loupe


Mot à rechercher

Le courage


Le courage n'est pas absence de peur,
mais domination de la peur.


 (Image flottante

 Ce site rapproche, autour des questions fondamentales,
des textes de sagesse ancestrale et des messages inspirés

_ _ _ _

L' « auteur » du site utilise cette police de caractères

Cette fonte indique un texte ancien, un auteur récent
ou un témoignage

Cette fonte distingue une entité supérieure
et celle-ci une personne récemment décédée
(leurs messages sont recueillis par un médium)

_ _ _ _

Contact amical: sitegermination @ gmail.com

chevron
 
chevronB

  Baisse la tête devant LUI !
  Mais lève-la devant tous les autres !
[ "Dialogues avec l’Ange" ]

 « Pour exécuter de grandes choses, il faut vivre comme si on ne devait jamais mourir. »
( Luc de Clapiers (1715 - 1747) )

  S'opposer au Mal, sous toutes ses formes

 « Il ne faut jamais vouloir obéir aux lois qui ne sont pas bonnes. »
( David Louis, médium, "Au-delà des nuages" )

 « Aussitôt que les sujets cessent de craindre la force du tyran, son pouvoir s’effondre. »
( Gandhi )

 Dieu nous charge de vous dire : « Ne craignez pas les hommes ! prêchez-le sur les toits ; ne craignez pas ceux qui tuent le corps, mais qui ne peuvent tuer l'âme ! »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

 « Il est impossible à un lâche d’être vertueux. L’amour n’est pas compatible avec la crainte. »
( Gandhi )

 « Selon la loi morale la plus élevée vous avez l’obligation de faire cesser une agression commise sur un autre. Mais il est absurde de tuer pour une insulte. »
[ Neale Walsch, "Conversations avec Dieu" ]

 - L’homme peut-il justifier la guerre ?

 « Parfois, l’homme doit aller en guerre pour affirmer ce qu’il a de plus élevé. »
[ Neale Walsch, "Conversations avec Dieu" ]

 « Il faut se réjouir de mourir s’il est impossible de vivre en homme libre. »
( Gandhi )

 « Il est plus humain de tuer un homme que de l’obliger à ramper sur le ventre. Il peut se présenter certaines situations auxquelles on ne peut faire face qu’en renonçant à la vie. »
( Gandhi )


   Ne craindre que sa Conscience

 « Sur le chemin de l'initiation, l'élève doit apporter hardiesse et courage. Savoir regarder en face un danger, chercher sans hésiter à surmonter les difficultés en songeant : "Je dois me débarrasser de mon angoisse et ne penser qu'à ce qu'il y a lieu de faire."

 L'homme psychique a besoin d'une force qui ne se développe que dans les natures intrépides et courageuses. »
[ Rudolf Steiner ]

 « À propos de certaines prises de position, la lâcheté demande : « Est-ce prudent ? » L'opportunisme demande : « Est-ce habile ? » La vanité demande : « Est-ce populaire ? » Mais la conscience demande : « Est-ce juste ? » Et vient un temps où une personne doit prendre une position qui n'est ni prudente, ni habile, ni populaire, parce que sa conscience lui dit qu'elle est juste. »
( Martin Luther King )

  Le silence complice

 « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal,
mais par ceux qui les regardent sans rien fraire. »
( Albert Einstein )

 « Le spectateur silencieux doit porter la responsabilité des brutalités commises par les brutes, les assassins d'enfants.
 J'ai engagé ma personne au service d'un principe selon lequel celui qui détourne les yeux devant le mal ne fait en réalité que l'autoriser. Ceux qui commettent des lynchages, ou appuient sur la gâchette, ou brandissent des piques électrifiés agissent au nom de ceux qui se taisent. »
( Martin Luther King )

 « Mon credo, c’est de servir Dieu, et par conséquent servir l’humanité. Mon âme se refusera tout repos aussi longtemps qu’elle assistera impuissante à une seule souffrance. »
( Gandhi )

 « L'intolérance peut être une vertu, car "qui ne dit mot consent". »
[ Sylvie Lorain-Berger, "Les messagers de l'au-delà" ]

 « Beaucoup de gens n’ont pas de peur plus terrible que de prendre une position qui s’écarte nettement de l’opinion courante. La tendance du grand nombre est d’adopter un point de vue assez ambigu pour tout inclure. »
( Martin Luther King )

  Relayer le Ciel

 « Ce n’est pas en exécutant les malades qu’on enraye une maladie, mais en renforçant les capacités de résistance.

 (...) Comme pour l’épidémie, nous préférons renforcer le bien plutôt que détruire le mal. Toutes les périodes de turbulences ont vu surgir des figures « providentielles », c’est là que nous agissons. Nous ne faisons pas de miracles, mais dans la ville condamnée nous recherchons les femmes et les hommes de bien, ceux qui sont prêts à lutter, selon leurs moyens. Nous leur donnons l’énergie si nous trouvons chez eux le courage.
 Nous les inspirons s’ils ont la volonté. Nous les affermissons s’ils sont sincères. Encore faut-il les trouver.

 Le cinquième niveau est celui des martyrs, des hommes "providentiels", ceux qui assurent sereinement leur destin, au service de la communauté. La force qui est la leur ne peut être soumise ni par les armes, ni par la menace, ni par la tentation. Ils ont franchi les limites de la peur et de la convoitise. »
[ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]

 « Dès que la Vérité se sert de moi pour s’exprimer, je suis invincible. »
( Gandhi )

Dans un message transmis par Anne Ray-Wendling, nous retrouvons la difficulté du Ciel à trouver des intervenants humains pour relayer son action :

 « Je suis comblé de ta présence, merci à vous, madame [ la médium ], de me servir. J’ai la permission divine. Ici tout est Lumière, mais je souffre surtout de voir la Terre se déchirer. Ce manque d’amour envers autrui, c’est ce qu’il y a de plus dur à accepter. »

Le grand-père insiste sur l’urgence de trouver des êtres qui soient, sur Terre, des relais d'Amour et de Lumière, des ponts entre eux et nous, car dit-il : « La Terre va très mal, et ses vibrations négatives l’empêchent de monter. Votre terre se déchire. Le manque d'Amour, la haine, voilà la catastrophe. Aidez-nous, mes petites. »

Ils [ceux du Ciel] ont besoin de nous, de notre « véhicule terrestre », et nous, nous avons besoin de leur Lumière et de leur Amour.
( A. Ray-Wendling, "Un soleil trop tard" )