La SANTÉ




Image flottante
'ai placé ici les quelques moyens simples qui nous ont permis, ma femme, nos cinq enfants et moi, de nous protéger, nous soulager, nous soigner.

Un mot sur ...

La fièvre :
il faut la contrôler et éventuellement la limiter, mais il ne faut pas la combattre systématiquement, même avec un enfant, car c'est l'un des moyens essentiels de défense de l'organisme face à une agression. La fièvre a deux effets :
  1. Image La mise en état d'alerte et de mobilisation générale de l'organisme, car rappelons-le, même pour une épine dans le pied, c'est l'ensemble qui se mobilise : anticorps, accélération de l'épuration du sang, repos, perte d'appétit pour ne pas fatiguer l'organisme, transpiration pour éliminer les toxines, etc.

  2. Image La création d'un milieu défavorable à la reproduction des virus
Aussi, les antalgiques (genre xxxgan) qui font également baisser la fièvre sont dangereux, en ce sens que 1/ ils masquent les symptômes, 2/ ils vous donnent l'impression d'aller mieux, et vous poussent ainsi aux imprudences, comme d'arrêter un traitement, fumer, reprendre le travail, sortir au froid, etc.
Ne les utilisez donc que de façon réfléchie, car la fièvre est salutaire (à condition de la contrôler).

La médecine douce :

Il faut garder à l'esprit que la plupart du temps le corps sait se soigner seul. Ce qu'il faut c'est l'aider, et d'abord ne pas contrecarrer inconsidérément ses réactions.

Avantages de la médecine douce : Son inconvénient est qu'il faut impérativement commencer le traitement dès les premiers symptômes. Aussi :

On pense à tort qu'avec la médecine douce, on met plus de temps à guérir. Vous constaterez à quel point c'est faux !





  Puissent ces pages vous aider. Sachez que je n'ai rien inventé. Je n'ai fait que me référer à de nombreux livres de vulgarisation écrits par des docteurs, des professeurs en médecine, mais aussi des particuliers.
 Je les remercie chaleureusement.