de la séparation d’avec son corps de chair, il s’est empressé de s’inventer tout un paradis conforme à ce qu’il imaginait depuis toujours. Ici la pensée possède le pouvoir de matérialisation. Les corps astraux peuvent se créer momentanément des mondes factices. Ces créations s’évanouissent ou se transforment selon la force vibratoire que le corps astral y consacre. »
( D. Meurois et A. Givaudan, 'Terre d'émeraude' )

 « Dans l’au-delà, il m’a dit vivre dans son appartement londonien. Sûrement avait recréé ce cadre où il avait connu de belles années, avant celles de sa fin de vie pénible qui l’empêchaient d’être totalement serein. Il vivait seul, aimait s’assoir dans son fauteuil et fumer en sirotant des tasses de thé ! Il se savait mort, mais ne voyait pas l’intérêt de quitter cette création.

 Il a fini par me raconter que les fleurs et les arbres de son jardin pourrissaient. Il ne parvenait pas à en chasser l’odeur nauséabonde malgré l’essence d’héliotrope qu’il répandait autour de lui. C’est finalement ce qui l’a décidé à partir. Cette putréfaction persistante était le signe d’une certaine stagnation de sa conscience et un appel à s’élever. Il était temps pour lui d’avancer, de passer à un autre plan d’existence, de poursuivre son évolution. »
[ Patricia Darré (médium) ]





La possibilité d'évolution demeure :

**

  « Quand ma mère a accepté de pardonner le passé, elle a pu accéder à la phase suivante et passer en revue sa toute dernière existence. L’objectif de cette récapitulation était de lui permettre d’en tirer des informations et des prises de conscience sur les leçons qu’elle avait apprises, et sur celles qu’elle travaillait, afin de planifier sa prochaine incarnation. »
[ Ellen Tadd (médium) ]

 « Dès que nous sommes adaptés, on nous laisse le choix de ce que nous voulons faire. »
[ "Karine après la vie" ]





Les contacts avec ceux que l'on aime :

**

 « C’est une punition qui empêche les âmes de se rejoindre dès la mort. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

 « Ce qui sépare dans l’au-delà ceux qui s’aiment, c’est le retard dans l’évolution. Cependant, comme Dieu ne demande qu’en fonction de ce qu’il a donné, le point de départ n’est pas équivalent. C’est donc l’effort donné, le progrès obtenu qui compte. Ainsi, ceux qui s’aiment peuvent se retrouver dans une même sphère s’ils ont fait un effort de même valeur. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]





___regrets...___

 « Je suis là maintenant devant la vie que j'ai menée sur terre. Je vois la femme que j'étais marcher sur terre comme dans un brouillard, celui occasionné par les antidépresseurs. Mon mental me crée des pensées négatives. Je ne suis pas aimée, je ne sais pas aimer, je me replie sur moi-même. Je suis une âme en peine qui n'a aucune joie de vivre sur cette terre. Les autres ont le droit au bonheur, pas moi. J'ai pourtant un mari et une fille ! Je ne les vois pas. Je tourne en rond dans ma maison, le regard dans le vide.

 Je prends conscience aujourd'hui que j'ai fait preuve d'un égoïsme et d'un égocentrisme immenses. Je n'ai pensé qu'à moi-même et pas aux miens. Je n'ai jamais réussi à accepter le départ de maman quand j'étais petite. Je comprends aujourd'hui que je devais vivre cette épreuve qui faisait partie de
mon parcours.

 Je devais élever un enfant, avoir un mari, fonder ma famille, tout en faisant confiance à Dieu. J'ai été une mauvaise mère, une mauvaise épouse. Que Dieu me pardonne d'avoir voulu échapper à mon plan de vie, à ce qui était prévu pour moi. Aujourd'hui comme je le regrette ! Je n'ai pas avancé et je dois tout recommencer.
 »
[ Alain Joseph Bellet, 'Dialogues avec le monde des esprits' ]





___la notion de groupe___

  « Dans l’au-delà, certains sont seuls, d’autres vivent avec des esprits qui vibrent sur la même fréquence qu’eux, qui sont au même niveau d’évolution, et ils se regroupent. C’est une loi d’attraction naturelle, nous nous entourons des personnes avec qui nous avons des affinités, avec qui nous sommes "sur la même longueur d’onde".

 Ce n’est pas parce qu’une personne fait partie de notre famille ou de notre entourage proche que vous la retrouverez de l’autre côté le moment venu. Une entité m’a ainsi expliqué qu’elle avait vécu cinquante ans avec son mari, mais qu’une fois dans l’au-delà ce n’est pas ce dernier qu’elle avait retrouvé, mais bien son premier amour ! »
[ Patricia Darré (médium) ]

 « Tu ne vois que moi [ ton guide ], mais en réalité nous sommes tout un groupe. »
[ Sylvie Lorain-Berger, "Les messagers de l'au-delà" ]

 « J'ai surnommé mes guides, "la Hiérarchie", parce que tout ce que j'entreprends dans le paranormal se fait avec leur autorisation. Ils sont un peu mes directeurs de conscience dans l'au-delà et ils veillent à la bonne gestion des affaires courantes ! C'est un groupe d'entités qui m'aide, m'informe, m'assigne des tâches. En tant qu'humains, nous avons tous une Hiérarchie qui nous guide, que l'on en ait conscience ou non.

 Chacun d’entre nous est accompagné d’une équipe de quatre à sept entités en moyenne. Que nous les connaissions, ou pas, qu’ils se soient déjà incarnés sur terre ou non, ils sont là pour nous aider et nous protéger.

 À mesure que nous avançons, nous évoluons. Et comme notre vibration change, les équipes de grades de l’esprit sont amenées à changer également. »
[ Patricia Darré (médium) ]

 « Les anges gardiens se réunissent plus naturellement entre proches. Les fusions se faisant par affinité. Mais parfois une âme isolée peut intégrer un groupe. L’association s’enrichit alors, et le nouveau venu se renforce.

 Ces entités développent entre elles des affinités, comme dans les associations humaines. Avec un but, une volonté commune. Ajoutes-y le nombre, c’est une entité puissante.
 Ce regroupement d’âmes simples constitue une entité complexe au sein de laquelle chacun perd son identité, elle n’a plus d’importance ici.
 Du nombre et de l’expérience des accompagnateurs détermine l’étendue et la profondeur de tes intérêts. Inversement, de ce que tu penses, de ce que tu fais, dépend la qualité de ces mêmes accompagnateurs.
 Donc pour simplifier, tu as autour de toi une entité complexe plus occasionnellement quelques âmes isolées. Mais, diront certains, tu n’es pas seul; l’Esprit en toi, t’influence, te guide. À cela, le sage répondra qu’il doit maîtriser ses pulsions, ses instincts. L’homme construit n’est pas un jouet, mais un partenaire. »
[ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]

 « Nous nous retrouvons sur le plan vibratoire qui correspond à notre degré d’évolution spirituelle et nous pouvons, si nous le désirons, nous regrouper par affinités, en gardant nos aspirations terrestres, et ainsi travailler ensemble à notre évolution. »
[ Alain Joseph Bellet (médium) ]

 « Nos "âmes sœurs" sont des membres de notre groupe primaire. »
( Dr Michael Newton, "Journées dans l'Au-delà" )

 « Chaque être humain est un orchestre, en fait. On est composés de musiciens venus d’horizons différents, qui jouent tous la même partition, alors on entend qu’une seule musique. »
( Didier Cauwelaert, écrivain )