Anxiété &
Sommeil



  La vie réserve parfois des périodes difficiles.
Si certaines perturbent votre sommeil, suivez ces quelques conseils :




  • → Le soir, prenez une infusion de quelques pétales de coquelicot.
  • → Si vous avez des aigreurs, des brûlures d'estomac -même légères, n'hésitez pas à prendre du bicarbonate; en absorbant l'excédent d'acidité, il vous évitera un ulcère.
  •  « Le miel est un sédatif qui procure un sommeil réparateur. Agissant sur le corps comme un sédatif. Le miel est pour tous le meilleur remède contre l'insomnie: ajoutez trois cuillerées à café de vinaigre de cidre à une tasse de miel, versez le mélange dans une bouteille que vous mettrez près de votre lit. Commencez par prendre deux cuillerées à café de ce mélange avant de vous coucher.
     Et s'il vous arrive d'être pris la nuit de crampes musculaires à la jambe ou au pied, ce remède règlera également le problème. »
    [ Dr Jarvis ]
  • → Pour vous (r)endormir utilisez une pince à linge pince(en bois et dont vous aurez limé l'intérieur pour qu'elle serre moins fort) qui ne serre pas trop fort.
    Pincez l'un après l'autre l'extrémité de chacun de vos doigts (qui sont des points de micro-acupuncture). L'effet n'est certes pas aussi foudroyant qu'un Lexomyl, mais

      1/ pendant que vous faites cela, vous mettez un peu de côté vos tracas, vous cessez de vous retourner constamment
      2/ après 2-3 passes (une main puis l'autre) vous vous endormirez.
  • → Un conseil d'Edgar Cayce à suivre le soir:
    « voici ce qui amènera un meilleur sommeil : délayez une cuillerée à café de miel pur dans un verre de lait chaud, et buvez. »
     Il ajoute ceci :
    « Ceux qui souffrent de troubles digestifs liés à des problèmes nerveux, à une suractivité des nerfs durant la digestion, on devrait dire d'éviter de consommer des aliments cuits dans l'aluminium. »
  • → Si rien de cela ne marche, dites-vous que ce n'est pas grave (il ne faut surtout pas faire une fixation sur le sommeil) :

  •  - Vous vous reposez et c'est presqu'aussi bien que de dormir
  •  - Oui, vous serez fatigué(e) dans la journée, mais vous serez à coup sûr plus détendu(e), vous prendrez donc les choses moins à cœur.
  •  - Vous aurez plus de chances de bien dormir la nuit prochaine...
  • → Enfin, si c'est un profond dilemme qui vous tourmente,

  •  - Posez bien le problème. Honnêtement, objectivement, en tenant compte du point de vue de l'autre partie, en mettant de côté votre fierté bafouée, votre ego froissé. Ne voyez plus l'autre en ennemi.

     - Remettez vous-en à votre bon Ange. Mettez-vous en condition d'écoute (ouvrez votre esprit, sachez que vous n'êtes pas livré(e) à vous-même dans cette vie), soyez sûr(e) qu'il vous inspirera (le plus souvent au petit matin).

     - Dans la journée, marchez !  Il n'y a pas mieux pour s'aérer la tête. Allez faire un tour ou tout simplement... garez la voiture plus loin. Le midi prévoyez un casse-croute... et de la marche.