Dieu 




 « Bien des êtres croient plus volontiers au pouvoir du malin qu’au pouvoir Divin. L’homme est si loin du ciel qu’il préfère admettre la notion du supraterrestre dans le mal plutôt que dans le bien. »

Existe-Il ?
La foi
Le rejet
Les preuves
Le hasard, les miracles
Pourquoi ne se révèle-t-Il pas ?
Pourquoi ne punit-Il pas les mauvais ?
Pourquoi éprouve-t-Il ceux qui L'aime ?




  « Le roi était assis tout au bout de l’allée. Ses soldats armés jusqu’aux dents attendaient que l’un d’entre nous bouge pour le transpercer de leurs flèches. Nous savions pourtant le roi bon et nous pouvions même distinguer un sourire avenant sur son visage. Soudain l’un de ceux qui se trouvaient là dans la foule s’engouffra dans l’allée, et traversa les soldats de la garde. Pas un pourtant ne bougea et il se retrouva devant le piédestal. Le roi quitta son trône et se précipita vers lui : « Mon fils, enfin tu es là ! » Le roi pleurait et celui qu’il appelait son fils aussi.

 Dieu souhaite ardemment que nous traversions les épreuves de la vie, qui ne sont comme dans cette histoire que des pantins de bois uniquement destinés à nous éprouver. Combien de ces obstacles sont le fruit de notre propre imagination ? »
__________

  Tu es un tout petit être de la création,
  et pourtant tu es SON image.
  Et c’est cela que tu rayonnes.






___existe-Il ?___

Au fond de nous, nous le savons, car il ne peut y avoir création sans créateur.
Mais comment ne pas se révolter lorsque l'on souffre ou que l'on voit souffrir ?

Tant que l'on a pas compris que cette vie est une expérience pour notre âme,
que notre véritable vie n'est pas celle-ci, on ne peut comprendre ceci :

 Le silence du Ciel, c'est le fondement même de notre épreuve ici-bas.
 Si la raison nous en était dévoilée, de fait, elle perdrait son sens, car
le doute et le silence sont nécessaires pour nous révéler à nous-mêmes.


* * * * *

 « Le seul moyen de retrouver Dieu est de Le retrouver dans Sa création. »

**

 « Dieu a marqué Sa présence jusque dans les détails insignifiants de la Création. »

**

 « De signes en signes tu l’atteindras, Lui qui se lit au travers de la trame. »

**

 « Le problème est que les gens ne croient plus en Dieu. Ils ne croient plus qu'en eux, alors ils font leur petite volonté, et bien sûr, ça ne marche pas, ou pas longtemps. Alors, ils disent que la vie est mal faite, et restent dans leur coin. Alors là, vous savez, Dieu n'insiste pas. Il sait pousser la porte si vous la laissez ouverte, ou même un peu entrebâillée, ou même fermée et qu'Il voit de la lumière qui passe par-dessous. Mais si vous fermez votre cœur et que vous restez dans le noir, eh bien il forcera pas la serrure. Car il laisse l'homme libre de choisir.
 La solitude, elle ne se voit pas forcément de l'extérieur. Tu peux avoir plein de gens autour de toi, ça n'empêche ! Tant que t'as pas Dieu dans le dedans de toi, tu es comme une coquille vide, tu es seul. »






« Qu’est-ce que la foi ?
La certitude que Dieu existe ou que l’âme est immortelle ? »

*

___la foi___

 « La foi, c'est ta boussole spirituelle. »
__________

 « Ainsi d’un aveugle en hiver qui cherche le feu avec ses paumes. Et il le trouve. Et il pose son bâton et s’assied auprès, les jambes en croix. Bien qu’il ne sache rien du feu, à la façon dont tu sais quelque chose, toi qui vois. Il a trouvé la vérité de son corps, car tu l’observeras qui ne changera plus de place.

 (...) L’aveugle, Seigneur, ne connaît rien du feu. Mais il est, du feu, des lignes de force sensibles aux paumes. Et il marche à travers les ronces, car toute mue est douloureuse. Seigneur, je vais à Toi, selon ta grâce, le long de la pente qui fait devenir.

 (...) C’est pourquoi je marche, formant des prières auxquelles il n’est point répondu, et n’ayant pour guide, tant je suis aveugle, qu’une faible chaleur sur mes paumes flétries. »

**

 « Avoir la foi, c'est croire sans voir. »

**

 Reproche du Christ à Thomas : « Heureux celui qui n’a pas vu et qui a cru. »
__________

 « Je ne comprends pas les gens qui exigent des réponses en matière de foi. Pour celui qui croit, il n’existe pas de question ; pour celui qui ne croit pas, il n’existe pas de réponse. »

__________

 « Ma foi en Dieu est tellement enracinée en moi qu’elle m’apparaît aussi certaine qu’une expérience directe. »
__________

 « M’importe d'abord que ton Dieu te soit plus réel que le pain où tu plantes les dents. »
__________

 « Il [ le Rabbi ] célébrait toujours ce qu’il appelait « notre belle foi ». Quand d’autres tenaient de tels propos je me sentais mal à l’aise, ne souhaitant pas être associé d’aussi près à quelque groupe que ce fût. Mais le fait de le voir tellement – quel est le mot ? – joyeux, je suppose, à son âge, était séduisant. Peut-être que la foi ne signifiait pas grand-chose pour moi, mais pour lui, oui. On voyait à quel point ça lui permettait d’être en paix. Or je ne connaissais pas beaucoup de gens qui l’étaient. »
__________

 « Dieu souffre de l’ingratitude humaine au-delà de tout ce que, par une souffrance analogue, vous pouvez vous représenter.

 Jésus est l’amour de Dieu dans sa forme humaine, c’est par cela même que Jésus est Dieu, et que ce fut la pensée de Dieu qui vint au devant d’une humanité noyée sous l’égoïsme et l’avidité personnelle. »
__________

 « Qui a la foi, ne peut craindre que lui-même. »





___Messages à ceux qui Le rejettent___

  « Beaucoup de ceux qui réfutent Dieu, qui ressentent le côté inhumain de certains mécanismes naturels, beaucoup de ceux-là dans leur révolte, sont plus près de nous que certains croyants aveugles. Ces hommes sincères ont la foi, mais ils ne le savent pas. »

**

Dieu n'a que faire de ceux qui se cachent les yeux devant le malheur qui frappe leur voisin et Le loue de les avoir épargnés,
Dieu n'a que faire de ceux qui L'aiment d'emblée, sans se poser de questions,
Dieu n'a que faire de moutons bêlant ses louanges.
Il faut s'insurger devant la souffrance d'autrui. Il faut s'indigner de la mort d'un enfant.

Dieu a planté l'homme sur ses deux jambes et l'encourage à venir L'interpeler.

 « Tiens-toi sur tes pieds, a-t-Il dit à Ézéchiel, et je te parlerai. »
__________

 « L'homme doit choisir Dieu. Les solutions toutes faites ne servent qu’à donner bonne conscience à qui aime dormir et vivre tranquille ; pour ne pas traquer la vérité, on prétend l’avoir trouvée. Or, dit-on à Kotzk, la révélation elle-même, devenue habitude et façade, ne peut que paraître suspecte. »





 « Une force supérieure nous guide tous,
c’est ce que vous appelez Dieu. »

**

___les preuves___

 - Où trouver la preuve de l’existence de Dieu ?

 « Vous avez un proverbe qui dit : « À l’œuvre on reconnaît l’ouvrier. » Eh bien ! Regardez l’œuvre, et cherchez l’ouvrier. C’est l’orgueil qui engendre l’incrédulité. L'homme orgueilleux ne veut rien au-dessus de lui. »
__________

 « Ayant appris que des mécréants réclamaient des preuves de l’existence de Dieu, Le Baal-Shem Tov se précipita à la synagogue, ouvrit l’arche sainte, saisit les rouleaux de la Torah [ enseignement divin transmis par Moïse ] et s’écria : « Je jure que Dieu existe, n’est-ce pas là preuve suffisante ? Que leur faut-il de plus ? »
__________

 « Tu as coutume, quand tu doutes de Dieu, de souhaiter que Dieu se montre. Et qui rencontrerais-tu alors, sinon ton égal et semblable à toi ? Et comment ferais-tu une preuve de tant de vulgarité ? Tu souhaites que quelque chose descende vers toi, te visite à ton étage.

 (...) Et seule nous départagerait la révélation et apparition d’archanges. Laquelle est de mauvais guignol, car si Dieu me ressemble pour se montrer à moi il n’est point Dieu, et s’il est Dieu, mon esprit le peut lire mais non mes sens. Et s’il est de mon esprit de le lire, je ne le reconnaîtrai que par son retentissement sur moi, comme il en est de la beauté du temple. »

**

 « Au lieu d’abaisser, de réduire le sacré au niveau du profane, mieux vaut tenter d’élever le profane au rang du sacré. »
__________

 « Les croyants ont eu des expériences personnelles mais il est difficile de les avancer comme preuve. Elles ne convaincront seulement ceux dont le cœur est déjà réveillé par un mouvement intérieur. Comment prouver ce qui est exclusivement psychique ? »





___le hasard, les miracles___

Un jour, en me promenant, je me suis arrêté devant une étrange disposition au bord du chemin : trois pierres placées en triangle avec au centre une plume plantée dans le sol. "Ce n'est assurément pas là le fait du hasard", me suis-je dit en repartant.
 Soudain une réflexion m'a saisi : "S'il est évident que cet empilage est l'œuvre de quelqu'un, par quels méandres de l'esprit peut-on en arriver à se convaincre que la création de l'Univers est due au hasard ?"

* *

 « Le hasard est le nom que prend Dieu lorsqu'il veut rester anonyme. »

**

 « Le hasard ! Ce mot ne devrait jamais être prononcé par un croyant. Le hasard n’existe pas ! Dites-vous cela. »
__________

 « Des Maîtres agissent parfois sur le cours des destinées humaines, en retardant une mort ou en suscitant une guérison. Ce n’est toujours qu’un moyen dont la finalité est le triomphe de l’Amour de Dieu.
 Les miracles ne sont que des moyens : St Paul a traversé indemne toutes les épreuves parce qu’il le fallait ; Jeanne d’Arc a vu des flèches déviées et tant d’autres faits extraordinaires survenus, dans le seul but qu’elle puisse accomplir sa mission, celle qui était spirituelle. »






___pourquoi ne se révèle-t-Il pas ?___

 « Être, cela ne s’atteint qu’à travers l’expérience.
Et pour que ton expérience soit totale, il était nécessaire que tu libères, nies, oublies, ton lien avec Moi. »

**

 « Dieu parfois, disait le Baal-Shem, parait si loin de l'homme. Parce que c’est le rôle du père d’apprendre à marcher à son fils. Pour cela, il avance ou recule de quelques pas, quitte à ce que l’enfant trébuche et tombe. »

* *

 « Le ciment est l’Amour, or il n’y a pas d'Amour sans liberté.
 Le véritable amour est libre ; libre de rejeter Dieu et faire le mal, libre de s’en rapprocher. Dieu alors, pour sonder l’âme, ne lui enverra aucun signe, aucune aide. »
__________

 - Pourquoi ne te révèles-Tu pas aux yeux de tous ?

 « Dieu ne se révèle pas à travers une observation extérieure, mais par l’expérience intérieure. Et lorsque l’expérience intérieure a révélé la Divinité, l’observation extérieure n’est pas nécessaire. Si l’observation extérieure est nécessaire, l’expérience intérieure n’est pas possible. Si on a besoin d’une révélation, on ne peut la recevoir. »
__________

[ Après une longue méditation et un appel à Dieu ]

 « Je n’avais point touché Dieu, mais un dieu qui se laisse toucher n’est plus un dieu. Ni s’il obéit à la prière. Et pour la première fois je devinais que la grandeur de la prière réside d'abord en ce qu’il n’y est point répondu, et que n’entre point dans cet échange la laideur d’un commerce. Et que l’apprentissage de la prière est l’apprentissage du silence. Et que commence l’amour là seulement où il n’est plus de don à attendre.  (...) Tu ne recevras point de signe. Les pierres ne savent rien du temple qu’elles composent et n’en peuvent rien savoir. Ni toi de Dieu. Car il faudrait que le temple apparût à la pierre, ce qui n’a point de sens car il n’est point pour la pierre de langage où le recevoir. Le langage est de l’échelle de l’arbre. »
__________

 « Parfois, j'ai envie de bien ranger les tiroirs qui sont dans ma tête. Trier, ne conserver que l'essentiel, faire un peu plus de place à Dieu.
 Je voudrais qu'il m'en fasse voir de toutes les couleurs, qu'il m'abandonne à moi-même, qu'il fasse semblant de ne pas exister, et puis au dernier moment, au pire moment, qu'il vienne me dire dans le creux de l'oreille : " T'en fais pas, Jade, je suis là ! C'était juste pour voir si tu m'aimais vraiment..." »

*

Image flottante   Le sens des choses





___pourquoi ne punit-Il pas les mauvais ?___

Dans les textes, trois raisons sont invoquées. La première est qu'il ne peut y avoir de démarche sincère sans libre arbitre. La seconde est que si une personne fait le mal, c'est que sa conscience n'est pas encore éveillée. Aussi, un châtiment serait inutile car elle ne comprendrait pas, et cela la rendrait plus amer encore. Enfin, pour la(les) victime(s), une épreuve (injuste) en vaut une autre.

**

 « Il appartient à l’homme de se former lui-même. C’est un très long processus. Comme il est inutile de semer sur un sol stérile, nous préférons attendre que les circonstances s’y prêtent, ameublissent le terrain. Entre temps, l’homme mauvais peut faire beaucoup de dégâts. Il est pour les autres une épreuve. »

**

 Je vous le déclare :
 LE MAL EST LE BIEN EN TRANSFORMATION,
 MAIS PAS ENCORE PRÊT.
__________

 - Pourquoi ne pas punir aussitôt ceux qui font le mal ?

 - Les guides célestes sont patients comme on peut l'être avec des enfants. Ils attendent que celui qui fait le mal grandisse et en vienne à comprendre les conséquences de son acte (ce que tu n'auras pas compris et assimilé te seras proposé jusqu'à ce que tu te poses les vraies et bonnes questions).
 « La violence mène à la violence. Il faut aller vers plus de tolérance, même s'il est difficile d'accepter la cruauté de certains humains. Pour de nombreuses âmes, devoir supporter de vivre avec des êtres malfaisants qui bafouent l'amour est une épreuve collective qui éveille le désir de transformer les vibrations et l'atmosphère de cette Terre. L'intolérance [ envers le mal ], dans ce sens, peut être une vertu, car "qui ne dit mot consent". Mais la sagesse doit être dominante pour vaincre les ténèbres. Elle doit se vêtir de justice et d'amour, sinon c'est le chaos.

 « La vie terrestre est une lutte incessante. Le bébé qui pleure en naissant le sait. Ta sentimentalité est une faiblesse dans ce monde cynique. Nier le mal t'empêchera de t'opposer à lui. »

Image flottante   Pourquoi le mal existe-il ?





___pourquoi éprouve-t-Il ceux qui L'aime ?___

Souvent, lorsqu'un homme se tourne vers le bien,
 il voit ses difficultés augmenter et non s'effacer...

 « Quand la morale supplante l’intérêt à court terme, une étape est franchie dans l’évolution personnelle. Mais attention, la conviction doit être inébranlable. Si vous n’êtes pas sûr de vous, subissez au besoin. La vérité a bien des facettes.

 (...) Les conséquences de la bonne volonté peuvent s’avérer néfastes, à première vue. Que ceci ne vous arrête pas, c’est vous que vous construisez à travers l’œuvre. »

*

« Toute mue est douloureuse. »

*

 « J’ai découvert que ceux qui donnent beaucoup d’eux-mêmes doivent particulièrement se préserver et garder confiance en la vie, car les entités négatives prennent souvent plaisir à semer la zizanie dans tout travail constructif. »Image flottante   Les influences

*

 « Les êtres qui sont le plus près de Dieu semblent avoir des existences dépouillées de « bonheur ». Maman, ne rétrograde pas, ne te laisse pas aller au désespoir. »

**

 « Plus un être est près de Dieu, plus il souffre, car la loi du déséquilibre prend des proportions atroces. »

  Image flottante   Éveil et souffrance
__________

 « Ceux qui n’admettent pas la loi de souffrance et s’en indignent, sont comme les enfants qui ne discernent pas l’amour de leur mère dans le châtiment.
 (...) Vous faites pleurer vos enfants coupables, par amour pour eux. L’épreuve est réellement, textuellement, une preuve d'amour. »