Pourquoi souffrons-nous ?

Souffrance, malchance ?
Malheur ou tournant ?
Il faut chercher à comprendre
Incompréhension et humilité
La souffrance et nos imperfections

D'un mal peut sortir un bien
La souffrance est-elle indispensable ?
L'accepter ou la refuser

Pourquoi souffrons-nous ?

Souffrance, malchance ?
Malheur ou tournant ?
Il faut chercher à comprendre
Incompréhension et humilité
La souffrance et nos imperfections

D'un mal peut sortir un bien
La souffrance est-elle indispensable ?
L'accepter ou la refuser

La solitude, le désespoir

__
Le suicide, une mauvaise idée


Alors que faire ?
Ne pas se révolter
En détacher son attention
Faire ce que l'on peut
Développer sa patience
et la force de son esprit
Le "lâcher-prise"
S'ouvrir | s'oublier...
Dieu, es-Tu là ?
Foi et compréhension

Voir la vie autrement !
Dominer le mental
Faire la paix en soi
La magie du sourire
(Re)faire confiance à la vie

Notre relation avec le Ciel
La protection du Ciel
La tâche (ingrate) des anges
Les inspirations
...lesquelles suivre ?
Demander de l’aide

En résumé


       (Image flottante)  

 Ceci est la fonte de caractères utilisée lorsque c'est l'auteur du site qui parle. Concernant les citations:

  cette fonte est utilisée pour citer un auteur, de son vivant

  et celle-ci pour un message céleste (Ange, Guide, entité supérieure).

_______

 Une source de citation [ entre crochets ] est Image flottante cliquable
elle donne accès à plus d'informations.


« Je suis hélas d’accord avec le constat fondamental que fait le Bouddha : tout est souffrance.
  (...) Fondamentalement la condition humaine est souffrance : on souffre physiquement, psychiquement, moralement. On souffre de ne pas posséder certaines choses, puis on souffre de les perdre ou de le craindre. Oui, la souffrance est notre lot à tous. »
( L'abbé Pierre )



La maladie, les conflits, la solitude ou le décès d'un proche engendrent de dures souffrances. Ce n'est pourtant pas cette souffrance, qui en soi serait supportable, qui mène au suicide. On se suicide davantage chez les jeunes que chez les vieux, dans les pays riches que dans les pays pauvres, en période de paix que de guerre, en milieu aisé que chez les plus démunis, etc.
Ce qui rend la vie insupportable, c'est l'incompréhension.





Les textes de cette page nous invitent :
 à comprendre, afin d'accepter les circonstances auxquelles nous sommes confrontés, car notre âme les a souhaitées avant sa descente, et donc :
 à reconsidérer nos conceptions, ainsi que nos attitudes vis-à-vis de l'autre,
 à cesser de croire que la priorité est « d'être heureux »,
 à solliciter et à accepter l'aide du Ciel.






Pour révéler une personne, trempe-la dans la vie.

**

___pourquoi souffrons-nous ?___

« La souffrance est un moyen de labourer l’âme et la préparer à recevoir une semence. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

Quand je souffre, quand je me sens déchiré de l'intérieur,
grâce à St Exupéry, je songe à la métamorphose de l'être qui grandi en moi.

Il ne faut donc pas dire : "Je n'ai pas le moral", mais : "Je mue."

*

 « Il faut devenir pour comprendre.
 Je n’ai point d’autre moyen de t’expliquer la vie à laquelle je te convie que de t’y engager de force. »
[ Saint-Exupéry ]

[ Un paysage ne se découvre qu'une fois la montagne gravie ]

« L'idée selon laquelle le développement spirituel est le but de la vie a été validé par un très grand nombre de travaux. Le but de la souffrance est d’apprendre.
 À partir du moment où une personne réalise cela, et cherche à comprendre la cause d’une souffrance, son problème est en voie de résolution.
 Aussi longtemps qu’elle ne prend pas cette direction, celle du moi interne, elle conserve les problèmes qui lui rendent la vie difficile. »
 ( Dr Denning (1930, université de Californie) )



Ce n'est que lorsque l'on est insatisfait de la vie que l'éveil est possible.
__________

 « Sur une voie spirituelle, les problèmes, les épreuves, ne sont pas des obstacles mais des moyens. »
( Dalaï-Lama )

 « Toute contradiction sans solution, tout irréparable litige, t’oblige de grandir pour l’absorber.
 Dans tes racines tu prends la terre et ses silex et son humus, et tu bâtis un cèdre.
 Si tu veux grandir, use-toi contre tes litiges.

 De là vient que la souffrance te grandit, quand tu l’acceptes. »
[ Saint-Exupéry ]

 « Si vous ne souffrez pas, vous ne grandissez pas. Il faut passer par la douleur, les larmes et la colère. Chaque fois que vous passez par là, vous grandissez, vous progressez. Il n’y a rien de plus important dans la vie que votre progression. Personne ne progresse si tout lui est apporté sur un plateau. Personne. »
[ Dr Elisabeth Kübler-Ross ]

 « Toute souffrance est sacrée ; car la douleur est le creuset des âmes. »
( Édouard Schuré, 'Les Grands Initiés' )

 « Les cruels moments de la vie sont nécessaires, indispensables, puisque c’est par la souffrance, hélas, que l’âme s’élève et comprend. »
[ Paqui, "Entretiens Célestes" ]

 « Celui-là qui a eu soif dans le sable éprouve le chant de l’absence. Mais il n’est rien à te donner si tu n’as pas souffert car il n’est rien en toi. »
[ Saint-Exupéry ]

  La matière se purifie lorsqu'elle brûle.
  La flamme grandit, la lumière se répand.
[ "Dialogues avec l’Ange" ]

 « La souffrance, cette épreuve personnelle incommunicable, doit être purificatrice. Il ne faut pas l'éteindre, mais de plomb la transmuer en or. »
[ Arnaud Gourvennec ]

 « Vous devez comprendre que votre souffrance doit être sublimée et vécue en tant qu’épreuve créatrice de votre être. »
[ Arnaud Gourvennec ]

 « Tant de questions se bousculent dans ma tête. Toutes trouveront leur réponse, pièces d’un puzzle qui doucement se met en place. Mais l’enseignement concret que je recevrai va s’avérer dur. On ne me donnera pas « gratuitement », comme un élève reçoit passivement d’un professeur. Ce serait livresque et donc superficiel. C’est dans ma chair que, révoltée parfois, je vais le recevoir, le vivre.

 Lors de ces expériences, le cœur, l’âme et l’esprit s’ouvrent, et cette ouverture permet la compréhension. »
( A. Ray-Wendling, "Un soleil trop tard" )

 « Le monde où je suis [ l'au delà ], peut me faire dédaigner la terre, mais non les esprits qui y sont incarnés. Je vais revoir souvent les miens ; je jouis de leurs joies ; leurs peine m’attristent, mais ce n’est point cette tristesse anxieuse de la vie humaine, parce que je comprends qu’elles ne sont que passagères et sont pour leur bien. »
[ Message recueilli par Allan Kardec ]


 Dans le texte suivant, la réflexion de cette mère face aux difficultés que rencontre son enfant, me fait imaginer la position de Dieu lorsque nous traversons une situation critique :

 « Je dois supporter de voir mon seul et unique enfant, l’être que je chéris le plus au monde, habiter une chambre non chauffée, sans couverture, pratiquement sans rien à manger. Je pourrais aisément lui procurer tout ce dont il a besoin, mais je n’en n’ai pas le droit, je dois le reconduire à Dieu [ son fils a essuyé une terrible désillusion. Depuis, il va de déception en déception, ne crois plus en la vie, refoule sa foi en Dieu ]. Je sais qu’il est préférable pour lui de sauver son âme plutôt que son corps. Par amour pour lui je dois être cruelle !

 Dans le noir je prie : « Sois avec lui, ô Dieu ! Fais qu’il Te retrouve et qu’il se retrouve. Permets lui de trouver le chemin qui conduit à Toi. Réveille-le, réveille-Toi en lui, mes forces n’y suffisant plus. Il est perdu et Tu connais le seul chemin qui peut le reconduire à Toi : il doit se sentir abandonné de tous et être convaincu que moi aussi je l’ai abandonné. Il doit être déçu par chacun, il doit perdre tout espoir. »
[ Elisabeth Haich, "Initiation" ]

*

Inutile de chercher un sens à la souffrance tant qu'on ne l'a pas dépassée.





« Que la source soit bénie ou non, dépend de celui qui y puise. »
 ( Elie Wiesel, "Célébration hassidique" )

___Souffrance, malchance ?___

 Il faut se garder, sous peine de nous égarer et d'exacerber notre souffrance, de l'associer à une punition ou de la malchance. Même lorsqu'on a un (juste) sentiment de retour de bâton, il ne s'agit pas, il ne s'agira jamais de punition. La souffrance ne nous punit pas de nos fautes, elle nous place en état d'en prendre conscience.

 Les épreuves qui se succèdent sur notre chemin sont souvent là pour nous faire prendre conscience de quelque chose. Quand on les ignore, on les retrouve un peu plus loin, sous une autre forme, parfois plus douloureuse. On se dit alors : « Qu’ai-je fait au bon Dieu ? »

* *

 « Beaucoup s’estiment victimes d’injustice et envient les autres, mais ils ne font que compliquer leur propre situation. C’est difficile à accepter, mais celui qui sait que les épreuves qu’il rencontre dans son existence sont aussi le résultat de ses vies passées, non seulement, il les accepte, mais il se décide à travailler pour le bien.
 Nous avons un libre arbitre, nous préparons nos prochaines vies, jusqu’à atteindre ce que d’aucuns appellent Dieu. »
( Anne Deligné, 'Et si ce n'était pas moi ?' )

 « Tu dois tirer parti de tout ce qui t'arrive pour en analyser le sens caché et en saisir les causes, car rien n'arrive par hasard. Ce que tu n'auras pas compris et assimilé te sera reproposé jusqu'à ce que tu te poses les vraies et bonnes questions. »
[ Sylvie Lorain-Berger, "Les messagers de l'au-delà" ]

 « Votre vie n'est pas l'écoulement hasardeux d'un fleuve, elle est jalonnée de signes et a un sens.

 Et quel est le principal signe ? La souffrance !

 Toute souffrance physique ou morale est là pour votre salut. Ce n'est pas le Diable qui la place sous vos pas, il n'est pas si bête ! Le Diable ne revêt que les aspects les plus agréables de votre vie : loisirs, voitures, réussite, amour des objets. Mais il ne vous les offre pas, il vous pousse vers eux en utilisant vos penchants. »
[ Arnaud Gourvennec ]

 « Toute vie rassasiée humainement ne cherche pas. Vous commencez seulement à lever les yeux vers le ciel lorsque l’inquiétude vous tourmente. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Vous avez deux façons de vous retrouver au centre de votre propre foi : la première est le renoncement et la patience [ spontanément, de nous-même. Mais qui le fait ? ].
 La seconde est le choc d’une douleur que vous ne pouvez supporter sans l’aide de Dieu. Alors vous vous enrobez de piété, mais ces remous n’ont de valeur que s’ils se maintiennent dans le temps. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Il Te suffit, Seigneur, pour que je me connaisse, que Tu plantes en moi l'ancre de la douleur. »
[ Saint-Exupéry ]

 « Nous pouvons refuser de nous élever sur la marche, qui est bien souvent celle de la souffrance ; nous pouvons refuser cet effort, mais alors il devra se faire plus tard, parfois même dans les sphères sombres de l’au-delà. »
[ Paqui, "Entretiens Célestes" ]

 LA GRANDEUR DE L'OBSTACLE
  N’EST PAS PUNITION, MAIS CONFIANCE
.

Si une épreuve est placée sur notre route c'est que nous sommes capable de la surmonter :
[ "Dialogues avec l’Ange" ]

« Chaque épreuve a un seuil, fonction des forces de chacun,
et l’Esprit n’exigera jamais l’impossible. »
[ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]

 « Chaque existence est semée de son lot d’embûches, en fonction de ce que chacun d’entre nous peut supporter. »
 [ "Le livre d’Annaëlle" ]

 « Nous subissons les épreuves selon nos forces morales et psychiques. »
[ Sylvie Lorain-Berger, "Les messagers de l'au-delà" ]

 « Le "Pourquoi moi ?" (la seconde des cinq phases relevées par le Dr E. Kübler-Ross), qui surgit dès que nous nous croyons victimes des circonstances, nous enferme dans le malheur en nous invitant à y voir comme une persécution. »
[ Dr Elisabeth Kübler-Ross ]

  La fièvre n’est pas punition, mais guérison.
[ "Dialogues avec l’Ange" ]

 « Souffrir n’est pas la voie de Dieu, mais plutôt un signe qu’il reste quelque chose à apprendre sur la voie de Dieu. »
[ Neale Walsch, "Conversations avec Dieu" ]

 « La souffrance en elle-même n’a aucune portée morale si elle ne fait pas naître l’altruisme.

 Il y a des souffrances qui restent inutiles alors que toutes devraient servir à rapprocher les âmes du but immense attendu par Dieu, le règne de l’amour. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

 « Pour certains le chemin semble facile, qu’ils ne s’aveuglent pas. L’épreuve les attend. »
[ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]






___Malheur ou tournant ?___

 « Si vous avez l’impression que l’on vous arrête dans le cours de votre vie quotidienne, considérez cet instant comme béni. »
[ Maguy Lebrun ]

 Lorsque le malheur s’abat sur nous, lorsque la nuit la plus noire nous enserre, l’ego perd ses repères, ses certitudes s'effritent. Lorsqu'enfin il s'ouvre, nous devenons perméables, humbles et dociles. Le Ciel peut alors nous venir en aide.

 « Il faut parfois une catastrophe ou un malheur pour nous sortir de notre léthargie. »
 [ "Le livre d’Annaëlle" ]

**

En nous brisant, la détresse met sans dessus dessous nos certitudes, mais...

  ...et si c’était la meilleure chose qui nous soit jamais arrivée ?

 À mesure qu'il s'immerge dans la vie terrestre, l'homme s’écarte des grandes lignes qu'il s'était initialement tracées. Et comme il n'écoute jamais sa petite voix intérieure, le Ciel, pour lui éviter d'amers regrets plus tard, n'a d'autres moyens que de déposer des obstacles sur son chemin pour l'arrêter ou le dévoyer.

**

 « Face aux difficultés, nous nous exclamons : « Qu’ai-je fait au bon Dieu ? ». Dites-vous plutôt  : « Si, avant de naitre, j'ai choisi de vivre cette expérience, c'est qu'il y a une raison [ et si nous la trouvons, notre vie trouve son sens ].

 (...) Si nous ne sommes pas prêts à nous remettre en question ou à changer nos habitudes, la vie finit toujours par nous le rappeler et nous ouvrir les yeux: la maladie, la mort, la détérioration des objets, tout ce que nous voyons, tous ce que nous touchons est amené à disparaitre. »
[ Patricia Darré (médium) ]

 « Toute chute devient un point de départ. »
 ( Elie Wiesel, "Célébration hassidique" )

 « Si s'installe dans vos vies une adhésion confiante et observatrice à tout ce qui vous arrive, vous savez alors que derrière chaque expérience, qu’elle soit lourde ou joyeuse, se cache un authentique apprentissage.

 Nous aimons alors vous regarder lorsque s’installe cette intime conviction d’une connivence entre vous et cet invisible qui vous surprend. Nous aimons vous voir jouer ainsi sous les chapes de plomb, étoffés par la certitude que tout va s’arranger pour votre plus grand bonheur. Nous aimons vous dévoiler quelques murmures pour vous aider à persévérer. Nous aimons vous donner la main dans les moments pénibles et vous irradier de joie aux moments les plus imprévus. »
[ Brigitte Quéro, "Messages spirituels" ]





Voir souffrir les gens me fait mal. Mais pourquoi maintiennent-ils ce stupide mur d’ignorance entre eux et Dieu ??
C’est à cet aveuglement qu’il faut s’attaquer, car une souffrance comprise tombe d'elle-même.   La priorité n'est donc pas de traiter la douleur.

**

___Chercher à comprendre___

  CEUX QUI QUESTIONNENT SONT PLUS CHERS DEVANT LUI QUE CEUX QUI SAVENT.
[ "Dialogues avec l’Ange" ]

« C’est de cette obscurité profonde, que l’on nomme l’ignorance fondamentale, que se trouve la racine de la souffrance. »
( Dalaï-Lama )

 « Le renoncement, l'oubli de soi-même, les souffrances, sont écartées avec force, le mot jouissance est sur toutes les lèvres. L'être humain ne cherche qu'à profiter du moment présent, et souvent au détriment du prochain, on veut passer, se frayer un chemin sans se demander sur quoi on marche.
 Essayez par tous les moyens de faire comprendre à ces insensés qu'ils sont dans la plus profonde ignorance. »
[ Paqui, "Entretiens Célestes" ]



 « Notre nature immature est responsable de notre malheur. Cette puérilité nous conditionne. Nous nous focalisons sur des événements sans importance, nous nous concentrons sur un tas de détails, qui provoquent de grandes souffrances. Il est essentiel de transformer notre regard afin de ne prendre en compte que ce qui donne un sens réel à nos existences. »
( Dalaï-Lama )

 « S’il est vrai que l’homme peut, en mettant la main devant ses yeux, se cacher la lumière, il n’en est pas moins vrai qu’il peut la découvrir tout simplement en ôtant sa main. »
 ( Elie Wiesel, "Célébration hassidique" )

 « L'ignorance est cause de grands malheurs. Sur cette terre, on fait fi des commandements de Dieu, on se voile la face. »

 « Nous sommes ainsi, avec nos vastes connaissances précises sur de nombreux sujets, et notre ignorance obstinée sur les questions vitales. »
( Martin Gray, 'Les forces de la vie' )

« Arrête-toi, te souffle ta conscience, écoute, je suis là,
je veux que tu me crois, je suis la vérité. 
»
[ Paqui, "Entretiens Célestes" ]

 « Il est plus important d’étudier le mystère de son existence que celui des origines du monde. »
 ( Elie Wiesel, "Célébration hassidique" )

 « Si tu oses regarder tes souffrances en face, tu verras qu'elles ne sont qu'apparences... »
[ Sylvie Lorain-Berger, "Les messagers de l'au-delà" ]

 « Ta situation financière te rend malheureux parce que ta situation financière te semble triste. Tu es ce que tu crois être. Quand ta pensée est négative, cela devient un cercle vicieux. Tu dois trouver une façon de briser le cercle.

 La façon de réduire la douleur associée aux expériences et aux évènements est de changer la façon dont tu les perçois. La douleur est le résultat d’une pensée fausse. Elle résulte d’un jugement que tu as porté sur quelque chose. Ce jugement est fondé sur tes expériences antérieures. C’est le rôle de l’Esprit Saint que de t’inspirer de nouvelles façons de comprendre. »
[ Neale Walsch, "Conversations avec Dieu" ]

 « Remerciez Dieu pour toutes les larmes, tous les déchirements qui dépouillent votre être réel du masque dont il est affublé. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

 « Il faut hélas, distiller la peur. L’homme est ainsi fait qu’il n’avance que si on l’aiguillonne. Sinon il s’endort. »
[ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]





___incompréhension et humilité___

Soyons humble, acceptons de ne pas tout comprendre, tout de suite.

 « À moins d’être incorrigiblement orgueilleux, vous devriez admettre que la limitation de vos perceptions vous place, dans la hiérarchie de l’intelligence universelle, à peu près au niveau du poisson par rapport à l’homme. »
[ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]

« (...) elle s'ouvrira à cet enseignement avec une humilité vraie, celle qui n'abaisse pas, mais qui élève. »
[ "Dialogues avec l’Ange" ]

 « Les roses ici-bas peuvent vous sembler des chardons, mais n’oubliez pas que vous êtes ignorants ; vos yeux ne s’ouvriront que lorsqu’ils se fermeront à la lumière du jour. »
[ Paqui, "Entretiens Célestes" ]

 « Tout progrès de l’homme est de découvrir, l’une après l’autre, que ses questions n’ont point de sens. Au fil des ans, la vérité vient, comme l’effacement d’une question.

 Je n’ai point d’autre moyen de t’expliquer la vie à laquelle je te convie que de t’y engager de force et de t’en allaiter. »
[ Saint-Exupéry ]

 « Ne jugez pas ; vous ne le devez et ne le pouvez : un atome ne peut appréhender l’univers. L’intelligence la plus subtile est incapable de donner une explication au mystère de la douleur. La foi peut seule l’éclairer. »
[ Paqui, "Entretiens Célestes" ]

 « Certes tu souffres de voir le domaine vendu et dispersé. Que feras-tu de l’amour du domaine ? C’est l’heure de la mue laquelle est toujours douloureuse. Mais vient l’heure où les choses anciennes reçoivent leur sens et qui était de te faire devenir. »
[ Saint-Exupéry ]

Image flottante  Le sens des choses





« Nos souffrances viennent de nos imperfections. »
[ Maguy Lebrun ]


___la souffrance et nos imperfections___

  « Les peines de la vie sont souvent la conséquence de l’imperfection de l’Esprit ; celui qui n’est ni envieux, ni jaloux, ni avare, ni ambitieux, n’aura pas les tourments qui naissent de ces défauts. »
[ Message recueilli par Allan Kardec ]

Si nous étions "lisses", rien "n'accrocherait", nous ne souffririons pas. Tant que l'on est avare, donner un sou nous coûte, tant que l'on déteste l'autre, sa seule présence nous indispose, tant que l'on ne se maîtrise pas, un rien nous emporte.

Je ne sens que ce qui m'irrite, "accroche" encore. Ce que j'ai dépassé, je ne le sens plus.

 « Il faut tant d’années et tant de roulements pour qu’un caillou jeté dans la mer perde ses angles ; il en est de même pour les scories de l’âme.

 Man, affûte ton âme sur la pierre des épreuves. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Quand tu auras effacé toutes tes aspérités, tes humeurs, il te restera la parcelle divine. »
[ Maguy Lebrun ]

 « Fais que tout soit lisse en toi. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 - Les vicissitudes de la vie étant une conséquence de nos fautes et travers, s’ensuit-il que de la nature de ces vicissitudes on puisse connaître nos faiblesses ?

 « Très souvent. Ainsi, tel sera châtié
(*) D'autres sources indiquent que les épreuves en tant que châtiment sont exceptionnelles. Pour la majorité des êtres, c'est un choix délibéré pour rattraper une vie infligeant de vifs remords. pour son orgueil par l’humiliation ; celui qui a été dur pour les autres, par les duretés qu’il subira ; le mauvais fils, par l’ingratitude de ses enfants.
 Cependant il ne faut pas en faire une règle absolue. Les tendances instinctives sont un indice plus certain. »
[ Message recueilli par Allan Kardec ]

Un homme parle de sa vie passée à un médium :

 « Pour effacer mes fautes antérieures, il me fallait subir ces épreuves que j’ai volontairement acceptées. J’ai puisé dans la fermeté de mes résolutions la force de les supporter sans murmure. Je les bénis aujourd’hui, ces épreuves. Je puis désormais contempler le chemin parcouru.
 Ô vous qui m’avez fait souffrir sur la terre, qui avez été durs et malveillants, qui m’avez humilié et abreuvé d’amertume, dont la mauvaise foi m’a souvent réduit aux privations, non seulement je vous pardonne, mais je vous remercie. En voulant me faire du mal, vous ne vous doutiez pas que vous me feriez autant de bien [ du fait que l’auteur de ces lignes a supporté et accepté ces peines ]. Vous m’avez fourni l’occasion de rendre le bien pour le mal. Dieu vous a placé sur ma route pour éprouver ma patience. »

(…) Puis il expose ses impressions quelque temps après son réveil dans l’au-delà :
 « Je ne m’étais pas encore affranchi des idées terrestres ; le souvenir de ce que j’avais enduré me revenait de temps en temps, comme pour mieux me faire apprécier ma nouvelle situation. J’avais souffert corporellement, mais surtout moralement ; j’avais été en butte à la malveillance, à ces mille perplexités plus pénibles peut-être que les malheurs réels, parce qu’elles causent une anxiété perpétuelle. Leur impression n’était pas encore entièrement effacée, il me semblait encore entendre certaines voix désagréables. Je me tâtais pour ainsi dire, pour m’assurer que je n’étais pas le jouet d’un songe ; et quand j’avais acquis la certitude que tout cela était bien fini, il me semblait qu’un poids énorme m’était enlevé.
 Oh ! si tous les hommes comprenaient la vie future, quelle force, quel courage cette conviction ne leur donnerait-elle pas dans l’adversité ! »
[ Message recueilli par Allan Kardec ]





 « Pour moi, il n'y a que d'heureux présages ;
car, quoi qu'il arrive, il dépend de moi d'en tirer du bien. »
 ( ÉPICTÈTE (50 - 130) )

**

___d'un mal peut sortir un bien___

« Ils renoncent au fruit dont l’écorce est amère. Mais je le dis : il n’est point de fruit s’il n’est point d’écorce. »
[ Saint-Exupéry ]

 « Le bon et le mauvais n’existent pas. Le mal fait souvent à terme du bien et ce qui fait plaisir (la gourmandise, l’argent) porte les germes de la destruction. »
[ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]

 « Où vois-tu que le cèdre gagnerait à éviter le vent ? Le vent le déchire mais le fonde. Bien sage qui saurait départager le bien du mal. »
[ Saint-Exupéry ]

 « Utilisez chaque évènement pour vous construire intérieurement. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « La souffrance peut être vécue comme un tremplin vers le partage. C’est toujours un mal et elle ne doit jamais être recherchée ou magnifiée. Mais ce mal peut conduire à des sommets d’humanité.
  (...) Toute souffrance surmontée est l’occasion d’une croissance d’être, d’un progrès dans la conscience. »
( L'abbé Pierre )

 « Toute circonstance difficile et douloureuse est un moyen d’évoluer. »
( Dalaï-Lama )

 « Ils ne connaissent point, de la souffrance, qu’elle est marche vers une guérison, ou arrachement d’avec les morts, ou signe d’une mue nécessaire, ou appel pathétique vers la solution d’un litige. Il n’est pour eux que le seul inconfort de l’instant qui est souffrance.

 (...) La chenille meurt quand elle forme sa chrysalide. La plante meurt quand elle monte en graine. Quiconque mue connaît la tristesse et l’angoisse. Tout en lui se fait inutile. Quiconque mue n’est que cimetière et regrets.

 Toute ascension est douloureuse. Toute mue est souffrance. »
[ Saint-Exupéry ]

 « Votre ange gardien se réjouit des maux qui ont pour effet d’abréger votre temps d’épreuve. Mais il s’afflige lorsque vous ne les supportez pas avec résignation ; parce que ces maux sont alors sans résultat pour vous : vous êtes comme le malade qui rejette le breuvage amer qui doit le guérir.

 Sachez bien que ce qui vous parait un mal n’est pas toujours un mal ; souvent, un bien doit en sortir qui sera plus grand que le mal, et c’est ce que vous ne comprenez pas, parce que vous ne pensez qu’au moment présent ou à votre personne. »
[ Message recueilli par Allan Kardec ]




  « Il y a un défi dans la vie. Si les gens examinaient leurs problèmes comme un challenge destiné à les faire grandir, cela changerait bien les choses. Regardez ma maison. On tire sur mes fenêtres, mes pneus sont crevés chaque fois que je vais à l’aéroport, je trouve des croix du KKK depuis que j’ai adopté vingt bébés atteints du sida. Avant cela mes voisins étaient charmants...

 Je dois traverser cela pour grandir encore. J’aurais pu devenir négative et aigrie, et dire "qu’ils aillent tous au diable" et m’installer sur la Riviera et vivre dans le luxe. »
[ Dr Elisabeth Kübler-Ross ]

 Il y a dans cet exemple vécu une grande leçon : il ne faut pas éviter un problème, il faut l'absorber.

 « Je vous le dis : vous n’avez le droit d’éviter un effort qu’au nom d’un autre effort, car vous devez grandir. »
[ Saint-Exupéry ]





___la souffrance est-elle indispensable ?___

  « Rechercher la souffrance est une abomination. Il faut simplement accepter la vie comme elle se présente, et si on ne peut pas éviter une souffrance, alors mieux vaut l’accepter avec amour que de se révolter ou la fuir en se refermant sur soi. »
( L'abbé Pierre )

* * *

Celui qui comprend le sens de la vie peut élever son esprit dans la joie.

  La souffrance n'est le guide que de l'animal.
  Le commencement de la Voie est la fin de la souffrance.
[ "Dialogues avec l’Ange" ]

 « Une évolution spirituelle peut éviter certaines épreuves, qui n’ont plus de raison d’être. »
[ Maguy Lebrun ]

 « La loi de compensation ne punit ni ne récompense. C’est l'homme lui-même qui la met en action, en créant les conditions positives ou négatives.

 Des effets karmiques seront supprimés si l’évolution acquise rend inutile une expérience. »
[ R. Bernard, grand maître de la Rose Croix ]

 « La révolte naît de la non-compréhension. On doit demander de l’aide au monde de lumière afin de bien comprendre toute la leçon, car dès celle-ci bien apprise, le mal n’aura plus sa raison d’être.

 - Et si le mal persiste sous la même forme ?

 « Si le mal continue, c’est que la leçon a été mal apprise. Méditez, demandez de l’aide; la réponse arrivera nécessairement et cette forme de mal cessera. Mais, me direz- vous, si le lendemain, une nouvelle forme de mal s’installe, vous conclurez bien vite que la planète n’est qu’une vallée de larmes. Et là, je vous dis de recommencer bien humblement à recomprendre une nouvelle leçon. »
[ Edgar Cayce ]

 « Je voudrais rappeler à ceux qui approchent ces Dialogues que « spiritualité » rime aussi – d’abord ? – avec « gaieté », et que cette spiritualité peut s’enraciner dans un bon sens inaltérable et un goût très vif pour les joies de cette terre. »
[ Gitta Mallasz, "Dialogues avec l’Ange" ]

* * *

Les joies, les plaisirs font partie intégrante de la vie. C'est même la voie royale pour rejoindre Dieu ; cependant elle impose de se maintenir continuellement éveillé car l'ego s'y oublierait aisément :

 « Les pièges de la joie sont que la joie se suffit à elle-même, elle ne porte pas l’être à se transcender. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Le confort est d’une extrême fragilité, une illusion qui endort. »
[ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]

 « (...) Mais par dessus tout, il faut se méfier des pièges tendus par la "douceur de vivre". Elle nous enferme dans un confort feutré, parfaitement isolant.
 Ce n'est pas une raison pour le refuser, ni les facilités qu'il nous offre, mais nous ne devons pas lui permettre de nous anesthésier. Il nous faut rester lucide [ attentifs à l'autre ], l'Essentiel est "ailleurs" [ dans l'autre dimension de la vie ]. »
( Jeanne Guesné, 'Le grand passage' )

 « Nous le répétons, ce n’est pas dans le confort que l’âme évolue, mais dans l’épreuve. Acceptez-là, elle vous renforce, prenez confiance en vous. Vous tiendrez alors sur vos jambes. C’est ainsi que nous vous voulons. »
[ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]

 « Chaque écueil, chaque caillou de la route, s’ils sont transformés par amour, font avancer, permettent à l’âme de monter en vibrations, en qualité. Et pas seulement l’épreuve : un véritable amour partagé, un véritable rire partagé, tout nous rapproche de la vibration divine. »
( A. Ray-Wendling, "Un soleil trop tard" )

 « Le cèdre se nourrit de la boue du sol, mais la change en épais feuillage. »
[ Saint-Exupéry ]

 « Aller vers la suppression du désir, c’est d’une certaine manière réduire la vie. Je ne crois pas, comme le Bouddha, que le désir soit en soi un obstacle au progrès spirituel. Seul, se laisser posséder par eux peut en effet être très néfaste. Mais être maître de soi nous fait grandir. »
( L'abbé Pierre )

  Accueille la souffrance comme le messager du ciel.

 - Comment accueillir la souffrance et être en même temps joyeuse ?

  C’est possible parce que tu es sur le bon chemin.

  LA SOUFFRANCE [en soi] N’ENSEIGNE PAS, N’ELEVE PAS.
   LA SOUFFRANCE N’EST PAS NECESSAIRE.

  La souffrance remplit la plaie ouverte.
  La plaie est le péché et la souffrance est la réponse.

 La souffrance est le signal d’une conduite erronée. Si je comprends pourquoi je souffre, et si j’accepte librement de me transformer, la souffrance a accompli sa tâche positive. »
[ "Dialogues avec l’Ange" ]

 « Vous êtes si nombreux en ce monde à traverser la vie dans l'obscurité. Vous allumez brièvement la lumière en période de crise, puis vous vous empressez de vous en détourner, de vous détourner de Dieu. Vous vous repliez à nouveau sur vous-même, si bien que la graine de votre âme, qui a besoin de lumière, ne peut grandir. Acceptez toutes les choses qui vous arrivent comme un présent, comme une partie intégrante de votre apprentissage. Prenez votre courage à deux mains et tournez votre visage vers Dieu. Il suffit que vous tendiez la main pour qu'il la prenne. Il vous guidera. Il ne tarira pas le flot de vos larmes, ni n'effacera votre souffrance, mais Il vous étreindra, vous réconfortera. »
[ R. Altea, "Une longue échelle vers le ciel" ]

 - Quelle est la raison d’être de cette existence ?

 « Souffrir, parce que cela aide à grandir, à progresser vers la Lumière, pour être comme le Christ. »
[ Dr Elisabeth Kübler-Ross ]





Utilise les épreuves au lieu de les subir.

**

___l'accepter ou la refuser___

« Si tel litige te déchire, laisse croître, tu mues. Bienheureux ton déchirement qui te fait t’accoucher de toi-même : car aucune vérité ne s’atteint dans l’évidence. »
[ Saint-Exupéry ]

 « On se révolte contre tout ce qui échappe à notre compréhension et nous est imposé. On remercie quand on comprend et qu’on accepte. »
( La femme de Philippe Ragueneau, depuis l'au-delà )

« La souffrance est une "épreuve" au sens étymologique de ce mot. Lorsqu'elle est acceptée, elle dématérialise, épure. Vous pouvez souffrir infiniment, et toute votre vie, sans vous rapprocher du Ciel. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

 « Le refus d'accepter des situations contre lesquelles nous ne pouvons rien nous épuise et nous dépossède de notre paix intérieure. »
[ Dr Elisabeth Kübler-Ross ]

 « L’anxiété et l’angoisse que Bouddha est venu guérir, il y a 2500 ans, sont aujourd'hui des maladies très officielles. Les tranquillisants se vendent bien et tout ce qui peut permettre aux gens « d’oublier leurs soucis » est d’un excellent rapport. Tout être humain rêve de bonheur parfait et d’une vie où il n’y aurait plus que des joies. En attendant, il recherche les émotions agréables et refuse les émotions douloureuses.

 Parce que je ne veux pas accepter l’évènement, la mauvaise nouvelle et être un avec elle, l’émotion naît. L’émotion n’est pas produite par le fait lui-même, aussi « dramatique » soit-il, mais par le refus du fait, la coexistence du oui et du non.

 Toutes les doctrines orientales enseignent comment se libérer de la souffrance. La souffrance provient toujours de refus des faits. Je voudrais ceci ; ceci ne se produit pas. Je refuse le fait que ceci ne se produit pas et je souffre. »
[ Arnaud Desjardins, 'Les chemins de la sagesse' ]

 « La souffrance n’a rien à voir avec les évènements, mais avec la réaction que l’on a à leur égard. »
[ Neale Walsch, "Conversations avec Dieu" ]

 « Le bagne réside là où des coups de pioche sont donnés, qui n'ont point de sens »
[ Saint-Exupéry ]

 « Le mal ne vient pas de la souffrance ni de la peur, mais du refus de la souffrance et de la peur. Une circonstance est perçue comme "mauvaise", donc n'est pas acceptée, ce qui fait naître en nous une émotion négative, pénible. »
[ Arnaud Desjardins, 'Yoga et spiritualité' ]

 « La double croix est la croix refusée. La croix acceptée pèse pour moitié. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]




Quand on est au cœur d'une épreuve, comment imaginer qu'elle est là pour notre bien, ou même qu'elle va cesser un jour ?
 Pourtant, si nous l'acceptons, nous sommes soutenus par le Ciel et dans les jours suivants nous éprouvons de la paix.

* *

 « Je voudrais faire comprendre à vos cœurs angoissés l’utilité de la souffrance acceptée. Si vous pouviez suivre ma pensée, je vous dirais que non seulement vous devez accepter la souffrance, mais encore l’aimer, car elle est rédemptrice (*); c’est peut-être trop demander au cœur humain. »
[ Paqui, "Entretiens Célestes" ]

 « Oui, la souffrance est notre lot à tous.

 Mais je ne tirerai pas les mêmes conclusions que le Bouddha. Pour lui, il faut tout faire pour ne plus souffrir, c'est-à-dire supprimer la cause fondamentale de toute souffrance : le désir.

 Pour le disciple de Jésus, la voie est toute autre : il ne s’agit pas d’éliminer la souffrance de sa vie jusqu'à éradiquer tout désir, mais de réagir face à elle par le partage et l’offrande. Si face à sa propre souffrance ou la souffrance d’autrui on entre dans une communion avec les autres, alors la lumière apparaît. »
( L'abbé Pierre )

 Mes bien-aimées, LUI est avec vous à chaque épreuve.
 IL vous aime.
[ "Dialogues avec l’Ange" ]






Alors que faire ?

___ne pas se révolter___

La vie ne fait souffrir que quand on lui résiste.
Laissons-nous porter comme le bouchon dans le caniveau.

 « Un bateau qui lutte contre la tempête se brise plus facilement que celui qui replie ses voiles et se laisse ballotter au gré des flots. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Accepter la vie telle qu'elle est, peut transformer comme par magie une situation. »
[ Dr Elisabeth Kübler-Ross ]

 « L'esprit docile aide l'âme à s'élever.

 La souffrance humaine, allégez-la le plus possible mais ne vous révoltez pas contre elle : la douleur ouvre le passage à la vie spirituelle de l’âme choisie par Dieu.

 Ces injustices apparentes, ne les jugez pas. Vous ne savez pas ce qu’il y a derrière cette souffrance. Il se peut que ce soit accepté d’avance, pacte passé entre l’âme et Dieu. Ces accablés sont peut-être des privilégiés, spirituellement parlant.

 Certains êtres, pas plus mauvais que d’autres, meilleurs même parfois, semblent poursuivis par le malheur. Le problème de la destinée des âmes, nul ne peut le résoudre sur terre, mais soyez certains que Dieu est juste et miséricordieux. »
[ Paqui, "Entretiens Célestes" ]

 « Sois une lampe dans l’obscurité et ne la maudis pas. »
[ Neale Walsch, "Conversations avec Dieu" ]

 « Si en vous façonnant la souffrance vous arrache quelques plaintes, qu’elles ne soient jamais amères. »
[ Paqui, "Entretiens Célestes" ]

 « Aussi dures qu’elles puissent paraître, chacun –dans l’interlude cosmique–, a accepté les expériences qu’il traverse. Aussi le mystique recherche la signification et la leçon de toutes les circonstances qu’il traverse, les mauvaises comme les bonnes. »
[ R. Bernard, grand maître de la Rose Croix ]





___y fixer son attention, c'est l'accentuer___

« Bien souvent celui qui souffre est soit absorbé par ses douleurs physiques, soit identifié à sa douleur morale. Il vient un moment où plus rien d’autre n’existe que cela. Or l’énergie suit la pensée (cf. La pensée) , il s’en suit dès lors une crispation qui ne peut se dénouer elle-même et qui vient prolonger cette souffrance. »
[ Maguy Lebrun ]

 « La souffrance fait partie intégrante de nos existences. Elle en est indissociable, il faut donc accepter ce fait et transformer notre attitude à son égard. S’opposer à elle ne fait que l’accroître. Cesser de se révolter contre elle constitue la première étape ; nous pouvons alors lui faire face. La nuit devient interminable quand le sommeil nous fuit et que nous y ajoutons notre angoisse.

 Si certaines souffrances sont impossibles à vaincre, il est d’autant plus important de transformer notre état d’esprit vis-à-vis d’elle. L’assumer permet de ne pas rajouter à cette douleur un poids inutile. »
( Dalaï-Lama )

* *

Un jour, m'étant pincé, une boule noire s'est formée au bout de mon doigt. Pour l'évacuer je me suis mis à trancher la peau avec une lame de rasoir.
Et plus je me concentrais sur l'opération, plus la douleur s'avivait...
Quand enfin la petite goutte de sang a giclé, je transpirais !
Je me suis fait alors cette réflexion qu'une douleur peut prendre des proportions incroyables lorsqu'elle accapare toute notre attention.

Lorsque plus tard il m'arrivait d'être triste, si je réalisais qu'en fait je m'apitoyais sur moi-même, mon angle de vue se modifiait et ma peine devenait supportable.






___faire ce que l'on peut___

« Vous ne pouvez pas arrêter les vagues,
mais vous pouvez apprendre à surfer. »

( Joseph Goldstein )

**

 Faisons ce que nous pouvons, et remettons nous en à Dieu.

Quand, en son âme et conscience on peut se dire : « J'ai fait ce que j'ai pu », alors il faut arrêter de s'en faire, prier pour être secouru, puis rester attentif à l'aide ou l'inspiration qui ne manquera pas d'arriver.

  Avez-vous vraiment fait tout ce que vous pouviez ?
  C’est cela qui compte.
  Nous, nous commençons là où vous, vous terminez, en vérité.
[ "Dialogues avec l’Ange" ]

 « Lorsque, très las, vous pouvez en toute sincérité vous dire : " J'ai fait de mon mieux", alors je vous supplie de poser votre besace et de vous endormir en paix. »
[ Paqui, "Entretiens Célestes" ]

 « L’homme ne peut s’en remettre à Dieu que lorsqu’il a testé ses forces aux limites. »
[ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]

 « C'est un des mensonges les plus pernicieux du mental qui s'exprime ainsi (devant une difficulté terrible) : "Je dois le faire et je ne peux pas."

 Si vous ne pouvez pas, vous ne devez pas le faire. Cela ne vous est pas demandé, voilà la voix de la vérité. C'est le karma, c'est comme ça. Remettez tout entre les mains de Dieu. Si vous ne pouvez pas gagner d'argent pour nourrir vos enfants, c'est que vous n'avez pas à le faire.
  Vous devez examiner consciemment chaque cas particulier et décider quelle sera l'action qui vous laissera sans conflit. »
[ Arnaud Desjardins, 'Les chemins de la sagesse' ]

  Un texte hindou l'affirme : « C'est un péché de se préoccuper du sort de ceux pour lesquels vous ne pouvez rien. »
 Aimer "l'humanité entière" est très facile ; c'est chaque homme en particulier qu'il est important d'aimer.
[ Arnaud Desjardins, 'Yoga et spiritualité' ]

Image flottante  « Priez Dieu mais continuez de ramer vers la rive. »
( Proverbe russe )





___développer sa patience___

La maîtrise de soi et la patience font traverser tranquillement des situations apparemment inextricables.

 « Ne cherchez pas à vous battre avec les mauvais courants.
 Repliez vos voiles et patientez. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Il faut être capable, lorsqu'un problème survient, de cultiver une expectative faite de calme, et de se dire avec résignation : je dois patienter jusqu'à ce que, des mondes supérieurs me parvienne, semblable à un rayon de lumière, la réponse attendue. »
[ Rudolf Steiner ]

 « Le secret se nomme patience. La plupart des hommes excluent l'attente de leur existence et c'est là leur malheur. »
 ( Elie Wiesel, "Célébration hassidique" )

 « La patience est le seul moyen de dépasser la souffrance. »
( Dalaï-Lama )





___développer la force de son esprit___

  « Je prends plaisir à affronter les difficultés du parcours, chaque pas de plus me rend plus fort, et plus apte à faire le suivant. »
( Gandhi )

 « Lorsque vous vous engagez sur la Voie, vos ennemis ont une place prépondérante. Ils représentent une occasion, une chance uniques de progresser en vous aidant à développer patience et tolérance. »
( Dalaï-Lama )

 « La souffrance est toujours le signe d'un perfectionnement. Elle brise ou fortifie. »
[ Sylvie Lorain-Berger, "Les messagers de l'au-delà" ]

 « Les imperfections du corps sont pour l’Esprit, des épreuves qui aident à son avancement s’il dompte les obstacles qu’il y rencontre. »

[ Message recueilli par Allan Kardec ]

 « Mon voisin de l’Est, quand il fut frappé de paralysie et qu’un côté de lui se fit froid et mort et qu’il transportait avec lui ce frère siamois qui ne riait plus, il ne perdit rien de sa dignité, mais bien mieux, il réussit cet apprentissage. À ceux qui l’en félicitaient il répondait que celui qui règne, s’il ne règne point d'abord sur son propre corps, n’est qu’usurpateur. Il n’est point pour moi de déchéance, mais sans doute joie merveilleuse, d’un peu mieux, aujourd'hui, m’affranchir ! »
[ Saint-Exupéry ]

 « Courage, c'est dans les heures les plus noires que les âmes fortes se révèlent. »
[ Paqui, "Entretiens Célestes" ]





___le "lâcher-prise"___

  « En toutes choses faire ce que l'on peut, et pour le reste s'en remettre à Dieu. »
( Gandhi )

 « Au fond de moi, pour la première fois je sens descendre la Paix malgré ma peur de l’inconnu. Oui, j’accepte activement, j’accepte. J’ai confiance, même si je ne comprends pas la raison de la catastrophe matérielle qui m’arrive [ elle vient de perdre son emploi ]. Cette paix profonde, je l’apprendrai plus tard, s’appelle le "lâcher-prise".

 (...) Maintenant, au fond d'elle-même, elle a parfaitement compris, qu'elle se laisse guider, qu'elle fasse le calme dans sa tête afin que Dieu puisse descendre. »
( A. Ray-Wendling, "Un soleil trop tard" )

 « Il faut porter passivement sa vie.

 À force de vouloir mater le sort, de vouloir rectifier votre destin, vous dérangez les desseins de Dieu.

 Si tu prends la direction du ciel, les anges prendront le gouvernail de ta destinée. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « J'ai appris à mettre de côté les désirs de l'ego et à laisser la vie me mener librement dans la direction de son choix. »
( J. Van Praagh, 'Dialogues avec l’au-delà' )

* *

Face aux vicissitudes de la vie, j'essaie d'être docile ; telle une brindille emportée par le courant, une feuille poussée par le vent.
 Le vent, on ne le voit pas, mais on le devine grâce à la feuille.

 « Ne cherche ni à diriger ni à conduire les évènements, car tu vis dans les brancards de ton destin, et c’est un ange qui tient les rênes. Si Dieu te réclame, tu peux mourir à la seconde même. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Tout ce qui arrive est bien. Dieu a ses desseins, que nous ne pouvons connaître en ce monde. Remettez-vous corps et âme entre ses mains. Ne cherchez point, ne vous demandez rien ; au fur et à mesure de votre avancement spirituel vous aurez des lueurs. »
[ Paqui, "Entretiens Célestes" ]

 « Au-delà du quotidien il y a une réalité sublime que nos préoccupations, nos désirs et la peur nous empêchent de voir. Celui qui s’arrête sur le bord de la route sait [ détaché à ses automatismes, il peut faire un point sur sa existence ]. Celui qui sait croit en la vie. »
[ Maguy Lebrun ]

 « (...) Comme beaucoup d’humains, son “Moi-Je” veut que la vie soit telle qu’il la conçoit ; ce “Moi-Je” qui veut prouver son existence par peur de se dissoudre dans le néant. »

 « Je me suis rendue à l’évidence, faire le deuil d’un monde idéal, c’est grandir un peu plus à l’intérieur de Soi.

 (...) Renoncer au monde tel que nous l’aurions voulu, c’est accepter de ne plus contrôler, c’est accepter que la Vie nous propose ce à quoi nous n’aurions pas pensé et qui nous permet d’aller plus profond en nous. »
( Anne Givaudan, 'La rupture de contrat' )

 « Sachez acquérir la sagesse d’être totalement bien, là où vous êtes. Ne jetez pas des regards de convoitise vers un avenir hypothétiquement meilleur. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Ne dites jamais "Je n'ai pas de chance", car de cette façon, vous créez une loi qui risque de s'établir sur toute votre vie. »
( Jean Prieur, "Le pays d'après" )





______s'ouvrir______

« Toute épreuve a tendance à conduire au repli sur soi et à l’aveuglement sur le reste du monde. Tel problème envahit notre champ de vision ; nous nous lamentons alors sur nous-mêmes. »
( 'L'adieu de sœur Emmanuelle' )

Nan-In, un maître japonais du XIX siècle reçut un jour en visite un professeur d’université américaine qui désirait s’informer à propos du Zen.
 Pendant que Nan-In préparait le thé, le professeur étalait sa philosophie et ses propres vues. Lorsque le thé fut prêt, Nan-In se mit à servir son visiteur, tout doucement. L'homme parlait toujours ; et Nan-In continua à verser le thé. Quand soudain il s’aperçu que la tasse débordait et que le thé se répandait sur la table, le professeur s’exclama :
 « Attention, la tasse est pleine ! »
 Tranquillement Nan-In répondit : « Vous êtes comme cette tasse, déjà plein de vos propres opinions. Comment pourrais-je vous parler du Zen si vous ne commencez pas par vous vider ? »
__________

 « On ne peut rien faire entrer dans un récipient qui est plein. Si tu es rempli à ras bord avec les problèmes de la vie courante, il n’y a de place pour rien d’autre. »
( Carlos Castaneda, "Le voyage définitif" )





___s'oublier...___

Vivre constamment tourné vers soi, c'est transformer sa vie en enfer.

*

 « Sœur Emmanuelle, m'a dit un jour la supérieure, actuellement, vous ne voyez que votre problème. C'est normal. Mais partagez davantage les problèmes des autres, et le vôtre perdra son monopole. Ouvrez votre cœur à la blessure des autres, et votre plaie se refermera. »
( 'L'adieu de sœur Emmanuelle' )

 « En aimant les autres, tes propres déchirures se cicatriseront miraculeusement. »
[ Sylvie Lorain-Berger, "Les messagers de l'au-delà" ]

 « L’homme qui se regarde ne peut que sombrer dans la mélancolie, mais dès qu’il ouvre les yeux sur la création autour de lui, il connaîtra la joie. »
 ( Elie Wiesel, "Célébration hassidique" )

 « Je la trouve un matin le visage noir, les yeux sanguinolents, le corps effondré sur le sol. Elle finit par avouer. Khayri, après l’avoir écrasée de coups, l’a jetée contre la porte faite de vieux métal coupant. Je suis hors de moi : « Ça ne peut pas continuer, Fauzeya, prenons les enfants et partons chez tes parents ! » Un non catégorique : « Lê, lê ». À travers le sang qui couvre ses yeux, elle jette un regard d’amour sur ses quatre petits : « Vois-tu, ils adorent leur père, ils souffriront loin de lui ! » Elle ajoute : « C’est moi qui dois souffrir ! » Elle saisit Teresa, la dernière-née, et la berce en lui souriant doucement. La paix revient en son cœur.
 Je la regarde, incapable de parler. Son visage tuméfié rayonne de tendresse. Il est comme transfiguré par la joie d’aimer. Il lui semble naturel de souffrir pour que ses enfants ne souffrent pas. Elle est décentrée d’elle-même. Sa source est en eux, elle y puise sa raison de vivre, sa sérénité et sa joie.
 Tu me remets en question Fauzeya. Est-ce que j’ai déjà dit : « C’est moi qui doit souffrir pour que les autres soient heureux ? » Fauzeya, apprends-moi à aimer. »
( 'L'adieu de sœur Emmanuelle' )





___Dieu, es-Tu là ?___

On croit en Dieu parce que c'est rassurant. Survient un drame, et Dieu ne l'empêche pas. On en déduit que Dieu n'existe pas ou qu'il s'en fiche, que la vie n'a aucun sens, que le Mal gagne toujours... Et on a tout faux.

C'est dans son ensemble qu'il faut comprendre et aimer la vie. Notre vie-mort (documentez-vous, les témoignages abondent) ne représente que l'un des cycles de notre (lente) élévation spirituelle. L'égalité entre les hommes et le bonheur sont évidemment souhaitables mais ils ne sont pas le but, sinon autant rester au Ciel, la patrie d'où nous venons... C'est dans la confrontation avec la violence, l'injustice, le mensonge que se révèle l'âme humaine.

 Oui il y a, pour chacun, une balance du Bien et du Mal, mais c'est au long de notre long parcours qu'elle s'équilibre, rarement au sein d'une vie.
Si nous étions récompensé dès que l'on fait le Bien et puni à la première pensée négative, nos épreuves terrestres n'auraient aucun sens.

 « L’aveugle, Seigneur, ne connaît rien du feu. Mais il est, du feu, des lignes de force sensibles aux paumes. Et il marche à travers les ronces, car toute mue est douloureuse. Seigneur, je vais à Toi, selon ta grâce, le long de la pente qui fait devenir. »
[ Saint-Exupéry ]

**

 « Pourquoi un être sans défense est-il assailli de maux contre lesquels il ne peut rien ?
 Un innocent souffre dans un laps de temps réduit toute la misère qu'il aurait eu à subir durant une vie "normale". Il meurt.
 Les croyants savent qu'il y aura compensation. Les autres disent : "C'est injuste." »
[ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]





___Foi et compréhension___

« Être initié, c’est peut-être tout simplement apprendre à se réconcilier avec la vie de tous les jours, à en comprendre le sens, la valeur ; accepter les épreuves, les souffrances inévitables qui seules nous font évoluer, en tirer la leçon. »

[ Maguy Lebrun ]

Accepter ses épreuves est bien le premier pas vers le bonheur. Cependant l'homme ne peut (et ne doit) pas accepter de souffrir sans comprendre.
__________

 « Le pourquoi de la souffrance, la Foi seule peut l’éclairer.
 Les humains ne peuvent réaliser que les plus belles transformations de l’âme s’opèrent dans la douleur ! »
[ Paqui, "Entretiens Célestes" ]

Nous retrouvons ici cette notion (qui ressemble à une condition) : la foi.
Certes, elle permet de tout endurer, mais elle ne se commande pas !
Quand on est malheureux, il faut chercher. Comprendre le pourquoi de la vie, de la mort, de la souffrance. Le thème de ce site.
Alors la foi (sincère car non intéressée ni suggérée) nous réconciliera avec la vie.

* *

 « Un élève qui veut s’instruire scrute tout d'abord les connaissances acquises par ses devanciers. Il ne néglige aucun livre, aucune conférence, aucune leçon.
 Incroyants, sachez écouter et approfondir les arguments, et si vous n’arrivez pas à la lumière de la Foi, au moins serez vous capables de les réfuter. Mais nous n’avons pas de doutes, la grâce de la Foi illuminera la pensée de celui qui cherche ! »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]





  Dans le totem, la pierre, le soleil ou la croix, l’homme a toujours conçu et accepté "quelque chose" au dessus de lui. À l'ère de la technologie, ce sentiment empreint d'humilité et de naïveté fait sourire. Ne pouvant expliquer le miracle de la vie, certains scientifiques préfèrent le nier : nous et tout ce qui nous entoure est apparu "spontanément". Par l'effet d'un "heureux hasard" conjugué à "l'évolution" et à un "milieu naturel favorable".

 « Croire que l'homme est le résultat d’une combinaison fortuite d’atomes est aussi absurde que de croire qu’en tapant au hasard sur les touches d’une machine à écrire, un singe pourrait composer une tragédie de Shakespeare. »

( Martin Luther King )

Cependant, en rejetant ainsi toute notion céleste, il se retrouve – lui, la créature suprême – dans une impasse : s’il chute, qui peut lui venir en aide ? Les autres hommes ? il ne compte que sur lui-même. Dieu ? quel Dieu ?

 « Dieu, que peut-il pour l’homme qui cherche sa consolation dans l’homme ? »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « En voulant s’autosuffire, l’homme se dérobe au Père, et devient l’otage de lui-même. Il est prisonnier de son égoïsme, de ses passions, de ses pulsions. »
( L'abbé Pierre )

 « Si une personne ne croit pas à une vérité, si évidente qu’elle puisse paraitre, cette vérité est inexistante. »
[ Elisabeth Haich, "Initiation" ]

  Toutes les prisons s’ouvriront un jour,
  mais la prison de celui qui est prisonnier de lui-même ne s’ouvre pas.
  Ténèbres éternelles, ténèbres désolées.
  Être sans lumière. C’est terrible !
  Aide donc à démolir les murs !
  D’ici, nous ne pouvons pas aider.
[ "Dialogues avec l’Ange" ]





___voir la vie autrement !___

Il faut (re)faire confiance à la vie !

 « "Ne vous mettez pas en souci. "

 Cette injonction tendre et rassurante de Jésus ne vous invitait pas à vivre dans l’indifférence, mais dans la confiance et la foi. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

 « Prenez du plaisir sur Terre ! Nous rions tout le temps de vous voir tout prendre trop au sérieux. »
[ Doreen Virtue, "Communiquer avec les anges" ]

 « La Confiance est la Clé de la réalisation de l’harmonie divine en vous. Le corollaire de cette confiance est la joie, car alors vous pouvez vous abandonner en toute quiétude, plus rien ne vous encombre. »
[ Brigitte Quéro, "Messages spirituels" ]

 « Lorsque vous avez des problèmes, ne vous angoissez pas. Dieu vous demande de libérer la voie afin qu’Il puisse intervenir dans votre vie. Alors prenez immédiatement trois grandes inspirations puis dégagez votre esprit afin que nous, les anges, puissions prendre la relève. Laissez-nous prendre le volant un moment. Ne laisser pas votre esprit se demander : "Et s’il m’arrive ceci ?" ou "Et s’il m’arrive cela ?", tous ces "Et si…" qui sont épuisants. »
[ Doreen Virtue, "Communiquer avec les anges" ]

 « Le premier pas pour apprendre à aimer la vie, c'est d'apprendre à la goûter par le flot de l'air qui pénètre dans les poumons. C'est mille fois plus qu'une combinaison de gaz qui vient régénérer vos cellules ; c'est la source même de l'Amour. Comment pourriez-vous le recevoir cet Amour si vous n'ouvrez pas la porte de votre demeure ? »
( D. Meurois et A. Givaudan, 'Par l’esprit du soleil' )

 « Laissez votre esprit se concentrer sur une seule chose : l’amour. Que cela soit votre mantra tandis que vous inspirez et expirez profondément ; et sentez votre esprit se dégager comme si les rayons du soleil chassaient le brouillard.

 Des changements arrivent dans votre vie, et vous avez l’impression de ne pas maîtriser le moyen de les contenir. Pour l’amour du Ciel, n’entravez pas leur cours. Ne vous en alarmez pas. Un enfant pris dans un tourbillon est en danger s’il panique et lutte contre le courant. Vous trouverez votre sécurité et votre pouvoir en vous détendant. »
[ Doreen Virtue, "Communiquer avec les anges" ]







___dominer le mental___

 « Vous êtes en danger si vous laissez le chagrin, l’anxiété, le découragement, la peur vous envahir. Ils vous isolent. Vous vous positionnez en tant que victime, vous ne vous préoccupez plus alors que de vous-mêmes, vous devenez dépressifs. »
( Dalaï-Lama )

 « Les hommes se rendent malheureux non par les choses qui arrivent, mais par leur manière de voir les choses qui arrivent. »
( Epictète )

**

Je souffre, je respire mal. Quand enfin je réalise que c’est sur moi-même que je pleure, alors j'accepte la souffrance. Qu'elle ronge ce qui au fond en moi (envie, orgueil, égoïsme...) l'a déclenchée !
__________

 « Nos pensées jouissent de la faculté exceptionnelle de nous attirer les énergies positives ou négatives. Mais quand ce sont ces dernières qui prédominent, les défenses du corps risquent de s'affaiblir. C'est particulièrement vrai dans le cas où nos pensées négatives sont centrées sur nous-mêmes.

 C'est dans la dépression que nous nous révélons le plus égocentrique. Rien ne peut davantage miner notre force et notre santé naturelle qu'une neurasthénie prolongée. Mais quand nous nous appliquons à oublier notre ego pour nous intéresser aux besoins des autres, la guérison s'opère. »
[ B. Eadie, "Dans les bras de la lumière" ]

 « Tu mordras souvent la poussière, mais il te faudra te redresser autant de fois sans te plaindre.

 Tes périodes de découragement sont les plus importantes, car tu repars vers ton idéal avec une énergie décuplée. »
[ Sylvie Lorain-Berger, "Les messagers de l'au-delà" ]

 « Déposez un moment votre fardeau, pensez à l’avenir, le grand Avenir, le seul qui compte vraiment, l’avenir de votre âme. Préparez-le sans songer à l’automne ou à l’hiver de votre vie. »
[ Paqui, "Entretiens Célestes" ]

**

C'est le plus souvent l’avenir, proche ou lointain, qui nous angoisse ; l’instant présent, immédiat, est en lui-même rarement insupportable. Un enfant ne voit que l’immédiat ; c’est cette grâce qui le rend insouciant. À l’adolescence, avec sa charge d'homme, il se préoccupe de l'avenir et du monde qui l’entoure, et le charme s'évanouit.

Image flottante   L'importance du moment présent
__________

 « Ne te désole pas quand rien ne chante en toi, car l’âme a ses cycles de silence. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Le chemin de l’éternité est long. La ferveur est un ruissellement de soleil au plus profond de l’être, elle est une réverbération de l’au-delà. Dès que cette lumière cesse de vous éclairer, le goût de la vie s’éteint en vous. Accepte sans te révolter l’épreuve des jours ternes.

 Il y a des jours mornes, sans issue, privé de Dieu, de la foi, de la grâce. Autour de soi tout s’écroule, rien ne semble vouloir aboutir. En ces instants d’abandon il faut se retirer en soi-même. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Ceux-là se pâment et te voudraient faire croire qu’ils brûlent nuit et jour. Mais ils mentent.

 Ment le poète qui nuit et jour te parle de l’ivresse du poème. Lui arrive de souffrir de quelque mal de ventre et se moque de tous les poèmes.

 Ment l’amoureux qui te prétend que nuit et jour il est habité par l’image de sa bien-aimée. Une puce l’en détourne, car elle pique. Ou le simple ennui, et il bâille.

 Ment le saint qui te prétend que nuit et jour il contemple Dieu. Dieu se retire de lui parfois, comme la mer. Et le voilà plus sec qu’une plage à galets.  »
[ Saint-Exupéry ]





___faire la paix en soi___

  « Si vous possédez la Paix intérieure, rien ne pourra perturber votre existence. Si vous en êtes dépourvu, le seul fait de posséder une bonne situation, non seulement ne suffira pas à vous donner le bonheur, mais pourra être une source d’anxiété. La stabilité inhérente à la paix intérieure est la véritable source du Bonheur. »
( Dalaï-Lama )

  S’il y a la paix en toi,
  la joie n’est pas loin.
[ "Dialogues avec l’Ange" ]

 « À tout moment, chacun de nous peut trouver une merveilleuse paix intérieure grâce à sa capacité à lâcher-prise.

 (...) Faire des comparaisons est probablement le meilleur moyen d'être malheureux. Quelle que soit notre situation. »
[ Dr Elisabeth Kübler-Ross ]

 « Il faut accepter de la vie ce que l'on ne peut pas changer. »
( Anne Givaudan, 'La rupture de contrat' )

 « On naît, c’est pour souffrir ; on vit, c’est pour souffrir ; on aime, c’est pour souffrir ; on travaille, c’est pour souffrir.

 On gravit ce qu’on ne franchira pas, on commence ce qu’on n’achèvera pas, on croit ce qu’on ne prouvera pas, on bâtit ce qu’on n’habitera pas ; on plante de l’ombrage pour autrui. De jouissance point, et pour personne. La tyrannie est lourde aux tyrans ; la bonté est amère aux bons. L’ingratitude, quel fond de calice ! Aucune chose ne s’ajuste à nous ; on n’entre jamais tout à fait dans la place où l’on est ; on ne reconnaît son moule dans aucun des creux de la vie ; on a toujours du trop ou du moins. Ailleurs semble toujours préférable à ici ; nos plus grandes plénitudes sont le vide. Une seule sérénité est possible, celle de la conscience. Il y a du nuage sur tout le reste. »
( Victor Hugo )





___la magie du sourire___

  Au Juif isolé, vidé, le Rabbi disait : « Ton expérience n’est pas inutile, elle est insérée dans un tout qui en tient compte ; sache qu’on trouve l’éternité dans chaque instant, que chaque table peut devenir autel et chaque homme grand prêtre ; sache que plus d’une voie mène à Dieu, mais la plus sûre passe par l’allégresse et non par les larmes ; sache que Dieu n’aime pas la douleur et la tristesse ; sache que le chemin vers Dieu passe par l'homme. L’enfant qui dort, la mère qui le caresse, le vieillard qui écoute le bruit des arbres : de chacun Dieu est proche, en chacun Dieu est présent. »
 ( Elie Wiesel, "Célébration hassidique" )

 « La tristesse doit être combattue par la joie. »
 ( Elie Wiesel, "Célébration hassidique" )

 Ton sourire est ta tâche. Tout le reste est superflu.
 Pour tout il y a une explication. Pour la joie il n’y en a pas.
 Ce qui est sève pour la plante est joie de vivre pour l’homme.
 Sans joie de vivre – sécheresse.
 Soyez toujours pleins de joie de vivre !
 Cela dépend vraiment de vous.

 La sève vient d’en bas, la joie de vivre aussi. Cela c’est votre affaire.

 Le sourire est le pont. Pas le rictus, ni le rire. Le sourire.
 Le rire est le contraire des pleurs. Le sourire n’a pas de contraire.
 Ne souriez pas seulement lorsque vous êtes de bonne humeur !
 Votre sourire est sourire créateur !
 Il n’y a plus : je suis gai – je souris, je suis triste – je pleure.
  L’enfant que tu es, tu l’élèves mal.

  J’HABITE DANS LE SOURIRE.
 Je ne peux pas pleurer, car il n’y a rien sur quoi pleurer.
 Il ne faut pas pleurer sur le manque.
 Méchanceté, épouvante, ténèbres, votre nom est manque.
 Non manque d’eau, mais manque de feu.
(*) [ l'Ange parle souvent du feu intérieur, qu'il oppose à la tiédeur :

« Qu’est-ce qui rend une chambre obscure ? La lampe qui ne brûle pas. La lampe est responsable. »
« Si brûle en vous le Ciel – l’ancien est consumé. Si La Lumière brûle en vous, les ténèbres ne peuvent rien contre vous. »
« Le feu ne vous fait mal que là où vous devez changer. »
« Ta tâche : donner le feu. Transmettez toujours le feu ! »
 ]

 Toi qui veux aider, la clef de ton enseignement c’est le sourire.
 Essaie !
 Si tes protégés parviennent au sourire intérieur,
 leur façon de se mouvoir va changer.

 Dieu donne à travers toi. La main sourit, elle aussi. Tout sourit.

 S’il y a la paix en toi, la joie n’est pas loin.

 Ces sentiments-là ( larmes ) te séparent de moi.
 À ce niveau je ne peux pas descendre.

-- un autre jour --
(accueil joyeux)

 - Aujourd'hui, il est bon d’être ici. ( sourire radieux )

J’ai souvent senti combien il était difficile à mon Maître de descendre et de rester dans notre atmosphère trop dense. Aujourd'hui ma joie rend les choses plus faciles.
Il désigne le verre d’eau.

 - Ce que fait le feu pour toi, l’eau le fait pour moi.

Je comprends que plus je brûlerai de joie, plus je pourrai approcher mon Ange ; par contre le feu de l’Ange doit être atténué par l’eau pour qu’il puisse m’approcher.

 Ce qui est Voie pour vous est Poids pour moi.
 Le Poids qui pèse sur la terre, c’est la Voie.
[ "Dialogues avec l’Ange" ]

 « Chacun sait que la souffrance est un chemin qui conduit à Dieu. Le judaïsme est un rappel de ce que la joie mène à Dieu, car la mitsvah (bonne action) et l'esprit saint sont incompatibles avec le chagrin ou le désespoir.

 La joie de faire le bien est l'une des plus hautes expériences. »
( Abraham Heschel, 'Dieu en quête de l'homme' )





Notre relation avec le Ciel

___la protection du Ciel___

  Chacun d'entre nous est suivi et assisté par plusieurs anges et accompagnateurs. Dotés de la claire vision de notre vie et du pourquoi de chacune des épreuves que nous traversons, ils sont partie prenante de notre aventure terrestre.
 Alors au lieu de les ignorer, remettons-nous en à eux, soyons attentif aux inspirations et aux signes qu'ils nous adressent. Et surtout, n'hésitons pas à leur demander de l'aide, n'importe où, n'importe quand.

 « Les anges sont tout autour de nous, invisibles et désireux de nous aider, mais Dieu nous a donné le libre arbitre et ils ne l'enfreindront pas. Ce n'est qu'en les sollicitant que nous leur donnons l'autorisation de nous secourir. »
[ Lorna Byrne, 'Ma vie avec les anges' ]

 « Retenons que plus on prend conscience de leur présence [ les anges ], plus leur aide est facilitée et efficace. À l’inverse, plus on se sent seul et démuni, plus il est difficile pour eux de nous aider. »
[ Patricia Darré (médium) ]

 « Nous avons tous deux ou trois guides qui se relaient pour nous épauler, nous protéger. Certains d'entre eux sont uniquement missionnés pour nous protéger physiquement dès notre naissance et n'ont nul besoin d'entrer en contact avec nous, même s'ils nous accompagnent toute notre vie durant.
 Certains guides nous escortent pour nous éveiller à d'autres dimensions spirituelles et vont tout tenter pour nous dévoiler leur présence par des signes, des coïncidences, des intuitions fulgurantes qui nous forceront à nous poser des questions.
 Dans des cas particuliers, des guides viennent ponctuellement nous soutenir. Nous ne sommes jamais seuls. Personne n'est seul, à aucun moment de son existence »
[ Sylvie Lorain-Berger, "Les messagers de l'au-delà" ]

 - L’aide des anges porte-elle toujours sur la conduite morale ?

 « Même les choses de la vie privée ; ils essaient de vous faire vivre le mieux possible. »
[ Message recueilli par Allan Kardec ]

 « Les guides agissent dans l'ombre parce que vous ne feriez plus un pas sans nous demander notre avis. Alors que notre rôle principal est de chuchoter quelques conseils pour guider chaque être vers l'apogée de ses possibilités. Tout en respectant son libre choix. Chacun de vous est né avec un objectif très précis à atteindre. Nous sommes là pour vous aider à le « mettre en lumière », mais à vous de le réaliser avec audace. C’est un jeu de piste très élaboré. Nous, les guides, vous envoyons constamment des signes… À vous de les interpréter grâce à votre perspicacité. »
[ Sylvie Lorain-Berger, "Les messagers de l'au-delà" ]

 « Des "coïncidences significatives" ponctuent notre quotidien : une bribe de conversation, une enseigne, un slogan publicitaire, une chanson qui passe à la radio… On doit se tenir à l’écoute de la moindre émotion, de la moindre sensation. De temps en temps une petite voix nous parvient, on se dit que c’est une intuition, mais souvent elle se perd dans le brouhaha permanent de notre mental. »
[ Patricia Darré (médium) ]

 « Ne dis pas toujours que tout ce que je t'envoie est coïncidence, cela m'agace. Crois. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Les Êtres de lumière prodiguent des conseils pour guider l’âme, mais ils ne sont pas toujours immédiatement écoutés d’un corps trop ancré dans la matière.

 Les Êtres de lumière, en raison de la nature de leurs vibrations, ne peuvent s’approcher du monde terrestre. Aussi ils ne peuvent intervenir qu’à partir d’un certain moment, lorsque l’âme vient d’elle-même, par son désir de comprendre et de voir, de franchir une étape, une étape importante. »
( D. Meurois et A. Givaudan, 'Terre d'émeraude' )

 « Nous, les guides de lumière, ne faisons que suivre les planifications établies, bien avant ta naissance, par toi-même.

 (...) Nous connaissons votre parcours. Nous accompagnons les êtres avec qui nous partageons certaines affinités et qui risquent de commettre les mêmes erreurs que nous avons faites du temps de notre vie terrestre. Nous savons parfaitement ce qu'ils ressentent, car nous l'avons vécu. Cela rachète nos propres fautes, mais contribuer à votre avancement est avant tout un acte d'amour désintéressé.

 Nous sommes tous animés d'un immense sentiment d'amour et de compassion pour nos protégés, et nous avons tous un grand respect pour votre courage à évoluer en tant qu'êtres humains. »
[ Sylvie Lorain-Berger, "Les messagers de l'au-delà" ]

 « Toutes les âmes qui ont pris la décision de s'incarner sont valeureuses. Même le moins évolué ici-bas, était fort et courageux dans l'autre monde. »
( Betty Eadie, 'Dans les bras de la lumière'' )

 « Notre capacité d'esprit peut en un espace-temps très bref analyser et répondre dans l'immédiat à vos pensées et même parfois ressentir votre pensée bien avant qu'elle ne se manifeste.

 (...) Si je suis parvenu à capter sa pensée avant sa répartie, je me permets de passer le message à donner par sa voix. Pour ne pas intervenir de cette façon je capte la pensée de mon petit médium et agis sans passer par son verbe, mais en formulant ma pensée. C'est ainsi que nous pouvons modifier le cours de votre échange verbal lors d'une discussion et même d'une conférence. »
( R. Terral-Meyer, 'Lettres de l’invisible' )

Si, lorsque je m'apprête à lancer une boutade ou exprimer une remarque, mon attention est détournée ou si je suis interrompu, je me demande si je n'allais pas dire une bêtise ou commettre une maladresse.
__________

 « Nous sommes silence, on ne nous voit pas, mais notre grand souci est de vous aider. Alors venez parler avec nous dans vos promenades. »
( R. Terral-Meyer, 'Lettres de l’invisible' )

 « Comment te conseiller ? Tu sembles avoir pris la directive de ta vie en dehors de mes enseignements. Hors du regard de Dieu, sans la grâce, vous ne pouvez rien, vous êtes la proie des forces mauvaises ; elles vous entourent, vous cernent. Tu viens de rouler au fond des ténèbres. Relève-toi, rassemble tes pensées autour des fils que je fais flotter autour de ta foi, emprunte ces véhicules aériens pour t’envoler jusqu’à moi. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Les guides sont présents dans votre quotidien pour vous porter assistance, non pour vous empêcher de faire des bêtises. Nous avons pour mission de vous protéger, de vous conseiller à travers votre conscience, mais jamais de vous contraindre à quoi que ce soit. Ce serait faire obstacle à votre libre arbitre.
- Et que faites-vous quand on ne vous écoute pas ?
 - Notre aide, et chacun d'entre nous [ anges gardiens et guides spirituels ] tentera de vous faire entendre raison à sa façon, est proportionnelle à l'attention que chacun porte à sa conscience, mais personne n'est délaissé. Et puis il y a tous vos êtres chers qui, depuis l'invisible, se mêlent à cette ronde des aides célestes. Personne au monde n'est abandonné un seul instant. Jamais. »
[ Sylvie Lorain-Berger, "Les messagers de l'au-delà" ]

 « Une des formes de peines qui ne nous est pas évitée est que nous voyons vos imperfections, et que nous sommes impuissants. Imagine que tu me regardes à travers une cage de verre et que tu m’entendes mentir ou frauder. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Nous sommes au service de l'humanité, à l'écoute de ceux qui crient leur faim, leur soif, leur souffrance de vivre sans amour et sans pain. Nous désirons leur apporter un peu de cette nourriture vivante qui peut alimenter leurs cellules si malades, si tristes, si encombrées de négativité et de miasmes. Alors lecteur, sois prêt à te mesurer à toi-même, à t'abandonner au Flux qui est la Vie, qui renoue avec la tradition primordiale, celle qui a créé l'homme pour engranger l'Esprit et devenir co-créateur avec la Source de Vie.
 Nous sommes là, à vos côtés. Pour nous sentir, il faut en vous l'impulsion du cœur, être à l'écoute de sa vérité.
 Amis, nous sommes avec vous pour vous enfanter dans la lumière, comme des frères bienveillants. Patients, n'interférant jamais avec votre liberté, mais prêts à utiliser toutes les failles afin de déverser dans les plaies béantes un nectar qui irrigue votre être tout entier.  »
[ Brigitte Quéro, "Messages spirituels" ]

 « L’Esprit est issu d’entités, d’« accompagnateurs ». Ces anges gardiens revivent à travers toi l’expérience qui leur fait défaut. »
[ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]

 « Les anges sont des messagers de Dieu. Nous ne serons jamais des anges, mais toujours des hommes. Nos maîtres sont des esprits humains arrivés à un degré supérieur. Ils changent car ils appartiennent toujours à la sphère immédiatement supérieure. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

 « On confond parfois les anges gardiens avec les guides spirituels. Un guide spirituel est un être aimant qui a vécu sur Terre. Ils interviennent aussi à titre d’anges gardiens, en cela qu’ils apportent de nombreux cadeaux dans nos vies. La principale différence est que l’énergie des véritables anges gardiens, qui n’ont jamais été sur Terre, a une fréquence vibratoire plus élevée. »
[ Doreen Virtue, "Communiquer avec les anges" ]

 « Chaque âme incarnée est sous la responsabilité d’un esprit, ami d’autrefois, désigné par Dieu pour l’aider. C’est un des liens les plus beaux et les plus actifs entre la Terre et le Ciel.
 Je suis chère maman, ton « ange gardien ». L’esprit très beau qui te suivait autrefois t’a remise à ma garde, ce qui arrive souvent. Ils attendent le retour d’un esprit momentanément incarné, capable d’exercer une plus grande influence. Mon cher papa est depuis son enfance, sous la garde de sa mère. Esprit particulièrement lumineux que j’ai appris à aimer ici, non seulement comme nous nous aimons dans nos sphères d’amour, mais par ma personnalité et la sienne.
 Pour autant les esprits gardiens restent préoccupés de tous ceux qu’ils aimaient sur la terre. Ce n’est pas une question de présence qui nous unit plus particulièrement à une âme, mais de responsabilité. Tu vois, ce n’est pas seulement un tête-à-tête entre toi et moi, nous sommes très nombreux, ceux que vous aimiez sur la terre, que vous aimez encore (car votre oubli cause la séparation) à nous presser autour de vous, nous aidant mutuellement à vous aider.
 La « grande nuée » travaille à l’œuvre de Dieu sur vous tous. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

 « Les ailes des anges, archanges, séraphins, ne sont évidemment qu'un attribut imaginé par les hommes pour justifier les déplacements de ces purs Esprits dans les airs. Ils peuvent cependant apparaître aux hommes avec cet accessoire pour répondre à leur pensée, comme d'autres Esprits prennent l'apparence qu'ils avaient sur terre pour se faire reconnaitre. »
[ Message recueilli par Allan Kardec ]

 « Les anges gardiens peuvent dévier des objets, nous empêcher d’avoir des accidents, nous souffler à l’oreille des idées, etc. À l’inverse, ils peuvent aussi être à l’origine de certaines de nos mésaventures, comme se casser une jambe ou rester cloué au lit, afin de nous freiner et de nous éviter de nous précipiter dans des dangers encore plus grands. »
[ Patricia Darré (médium) ]

 « Afin d’allumer le candélabre de la flamme éternelle il ne restait d’huile pure que pour une seule journée. Judas Maccabée aurait pu décider d’attendre huit jours ou de prendre de l’huile ordinaire, ce qui était possible. Il décida pourtant d’allumer le candélabre dès le premier jour et Dieu fit qu’il resta allumé durant les huit jours de fabrication de la nouvelle huile.

 C’est cela que nous fêtons à Hanoukka : fais un pas vers Dieu, il fera le reste. Commence à gravir la montagne, elle devient plaine. Laisse un peu s’échapper de lumière de ton cœur, elle dissipera l’obscurité la plus épaisse. »
 [ "Le livre d’Annaëlle" ]

 « Un ange gardien (comme on les appelle ici aussi) n’est pas tenu - sauf condamnation particulière - de rester là où il ne se sent pas bien. Ceux qui restent même s’il y a désaccord, le font par amour. »
[ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]

  - Comment pourrais-je entendre toujours ta voix ?

La réponse m’est donnée avec mépris :

  Alors tu ne serais qu’une marionnette !
  C’est toi qui dois t’approcher de moi.
[ "Dialogues avec l’Ange" ]

  - Tu me parles rarement. Je ne sais pas ce que je dois faire...
 « Vous ne devez jamais perdre la maitrise de votre propre existence. Essaie déjà d'entendre ce que tu ne dois pas faire ! »
[ Sylvie Lorain-Berger, "Les messagers de l'au-delà" ]





« Le rôle de guide permanent avec un humain
est celui qui demande le plus d'implication. »
( R. Terral-Meyer, 'Lettres de l’invisible' )

___la tâche (ingrate) des anges___

La tâche - librement acceptée - par un ange-gardien n'est pas de tout repos :

> Il se contraint à demeurer à notre niveau vibratoire, alors qu'il pourrait jouir de la paix des cieux :

 - Aujourd'hui, il est bon d’être ici.
[ dit l' Ange par la bouche d'Hanna, qu'il éclaire d'un sourire radieux ]

 J’ai souvent senti combien il était difficile à mon Maître de descendre et de rester dans notre atmosphère trop dense. Aujourd'hui ma joie rend les choses plus faciles.
[ "Dialogues avec l’Ange" ]

> Il leur est difficile d'agir sur la matière, et leurs inspirations sont rarement écoutés.

Suite à une réflexion blessante de sa mère :
 « Je voyais l'ange gardien de maman se tenir derrière elle, en larmes ; certaines tombèrent sur sa tête. »
[ Lorna Byrne, 'Ma vie avec les anges' ]

> Nous les interpelons sans cesse sur nos ennuis matériels alors que leur mission première concerne notre évolution spirituelle :

 « Pour rien au monde vos aimés ne voudraient redescendre dans la matière ; vos âmes seules font partie de leurs attaches. Et comme celles-ci ne sont point terrestres, ne vous étonnez pas de nos silences sur ce que vous croyez être des faits importants de la vie. »
[ Paqui, "Entretiens Célestes" ]





___inspirations___

 « Si seulement ces pauvres humains voulaient se donner le temps de la réflexion, le temps de regarder, ils ressentiraient toutes les vibrations que nous émettons. Mais sans retour ! »
( A. Ray-Wendling, "Un soleil trop tard" )

 « Veillez à n'endurcir ni votre esprit ni votre cœur, vous risqueriez de manquer de précieux indices. »
[ Patricia Darré (médium) ]

 « Le côté besogneux de vos existences, toujours en quête de profits matériels ou d’avantages humains, altère cet état supra-sensible dans lequel il faut être pour recevoir la lumière de l’au-delà. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]





___lesquelles suivre ?___

- Que devons-nous faire dans l’incertitude ?
« Invoque ton bon Esprit, ou prie notre maître à tous, Dieu, qu’il t’envoie l’un de ses messagers, l’un de nous. »
[ Message recueilli par Allan Kardec ]

 « Les esprits ont de tous temps exercé leur influence salutaire ou pernicieuse sur l’humanité. La faculté médiumnique n’est pour eux qu’un moyen de se manifester, ils le font de mille autres manières. Cette influence est de tous les instants, et ceux qui ne s’en occupent pas ou n’y croient guère, y sont exposés comme les autres. »
[ Message recueilli par Allan Kardec ]

 « C'est à notre jugement de discerner les bonnes de mauvaises inspirations. »
[ Allan Kardec ]

 « Quand il y a conflit entre deux devoirs, c’est « la petite voix tranquille » en vous qui doit être le suprême arbitre. »
( Gandhi )

 « Il faut rappeler que l’intensité des impulsions en provenance du monde spirituel est inversement proportionnelle du niveau d’où elles proviennent. Une entité élevée émettra des impulsions subtiles, une entité grossière des impulsions fortes.

 Gardez le cœur ouvert aux appels silencieux. »
[ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]

 « Il est difficile de distinguer la pensée propre de celle qui est suggérée. Ce qui caractérise cette dernière, c’est surtout la spontanéité. L’inspiration nous vient des esprits qui nous influencent en bien ou en mal, mais elle est plutôt le fait de ceux qui nous veulent du bien et dont nous avons trop souvent le tort de ne pas suivre les conseils ; elle s’applique à toutes les circonstances de la vie dans les résolutions que nous devons prendre ; sous ce rapport on peut dire que tout le monde est médium, car il n’est personne qui n’ait ses esprits protecteurs et familiers qui font tous leurs efforts pour suggérer des pensées salutaires. Si l’on était bien pénétré de cette vérité, on aurait plus souvent recours à l’inspiration de son ange gardien dans les moments où l’on ne sait que dire ou que faire. Qu’on l’invoque donc avec ferveur et confiance en cas de nécessité, et l’on sera le plus souvent étonné des idées qui surgiraient comme par enchantement. Si aucune idée ne venait c’est qu’il faudrait attendre. »
[ Allan Kardec ]

 C’EST TOUJOURS LE PREMIER SENTIMENT QUI EST JUSTE.
 Le second est déjà réflexion.
 Écoute toujours ton premier sentiment.

 L’instinct de l’homme a été faussé par le savoir.
 Laisse ta tête de côté !
 Elle est le premier des serviteurs, mais toi, tu es son seigneur !

 Le mental s’arrête, hors d’haleine, où commence la foi.
 Il ne peut jamais l'atteindre.
 Le mental ne peut s'élever jusqu'au Ciel,
 car il est de ce monde.
[ "Dialogues avec l’Ange" ]

 « L’influence que nous exerçons sur les vivants est immense ; le plus souvent vous n’en avez pas conscience. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

 « (...) C'est la plupart du temps grâce à ces intuitions fulgurantes que vous changez d'idée et que vous échappez à quelques ennuis. Les guides (ou les êtres décédés que vous avez aimé) sont prioritaires pour se servir de ce canal. Nous ressentons tous une joie intense quand l'intuition est suivie. »
[ Sylvie Lorain-Berger, "Les messagers de l'au-delà" ]

 « Parfois, face à une situation, tu ne sauras tout simplement pas quoi faire. Fis-toi à ta première impulsion. »
[ Neale Walsch, "Conversations avec Dieu" ]

* *

 « À chacun de vos moments difficiles, vos guides sont là. La solution choisie sera de votre volonté. La nôtre est toujours impliquée dans votre première pensée.

 (...) Parfois, nous souhaitons vous faire parvenir une idée ou une interrogation. Un médium capte aisément nos pensées lorsque nous souhaitons faire parvenir une idée ou une interrogation. Mais le commun des mortels doit savoir que notre pensée est la première qu'il perçoit. »
( R. Terral-Meyer, 'Lettres de l’invisible' )

 « Le mystère de l’échange avec l’invisible tient en quelques mots : être capable de recevoir, d’ouvrir son être intérieur. Être réceptif n’est pas un acte passif. Un travail est nécessaire. Un travail d’un genre singulier puisqu’il consiste à faire l’effort de rester soi-même, de ne pas dépasser sa spontanéité réceptive. Ne pas se laisser entrainer vers la réflexion, ne pas laisser échapper le contact premier, intuitif avec son être profond. »
[ Michèle Decker, "La vie de l’autre côté" ]

 « L’intuition est comme un son, très loin, que tu crois avoir entendu, sans en être certain.
 Reste attentif à chaque pressentiment. Puis agis sans laisser ton esprit (mental) t’en écarter, sans laisser la peur t’en détourner. L’intuition ne réside pas dans l’esprit. L’intuition est l’oreille de l’âme. »
[ Neale Walsch, "Conversations avec Dieu" ]

  Tu recevras les réponses à tes questions.
  Imagine une feuille blanche : les réponses vont s’y inscrire.
  C’est l’intensité de tes questions qui les fera naître.

  À une vraie question vient la réponse.
[ "Dialogues avec l’Ange" ]

 « Comme vous êtes durs à comprendre, aveugles et sourds à ce qui n’est pas tonitruant, évocateur immédiat du sens attendu ! Si vous saviez vous mettre à l’écoute de votre vie, combien vos vies seraient plus faciles ! Tant de signes ténus jalonnent le chemin.

 Cette voix si fine, presque inaudible, est la brise de votre conscience. Dans l’opacité de vos misères, dans la noirceur de la dépression la plus féroce, vous pouvez trouver cette douceur tendre qui vous susurre :

"Aie confiance ! Tu n’es pas seul." »
[ Brigitte Quéro, "Messages spirituels" ]

 « Je ne cesse de vous adresser Mes messages, mais ils ne sont pas entendus ou mal compris.

 Mon messager le plus puissant est l’expérience. Et même celui-là tu l’ignores. Surtout celui-là, tu l’ignores. Ton monde n’en serait pas là si tu avais été à l’écoute de ton expérience. Et pour cela, tu continues à la revivre, à répétition. Mes messages arrivent sous mille formes, à mille moments. Si tu écoutes vraiment, tu ne pourras les manquer.

 Lorsque tu les auras vraiment entendus, tu ne pourras les ignorer. Notre communication deviendra alors sérieuse. Dans le passé tu t’es contenté de Me parler, de M’implorer. Si tu sais écouter –et attendre–, tu auras des réponses. »
[ Neale Walsch, "Conversations avec Dieu" ]

 « Nous vous appelons à la véritable vie sur la terre, mais vos pensées s’envolent loin de nous, vers des préoccupations secondaires et temporelles. Notre effort ne peut rien contre votre tiédeur. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

 « N’hésite pas à noter sur le champ une pensée. »
[ Arnaud Gourvennec ]

 « Si vous vous sentez bloqué à un moment dans votre vie, écrivez sur un bout de papier une prière d’appel à l’aide aux anges, et glissez-le sous votre oreiller. Relisez-le mentalement avant de vous endormir. »
[ Doreen Virtue, "Communiquer avec les anges" ]

 « Nous sommes envoyés vers vous avec la mission de vous ouvrir les yeux ; mais qu’elle est difficile ! Et qu’il en a peu parmi vous qui comprennent ! Heureusement nous pouvons agir même en dehors de votre acquiescement mental.
 Nous pouvons agir sur les incrédules ; malheureusement les mauvais esprits le peuvent également.

 Si tu savais combien il nous est difficile de nous faire comprendre dans un langage qui vous dépasse encore… Nous parlons un langage si différent que nous restons presque découragés quand nous devons vous instruire. Nous allons vers vous, recevez-nous ! Ouvrez vos cœurs ! Ayez confiance ! C’est si douloureux pour nous de se heurter à votre indifférence, à votre scepticisme. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

 - Mais comment reconnaitre si un message vient de mon âme ?
 « Par l'émotion positive qui se dégage de cette pensée. »
[ Sylvie Lorain-Berger, "Les messagers de l'au-delà" ]

 « Si, à la pensée de faire une chose, vous éprouvez de la joie, c’est une directive de Dieu et des anges. »
[ Doreen Virtue, "Communiquer avec les anges" ]

 « L’homme peut résister aux mauvaises impulsions de l’esprit, frapper le voisin par exemple, ou le voler. Céder à une telle impulsion, c’est renforcer en vous l’influence de l’entité correspondante. Par contre lorsqu’un tel esprit ne trouve plus d’écho, il s’adapte, cherche une autre voie.
 Chacun d’entre vous peut également résister à une bonne impulsion. Tendre la main, aider. Ce faisant vous affaiblissez l’influence de l’entité correspondante et pouvez vous coupez ainsi des forces qui viennent en aide quand tout va mal. »
[ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]





___demander de l'aide___

Une prière n'est ni une récitation, ni une bonne action.
Il s'agit d'un acte. Une pensée réfléchie que l'on adresse à Dieu.
Peu importe le lieu ou le moment, elle est toujours entendue,
même si elle n'est pas suivi d'effets visibles ou immédiats.

**

 « L'homme de chair peut, par l’intermédiaire de l’Esprit, entrer en contact avec le cosmos.

 (...) Quand vous priez, priez aussi haut que vous pouvez atteindre. La prière est de la pensée active. Visez haut, très haut, avec toute la force de votre sincérité, de votre conviction. Vous contraindrez les couches intermédiaires de l’Esprit à s’élever elles aussi, à porter votre pensée.
 Cette prière implique une purification de votre être. »
[ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]

 « Ne vous contentez pas d’invoquer Dieu, il faut aussi l’évoquer, c'est-à-dire vous mettre en présence de Dieu. Constamment dans vos prières, il semble que vous parliez dans le vide, comme si vous parliez à quelqu’un sans le regarder. Quand vous priez Dieu, vos paroles ne traversent pas un espace infini, vous êtes devant Lui. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

 « Pour que vos amis célestes puissent vous secourir il faut que vous ayez confiance en eux. Notre présence près de vous est réelle. Il suffit d’un appel pour nous transporter aussitôt vers l’âme qui souffre. Hélas, quand vos prières ne sont pas exaucées selon vos désirs humains, vous doutez, et vous éloignez de nous ! »
[ Paqui, "Entretiens Célestes" ]

 « Plus que les prières toutes faites, ce sont celles qui sortent de votre cœur, sans préparation, qui nous font le plus de bien. N’oubliez pas de prier aussi pour ceux qui sont dans l’obscurité, ils en ont bien besoin. »
[ "Karine après la vie" ]

 « Priez pour moi, lui dit un hassid [ homme pieux qui prend pour maître un rabbi ]. Les choses vont mal, j’ai besoin d’aide, intercédez en ma faveur. »
 Et le Rabbi, le regardant durement : « Es-tu trop malade pour dire tes propres prières ?
  – Je ne sais pas comment.
  – Quoi ? Tu ne sais pas ? C’est cela ton vrai problème ! » Et il le congédia.
 ( Elie Wiesel, "Célébration hassidique" )

 « Aucune raison de prier n'est trop insignifiante, aucune prière n'est trop courte. On peut prier n'importe où, dans la foule ou tout seul. Parfois nous prions inconsciemment, notamment quand nous pensons à un proche malade ou un ami en difficulté. Lorsqu'une prière vient des tréfonds de notre être, elle est incroyablement puissante. »
[ Lorna Byrne, 'Ma vie avec les anges' ]

 « Une larme, une prière peuvent altérer le cours des évènements. »
 ( Elie Wiesel, "Célébration hassidique" )

 « La prière est créatrice, elle a la force de l'énergie que vous lui avez transmise. »
( R. Terral-Meyer, 'Lettres de l’invisible' )

 « Un homme qui prie est une bougie allumée. La prière relie l'homme à Dieu. »

[ Maguy Lebrun ]

 « La prière est un pont jeté sur l’abîme. »
( Alexis Carrel, prix nobel de physiologie et de chirurgie )

 « Dieu est toute bonté mais Il ne peut accorder ce qui est contraire à l’âme qui l’implore. Soyez moins compliqués, demandez moins à la vie, et vous vous trouverez beaucoup plus riches. Riches des biens véritables, dont le premier est la paix de l’âme. »

[ Paqui, "Entretiens Célestes" ]

 « Votre prière convoie en elle le reflet de ce que vous êtes. Les portes ne s’ouvriront que si vous en êtes dignes. »
[ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]

 « Je vis le globe terrestre qui tournait dans l'espace. Une quantité de faisceaux, tels ceux d'un phare, en jaillissaient. Certains, très puissants, transperçaient le ciel, d'autres semblaient provenir d'une petite lampe de poche, et quelques-uns n'étaient que de simples étincelles. À mon immense surprise, on m'expliqua qu'ils représentaient les prières des terriens.
 Nous pouvons tous élever notre âme au niveau du Seigneur par la prière.
 Une fois que nous avons émis un vœu, nous ne devons pas faire montre d'impatience, mais accorder notre confiance à Dieu pour le combler.

 Notre champ d'intervention est immense. Notre potentiel d'action en faveur de notre famille, de nos amis ou de nos voisins, bien plus important que nous ne l'imaginons.  »
[ B. Eadie, "Dans les bras de la lumière" ]

- Qu’est-ce que la prière ?

 « Prier Dieu, c’est penser à Lui ; c’est se rapprocher de Lui ; c’est se mettre en communication avec Lui. Par la prière on peut demander ou rendre grâce.

 Celui qui prie est plus fort contre les tentations du mal, Dieu lui envoie de bons Esprits pour l’assister. C’est un secours qui n’est jamais refusé quand il est demandé avec sincérité.

 Les bonnes actions sont la meilleure des prières, car les actes valent mieux que les paroles. »
[ Message recueilli par Allan Kardec ]

 « Je connais que tout acte est prière s’il est don de soi. »
[ Saint-Exupéry ]

 « Chaque détail de la vie consciente est œuvre. La prière des œuvres consiste à faire bien ce que l’on fait, à chaque instant. »
[ R. Bernard, grand maître de la Rose Croix ]

 « Priez sans demander, priez sans revendiquer. Acceptez votre fardeau, comme vous acceptez votre joie. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Il ne faut jamais demander à Dieu la réalisation de désirs matériels, égoïstes. Vous risqueriez de tomber dans un piège. »
[ Arnaud Gourvennec ]

 « N’allez pas contre le grand Plan d’Évolution auquel vous avez souscrit lors de votre venue en ce monde. La juste prière sous-entend l’abandon de cette force qui, en l’homme, veut imposer son petit vouloir immédiat et égotique. »
( D. Meurois et A. Givaudan, 'Par l’esprit du soleil' )

  La demande de celui qui ne demande pas pour lui-même atteint le Ciel et l’appelle à descendre.
[ "Dialogues avec l’Ange" ]

- Et mes prières ?

 « Tu ne recevras pas ce que tu demandes et tu n’auras rien de ce que tu veux parce que ta demande est l’affirmation d’un manque.

 La requête en soi n’est pas nécessaire.

 Dieu demeure prêt à t’aider à vivre ta vie, mais pas de la façon dont tu pourrais t’y attendre. »
[ Neale Walsch, "Conversations avec Dieu" ]

 « On obtient toujours ce dont on a besoin, mais pas toujours ce que l’on veut. »

[ Dr Elisabeth Kübler-Ross ]

 « Nous accourons psychiquement, chaque fois que vos pensées prennent la forme d’une prière.

 Néanmoins, direz-vous, Dieu n’exauce pas toutes les prières.

 Une mère n’accorde pas toutes les requêtes des enfants qu’elle aime, dans leur intérêt. C’est l’explication la plus simple et la plus conforme à la vérité. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]





___en résumé___

Imprègne-toi bien de tout ce qui a été dit ici, et tu regarderas différemment ceux que tu plains et ceux qui tu envies.

« Chaque soir cherche la vérité. »
( Message céleste reçu par Jürgenson )

 « Le soir, avant de vous endormir, demandez un coup de main : " Je voudrais trouver une solution à tel problème. Comment puis-je faire ? Je serai attentif à tous les signes et indications que la providence m’enverra pour m’aider à trouver une réponse." »
[ Patricia Darré (médium) ]

**

 « L'homme occupe la place qui lui est attribuée sur le plan cosmique, et progresse vers un but qu’il ne comprendra qu’une fois réalisé. »
[ R. Bernard, grand maître de la Rose Croix ]

 « Ma vie, malgré tous ces souvenirs pénibles et douloureux, je n'en changerais rien. Car je sais qu'ils ont forgé ce que je suis aujourd'hui.

 Chaque vie, indépendamment de sa longueur, est un cadeau divin, qui nous a été donné dans un but : améliorer l'âme, car l'âme n'est là que pour apprendre et se développer. »
[ R. Altea, "Une longue échelle vers le ciel" ]


 « Ne déplore jamais un malheur qui s'abat sur toi,
c'est toujours une opportunité pour te construire. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Que chaque obstacle, chaque tristesse, chaque difficulté, soit pour vous l'occasion de grandir encore, pour aller vers plus d'amour. »
[ Brigitte Quéro, "Messages spirituels" ]

 « Ce qui compte pour ton âme, c’est uniquement ce que tu es pendant ce que tu fais, peu importe quoi. »
[ Neale Walsch, "Conversations avec Dieu" ]

 « Saches que ce que tu feras au moment de ta plus grande épreuve sera peut-être ton plus grand triomphe. »
[ Neale Walsch, "Conversations avec Dieu" ]