La bronchite



  Cous toussez et cela vous fait mal à la poitrine, vous êtes fatigué et courbatu. Vous avez certainement un début de bronchite. N'attendez surtout pas ! Prenez de l'ail. C'est ça ou les antibiotiques. Et si vous craignez pour votre haleine, mâchez du persil (qui constitue de plus un apport non négligeable en vitamine C).




Soigner une bronchite


L'ail cru

Une demi-heure avant chaque repas : emplissez à demi 2 cuillères à café de miel et posez-les dans une soucoupe.

→ Buvez un peu d'argile (voir ci-dessus) pour vous préserver des brûlures d'estomac.

→ Râpez une demi-gousse d'ail moyenne dans le miel de l'une des cuillères, puis mâchez lentement la mixture. Oui, c'est l'horreur, mais n'avalez pas, mâchez.
Dès que cela commence à brûler, sucez le miel de la seconde cuillère.

→ Bravo. Si vous avez peur d'avoir mauvaise haleine, distribuez de l'ail autour de vous ou mâchez du persil (excellent apport de vitamine C).

est un antibiotique inégalé pour les bronches, surtout associé au miel.
Pour un enfant ou si vraiment vous ne supportez pas l'ail cru, il existe une méthode douce : le sirop d'ail

Le sirop d'ail

(très bien accepté par les enfants, même les plus petits)

- éplucher 2-4 grosses gousses d'ail
- les râper dans une casserole
- faire bouillir puis laisser infuser 2 heures
- réchauffer encore un peu à feu doux puis verser dans un bol à travers une passoire grillagée. Presser pour bien récupérer le jus. Ajouter du miel.
- donner à volonté plusieurs fois dans la journée

.

Comme vous pourrez le constater à votre haleine, l'ail passe dans les bronches et c'est un très puissant antibiotique, qui plus est, naturel.

En complément :

  • → Ce qui est dit sur la grippe s'applique ici (sauf le bain de siège, rassurez-vous) en plus sévère :

  • → Le repos est indispensable. Pas question d'aller au boulot.
  • → HORS DE QUESTION DE FUMER !
  • → Faites des gargarismes de vinaigre de cidre (☞  voir ICI)
  • « En cas de bronchite ou de rhume de poitrine, une embrocation d'huile de ricin et d'essence de térébenthine peut se révéler très efficace. S'il s'agit d'un léger refroidissement, une seule application au moment de se coucher suffira, mais si les poumons sont très pris, on peut la renouveler jusqu'à trois fois par jour. » [ Dr Jarvis ]
  • → Buvez de l'eau. BEAUCOUP, ou mieux, prenez régulièrement de la tisane (romarin + thym + sauge) avec miel et citron. Préparez-vous un grand bol pour la journée.
  • → N'essayez pas de manger si vous n'avez pas faim. Vous fatigueriez inutilement votre organisme (digestion, assimilation, élimination)
  • → Ne faites pas baisser la fièvre trop vite (☞  voir ICI). La fièvre est votre alliée contre l'infection et les antalgiques sont dangereux en ce sens qu'ils vous donnent l'impression d'aller mieux, et vous faites alors des imprudences.
  • → Mangez des oranges, prenez de la vitamine C (plusieurs cachets par jour).
  • → L'aspirine est un anti-inflammatoire léger, prenez-en un quart le soir, cela vous aidera à dormir et apaisera le mal de tête.
  • → 1-2 gouttes d'eucalyptus Radiata « L’eucalyptus radiata est anti-inflammatoire, antitussif, décongestionnant et bronchodilatateur. C’est surtout au moment de l’infection qu’il est très utile. »
    Dr Dominique Rueff
    dans quelques gouttes d'huile végétale en massage sur le thorax, 3 fois par jour jusqu’à amélioration
    + En inhalation : 1 grande inspiration directement au-dessus du flacon ouvert, 4 à 6 fois par jour.

Après 3-4 jours de ce traitement :

Normalement l'infection elle-même est vaincue, et tout risque d'aggravation ou de récidive est passé.
Mais parce que des toxines et déchets demeurent dans les bronches et qu'elles sont encore à vif, vous toussez encore et vos bronches vous font encore mal.

- Alors, me direz-vous, comment savoir si je suis en voie de guérison ?

À ces signes : vous vous sentez mieux, la fièvre disparait. Vous toussez, mais cela vous fait moins mal et vous commencez à évacuer des crachats verts. Ne prenez pas de sirop contre la toux, sucez des bonbons au miel et/ou à la sève de pin.
Pour protéger votre estomac des mucus, prenez régulièrement une demi-cuillerée d'argile dans un petit verre d'eau.
Vous êtes encore fatigué, c'est normal aussi car les poumons oxygènent les muscles. De plus, votre corps vous incite au repose afin de réserver ses forces pour lutter contre l'infection.

Pour régler l'inflammation résiduelle des bronches, prenez pendant 2-3 jours un anti-inflammatoire.
Continuez à prendre une demi gousse d'ail 1 fois par jour ou râpé dans dans votre assiette, cela accélèrera la guérison car l'ail, passant par le sang, détruit tous les germes.

__________

Si vous ne sentez pas un net mieux après 48 heures, alors ne tardez pas, allez consulter. Par contre, au vu de l'amélioration, ne relâchez pas la prudence et continuez le traitement.