L'éveil





« Les hommes qui dorment encore vivent chacun dans un monde différent ;
 ceux qui se sont éveillés vivent tous dans le même monde.
 »

Qu'est-ce que l'éveil ?
Eveil et souffrance




_____ Raymond Bernard _____
  « L'origine est la non-conscience, le but final est la conscience.

  La prise de conscience naît de réactions émotives.

  La douleur physique ou mentale est la première des émotions. »

**

 « Il Te suffit, Seigneur, pour que je me connaisse, que Tu plantes en moi l'ancre de la douleur. »
[ Saint-Exupéry ]





___qu'est-ce que l'éveil ?___

Inconsciemment, naturellement, nous baignons dans un état de non-éveil, ne prêtant attention qu'à ce qui concerne notre personne et le monde qui gravite autour.

  La tâche de l’animal est centrée sur lui-même.
  Il ne se réjouit que de ce qui est à lui. Son air, sa nourriture, son petit.
  C’est juste le contraire chez l’homme.
 [ Dialogues avec l’Ange ]

C'est pourquoi les textes nous comparent souvent à des somnambules :

« Être plus conscient conduit à être moins manipulé par nos émotions.
 L’Eveil met fin à l’Illusion, libère de l’Ignorance.
 La conscience repose sur la vigilance. »
[ Dalaï-Lama ]

« La plupart des gens n’aiment pas se faire réveiller, ils préfèrent dormir. »

« Le monde est dans l’état où il se trouve parce qu’il est plein de somnambules. »
[ Arnaud Desjardins ]
_____

 « Vous traversez l’épreuve terrestre comme une vapeur – inconsciemment ! Toutes les tribulations qui devraient vous donner le sursaut nécessaire pour vous réveiller, restent impuissantes et vaines. »
[ Messages célestes de Pierre ]
_____






Une réflexion s'est imposée à moi en voyant un conducteur attendre au feu rouge avec la musique à fond : « Si même lorsqu’il est seul et tranquille, il s'abrutit de bruit, à quel moment un ange pourrait-il l'inspirer ? »

 « S’arrêter, ne serait-ce qu’un instant, peut-être une bénédiction. Regarde autour de toi, lentement, et attarde-toi à ces choses que tu ne remarquais pas lorsque tu les croisais : l’odeur profonde de la terre juste après la pluie, cette boucle de cheveux sur le front de ta bien-aimée, jouer avec un enfant.
 Lorsque tu marches dans cet état, tu respires chaque fleur, tu voles avec chaque oiseau, tu sens chaque crissement sous ton pied. Tu rencontres sagesse et beauté. Tu n’as pas à quitter ton corps afin d’en faire l’expérience. C’est l’état d’éveil véritable.
 Un sourire peut t’y emmener. Un simple sourire. Arrête tout, pour un moment, et souris. De rien. Juste parce que c’est bon. Souris beaucoup. Cela guérira tous tes maux.
 Certaines personnes méditent pendant des années et ne font jamais cette expérience. L’important c’est ton degré d’ouverture, ton abandon à toute attente. La plupart des gens sont somnambules, inconscients, ils vont dans la vie sans conscience. »
__________

 « Ce qui importe avant tout, c'est que nous marchions consciemment dans la vie »
__________

 « La réalité du monde extérieur n’existe qu’en proportion de votre attachement au créé ; si l’attachement disparaît, le créé disparaît également ; c’est alors que la vie surnaturelle fait son apparition. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

  La seule façon de t’éveiller est d’arrêter de rêver.
  Tant que tu fais attention au rêve
  ...tu t’y enfonces, de plus en plus,
  car tu le prends pour l’état de veille.
  Tous ceux qui commencent à s’éveiller se disent
  « Ce n’est pas vrai. » - et alors ils s’éveillent.
  Le rêve est presque comme la veille. C’est trompeur.
  Vous rêvez tous.
 [ Dialogues avec l’Ange ]

  L'auteure (médium) reçoit un premier message de son frère décédé :

- C’est drôle, quand on arrive ici on reconnait les endroits où l’on venait la nuit pendant le sommeil. On n’est pas dépaysé.
 « En fait aujourd'hui, je suis réveillé au milieu de mon rêve !
ajoute Christian tout heureux de sa définition.
« Quand vous êtes sur Terre, vous vous croyez éveillés. En réalité, vous êtes endormis. »
[ "Les messagers de l'au-delà" ]

  De rêveur, vous deviendrez éveilleurs.
  Vous devez arriver à ce point
  que quiconque vous regarde – s’éveille.
 [ Dialogues avec l’Ange ]

 « La vie est un sommeil dont on ne se réveille qu'à la mort. »

_____ Arnaud Desjardins _____
 « Pour nous, avec nos labos, nos instituts de recherche, de statistiques, notre rendement, les orientaux apparaissent comme des rêveurs. Mais pour les asiatiques -qui ont gardé la mentalité traditionnelle-, c'est au contraire nous, qui sommes en plein rêve, consacrant nos énergies à des fins infantiles, à des amusements dangereux qui nous détournent du seul but de la vie humaine -et du bonheur. »

_____ Elisabeth Haich _____
 « Chaque rêve est une réalité aussi longtemps que tu le crois réel. »

  Les images du rêve [ l’existence terrestre ] sont une enveloppe.
  Au-dedans est caché leur sens, au-dedans tu trouves l’éveil.

Je comprends que l’existence terrestre est une énorme chance pour l’homme, puisqu’elle seule lui permet de trouver l’éveil.
 [ Dialogues avec l’Ange ]

  Le rêveur ne rêve pas qu’il dort, mais qu’il est éveillé.
  Il agit, il va, il vient, il parle.
  En réalité, il est couché et il dort
  Le rêve est préparation.
  Le petit enfant, lorsqu’il n’est pas encore né,
  lui aussi rêve du jour dans le sein de sa mère.
  S’il ne rêvait pas, il ne pourrait pas naître.
  Si tu te voyais un seul instant ! Tu es couchée dans le vide et tu dors.
  Immobile et tranquille.
  Ton pied ne court pas.
  Chaque mouvement que tu fais n’est que rêve... le crois-tu ? Que rêve...
 [ Dialogues avec l’Ange ]

_____ Messages célestes de Pierre _____
 « Vous croyez ne pas dormir, mais vous vous trompez lourdement ! La nuit de la nonchalance et de la tiédeur vous enveloppe… »

_____ Arnaud Desjardins _____
 « L’homme endormi, l’homme esclave, est condamné à osciller au gré d’émotions qu’il ne contrôle pas. Il faut agir et non plus réagir. »
__________

  « En fait, je me demande si notre plus grande faute n'est pas notre inattention. Celle de mon regard glissant à la surface des choses, celle de mon oreille distraite. »

_____ Arnaud Desjardins _____
 « Sans vigilance, les prétendues actions ne sont que des réactions.
 Vous devez avoir un regard à la fois sur l'extérieur et sur vous-même, afin qu'aucune de vos réactions ne vous échappe. »
__________

 « Il importe de savoir marcher entre le refus global [ l'ascèse, le renoncement ] et l’acceptation béate, le somnambulisme. »
__________

 - Mon « petit moi »...
  Ne méprise pas ton « petit moi »,
  il t’enseigne autant que moi.
 - Comment éviter de retomber dans mon « petit moi », dans ma personne ?
  Tu ne peux pas retomber dans la personne,
  car tu es dedans.
  Il ne faut pas la quitter, mais l’élever.
  Votre plus grand trésor est cette personne.
  Le bois ne se perd pas, il se transforme en lumière.
 [ Dialogues avec l’Ange ]






« Si vous ressentez vos chaînes, vous êtes déjà à moitié libre. »

**

___éveil et souffrance___

 « S'il est une aurore boréale, laisseras-tu dormir ton ami ? »
[ Saint-Exupéry ]

 « Les pèlerins des routes spirituelles sont souvent bien éprouvés, plus éprouvés que d’autres, parce qu’ils sont déjà sur les routes de l’expiation.

 (...) Ce que vous appelez le purgatoire, commence pour la majorité des êtres après leur mort ; pour les élus de Dieu, il commence sur terre.

 (...) La vie des inspirés est en complète divergence avec ce qui les entoure. Ce déséquilibre est l’enfer terrestre.

 (...) Ton drame est de rêver d’amour dans un climat de glace. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Il faut pour ceux qui résistent à l’emportement vers le bas deux fois plus de force pour aller vers le haut.
 Le mode de vie imposé par la civilisation moderne est à l’opposé des conditions favorables pour l’élévation psychique. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « En vous il y a deux personnages, l’un terrestre, collé à la matière, englué dans ses lourdeurs, et l’autre céleste, se laissant porter par la lumière. Au moment où vous concevez vos deux pôles, vous devenez avides d’unité et entamez votre quête de pureté. Mais c’est là aussi que les ennuis commencent ! Dans l’innocence de l’inconscience, vous trouviez une certaine tranquillité, en fonctionnant suivant les mêmes schémas depuis des générations. Cependant, dès lors que votre conscience s’ouvre à une lucidité plus grande, votre soif de clarté se trouve confrontée aux ombres. En proie à un désespoir existentiel vous devenez la proie du chagrin, des doutes, de la solitude. Nous sommes avec vous plus que jamais dans ces errances. Car alors nous reconnaissons en vous la flamme, le feu intérieur.

 Alors commence un dialogue intérieur entre votre âme, qui nous a déjà reconnus, et nous qui sommes vos serviteurs, vos compagnons de route. À vos côtés, prêts à vous soutenir dans les passages difficiles, souriants à vos balbutiements d’enfant de lumière.

 En votre for intérieur, ego de terre et âme de lumière se manifestent l’un à l’autre et se montrent à tour de rôle. Rien ne sert de les ajuster d’une main de maître, rien ne sert de souhaiter leur amitié féconde. Leur rôle n’est pas de s’évincer. Ainsi vous grandissez, en faisant en vous l’union de votre part d’homme incarné et votre part d’éclat de lumière. C’est là, dans l’axe équilibré entre ces deux aspects de vous-même, que vous touchez la nouvelle dimension. Vous devenez ce que vous êtes depuis l’origine des temps, miroir sacré, reflet incarné du Père Créateur. »