loupe

    
 Entrez le mot à rechercher
chevron
 
chevronB

Edgar Cayce
et la santé




Les véritables raisons des maladies


  Cette page contient de larges extraits du livre "Edgar Cayce et la santé" (Collection "Plumes au bout des doigts") de Roger Elefant qui a traduit et compilé les compte-rendus d'auto-hypnose dans lesquelles se plongeait Edgar Cayce pour répondre aux très nombreuses demandes que lui adressaient ses contemporains pour se soigner ou se maintenir en bonne santé (8968 « lectures » concernant ce sujet ont été répertoriées).

Ceci est la fonte de caractère signalant les citations de Roger Elefant.

Les maladies sont souvent dues à un ou plusieurs déséquilibres :




Accueil et PLAN du site> La maladie> Maux & Remèdes>  Points

La colonne vertébrale

L’exercice du cou et des oreilles

Les déséquilibres alimentaires

Toxines dans le sang

L’hyper-alcalinité

L’encombrement du côlon

L’hydrothérapie du côlon

Les médicaments

Le magnétisme, les guérisseurs

 La rémunération

Le jeûne, les pommes

La musique

La couleur et la lumière verte

Le cancer




La colonne vertébrale :

Cayce préconisa très souvent une vérification de la colonne vertébrale par un bon ostéopathe, car un grand nombre de maux et de maladies étaient simplement dus à un déplacement, même léger, d’une vertèbre. Un nerf compressé le long de la colonne ne fournissait plus l’influx nerveux nécessaire aux organes concernés, comme le foie, l’estomac ou l’intestin. La plupart du temps le traumatisme sur la colonne vertébrale avait été oublié et la personne pouvait même n'y sentir aucune gêne ! Mais le mal se préparait de jour en jour.

L’exercice « tête et cou » :

Tout le monde devrait faire ce simple exercice tous les jours. Il ne prend pas plus d’une minute !

S’asseoir le tronc bien droit. Puis basculer doucement et lentement la tête trois fois de la position verticale vers l’épaule droite. La même chose à gauche, puis vers le sternum , puis vers le dos. Ensuite faire tourner la tête trois fois vers la droite, puis trois fois à gauche.

C’est terminé !

Le nombre de malades ayant obtenu une amélioration de leur condition avec ce simple exercice est étonnant, voire incroyable.

L’exercice « des oreilles » :

Cet exercice, qui stimule l’appareil auditif, est encore plus simple que le précédent :

« Une application des mains sur les oreilles, en tournant avec une légère pression, une dizaine de fois. Après, un temps de repos d’une dizaine de secondes, reprise de l’exercice encore une dizaine de fois ».

Les déséquilibres alimentaires :

Cayce insista tout particulièrement sur le « déséquilibre acide-base » dans les aliments. Selon lui, il ne fallait jamais mélanger au cours du même repas des fruits acides (citrons, oranges, pommes ou même des tomates crues), avec des féculents (pain, pommes de terre ou pâtes et équivalents). C’est une catastrophe pour l’estomac et la digestion ! Donc pas de jus d’orange au petit déjeuner. Par contre, un jus de citron, loin des repas, est excellent pour la santé !
Parmi les produits acides défavorables à la santé (directement acides ou produisant de l’acidité dans le corps par réaction chimique) citons :

 les boissons gazeuses,
 tous les alcools (sauf le vin rouge modérément),
 le sucre blanc (lui préférer le sucre de canne),
 les tomates (sauf seules ou cuites),

enfin, éviter le lait et les fromages.

Toxines dans le sang :

De nombreuses maladies de peau sont dues à une surcharge de toxines dans le sang. Il faut changer pour un régime alimentaire à base de légumes verts, avec très peu de viandes.

L’hyper-alcalinité :

Les rhumatismes, les rhumatismes articulaires, les arthrites, arthroses, voire les scléroses en plaques et toutes maladies dégénératives graves, auraient un rapport direct avec une « hyper-alcalinité » du corps (bien qu'une alcalinité légère soit plutôt bonne pour la santé). Ce qui est confirmé par l'étude du Dr Jarvis

L’encombrement du côlon :

Aller à la selle régulièrement :

Cayce soutenait que le principe de base du bon fonctionnement d’un corps humain est l’équilibre « assimilation - élimination ». Le mieux, disait-il, serait d’aller à la selle tous les jours (en laissant le temps à l'intestin de faire son travail d'élimination). Dépasser 48 heures sans y aller, et le processus de la maladie commençait.

Il a insisté toute sa vie pour indiquer à ses patients (dont la maladie n’avait souvent aucun rapport apparent avec l’intestin), qu'il fallait en premier lieu nettoyer leur côlon. (Surtout si vous n'allez pas à la selle régulièrement)
Le nombre de maladies provenant d’un côlon encombré serait insoupçonnable ! D’ailleurs Cayce est maintenant suivi par de nombreux docteurs, chirurgiens et thérapeutes. Aux États-Unis, il existe même des cliniques spécialisées qui s’occupent du nettoyage du côlon.
Le nettoyage du côlon contribue à éviter les grandes « intoxinations » par cumuls de matières fécales adhérentes aux parois du côlon. Ces adhérences dures développent une flore pathogène qui provoque un empoisonnement du sang (cf. Dr Georges Monnier-Shraer, « La santé par l’hygiène intestinale », aux éditions Trois Fontaines).

L’hydrothérapie du côlon :

Edgar Cayce encourageait vivement le lavement du côlon, à l’instar de Abbé Kneipp bien connu des naturopathes européens. Et ce, pour deux raisons :

 1/ L’intérieur du côlon se rétréci par les quasi inévitables adhérences de matières fécales le long de ses parois. Cela cause un ralentissement du transit intestinal et donc une fermento-putrescence (Robert Masson) : une constipation simple, puis chronique, et au final une grande augmentation des poisons dans le côlon.

 2/ Ces poisons qui stagnent finissent par passer à travers la paroi de l’intestin et pénètrent dans le circuit sanguin. C’est le facteur déclencheur d’un grand nombre de maladies.

 Le Dr Georges Monnier-Shraer confirme les dires de Cayce concernant les adhésions de matières au côlon, et précise quelque chose d’important concernant les laxatifs :

  « Ils provoquent un spasme, un stress du côlon qui permet d’évacuer une partie des matières accumulées. Mais les matières anciennes restent collées à la paroi. »

Mode d’utilisation pour l’hydrothérapie du côlon :

Se procurer en pharmacie une poire à lavement rectale.
Cayce préconisait de placer dans le seau en plastique, de l’eau tiède additionnée d’une bonne cuillère de sel de mer. Puis, lorsque les trois quarts de l’eau sont passés dans le côlon, stoppez le robinet et mélangez dans le quart restant une cuillère à soupe de Glyco-thymoline (c’est un antiseptique pharmaceutique), et finissez de vider le mélange.

Conseil : Massez-vous le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre pour aider l’eau à sortir. Vous pouvez aussi prendre vos muscles abdominaux entre les paumes de vos mains et remuer de bas en haut ou faire des tapotis sur le ventre pour aider les toxines qui collent sur le colon à se détacher.

Cayce conseillait de faire ce soin de temps à autre au cours de l’année, même pour les gens en parfaite santé, tellement les vertus en sont bonnes pour la santé.

doigtBienfaits, conseils et contre-indications


Accueil et PLAN du site> La maladie> Maux & Remèdes>  Points

La colonne vertébrale

L’exercice du cou et des oreilles

Les déséquilibres alimentaires

Toxines dans le sang

L’hyper-alcalinité

L’encombrement du côlon

L’hydrothérapie du côlon

Les médicaments

Le magnétisme, les guérisseurs

 La rémunération

Le jeûne, les pommes

La musique

La couleur et la lumière verte

Le cancer




Les médicaments :

Le médicament sert plutôt à déclencher la force vitale qui permet à l’individu de se soigner lui-même !

Ainsi, disait-il : « Sache que toutes les forces de guérison sont à l’intérieur de toi, pas à l’extérieur ! Ce qui vient de l’extérieur n’est là que pour aider l’intérieur à créer une force mentale et spirituelle ». (lecture 1196-7)

Visualiser la thérapeutique utilisée en train de soigner l’organe malade amplifie le phénomène. Cette action mentale est loin d’être négligeable dans les soins, quels qu’ils soient.

Le magnétisme, les guérisseurs

L'action du magnétisme s'applique au corps éthérique (dont dépend le corps physique, lequel est légèrement décalé). C'est pourquoi elle agit avant tout par la pensée et qu'il n'y a pas de contact direct.

 « On reconnait volontiers dans les cercles médicaux que le stress et le manque d'harmonie affective sont les plus grands tueurs du genre humain. (...) [C'est pourquoi] la guérison spirituelle s'adresse d'abord à l'esprit du patient. »

 « La guérison du corps physique ne peut avoir lieu qu'une fois que le corps éthérique est apaisé et guéri. »
[ Rosemary Altea, "Une longue échelle vers le ciel" ]

L'imposition des mains

 « Cette méthode consiste à poser les mains sur les épaules du patient ou à tenir simplement ses mains dans les siennes, puis à adresser une prière à Dieu l'implorant de calmer l'esprit du patient et de guérir son moi spirituel. Il pourra alors affronter plus facilement sa maladie physique ou mentale.

 L'univers reçoit cette pensée et renvoie une impulsion d'énergie au guérisseur. Ce moyen reste très doux malgré la grande énergie déployée. Rien de théâtral, aucune singerie. Le malade se détend inévitablement. De la même manière, nous sommes capables d'apporter des soins à distance, en projetant nos pensées à notre patient.

 « (...) Je posais mes mains, la droite sur sa poitrine, la gauche sur son dos comme je le fais toujours. Puis j'ai demandé à Dieu de m'apporter son aide et de diriger son énergie curative vers mon patient. J'ai aussi prié pour que la lumière et l'amour de Dieu viennent éclairer l'esprit de mon patient, de manière que son âme soit plus apte à recevoir les rayons de guérison divins.
 Le guérisseur sert de conduit à cette énergie curative. »
[ Rosemary Altea, "Libre comme l'esprit" ]

 « Le magnétisme peut redonner vie à un être, car il rend au corps le fluide vital qui était insuffisant pour entretenir le jeu des organes.

 La puissance magnétique peut guérir par le simple attouchement quand elle est secondée par la pureté des sentiments et un ardent désir de faire le bien, car alors les bons Esprits viennent en aide. »
[ Message recueilli par Allan Kardec ]

 « Les magnétiseurs et les guérisseurs sont des personnes qui ont ouvert un peu plus leurs capteurs et reçoivent une énergie qu’ils peuvent utiliser pour soigner les autres. Cette énergie vient de la Terre et de son noyau, mais aussi des planètes qui nous entourent. Elle peut aussi venir de l’au-delà. Dans ce cas, c’est un guide ou quelqu’un de l’autre côté qui envoie de l’énergie, laquelle va se déverser sur la personne à guérir, puis on referme les capteurs.

 Pour que le soin soit efficace, il faut qu’il y ait compatibilité vibratoire entre le guérisseur et le malade, et que celui-ci croie en sa guérison par ce moyen. S’il veut se prouver qu’il est impossible d’être soigné ainsi, ses capteurs vont rester fermés et il ne se passera rien. »
[ Patricia Darré (médium) ]

 « L’efficacité totale dépend des humains. C’est l’aptitude à recevoir la force-lumière des êtres de lumière qui garantit l’efficacité de cette méthode. »
[ Edgar Cayce ]

 « (...) Mais avant tout, la guérison est apportée à l'esprit du patient, à son moi spirituel, qui est la lumière de l'âme. J'entends ici l'amour, cette force divine enfouie au tréfonds de notre être. »
[ Rosemary Altea, "Une longue échelle vers le ciel" ]

 «  Si le patient est croyant, je lui demande d’élever sa pensée ; sa participation facilite ma tâche. Ensuite je m’efforce d’être aussi passive que possible.

 Le malade doit participer, ne pas subir passivement, s’associer activement à sa guérison. Avant toute guérison, Jésus demandait : « Crois-tu en moi ? » et il n’opérait qu’ensuite car il savait que sans le lien établi entre lui et le malade par la confiance, aucun résultat ne pouvait être obtenu.

"Nous nous sommes bien gardés de t’avertir de la gravité de la maladie ; tu n’aurais pas cru en la guérison et c’était pour nous un obstacle impossible à franchir."

 En cas de choc moral ou physique, la vibration normale est ralentie. Le magnétisme émis par l’être humain est confirmé (tous les êtres humains possèdent un peu de magnétisme, comme tous peuvent chanter ou danser...). Les magnétiseurs s’en servent pour aider, soulager et parfois guérir le malade. Pour rétablir les fréquences brisées, il faut canaliser certaines sources d’énergie et éliminer les phénomènes perturbateurs.

 Le magnétisme apporte des forces fraîches au malade, et parvient le plus souvent, à reconstituer les phénomènes vibratoires. Je compare souvent le rayon magnétique au rayon solaire.
 Cela peut aussi apporter une aide au traitement médical, pour stimuler les défenses et aider à mieux profiter du traitement. »
[ Maguy Lebrun ]

 « La prière et la méditation peuvent aider un malade. Par notre foi, nous attirons de multiples forces bienfaisantes. »
[ Maguy Lebrun ]

Rémunération

 - Un magnétiseur doit-il se faire payer ?

 « L’argent est une forme d’énergie à partager. S’il est nécessaire à la survie du guérisseur, celui-ci a droit à sa rétribution. Si le guérisseur vit déjà dans l’aisance, il peut aussi demander une rétribution afin de maintenir cette qualité de vie, lui permettant de conserver sa santé et son énergie. Il aura ainsi plus de disponibilités pour augmenter sa qualité de réception d’énergie-lumière, entre autres par des pratiques régulières de méditation. »

 - Les lois terrestres en général ne permettent pas le paiement de tels services si le guérisseur n’est pas médecin. De plus, même le médecin n’a pas le droit d’utiliser légalement les techniques ainsi enseignées. Comment concilier tout cela ?

 « Ces guérisseurs des corps et des âmes n’auront pas besoin de publicité. La rétribution sera volontaire et non fixée. Les objecteurs causeront bien quelques éclaboussures, mais ils se fatigueront vite à ce jeu quand il y aura de plus en plus de guérisseurs utilisant l’énergie-lumière. Cette forme d’énergie-lumière est invincible et plus forte que l’énergie des objecteurs. Cette énergie-lumière vaincra les obstacles. Les êtres de lumière n’exigent pas de vous une foi aveugle, mais simplement que vous leur demandiez cette énergie-lumière et de la transmettre dans un geste d’amour inconditionnel. »
[ Edgar Cayce ]



Accueil et PLAN du site> La maladie> Maux & Remèdes>  Points

La colonne vertébrale

L’exercice du cou et des oreilles

Les déséquilibres alimentaires

Toxines dans le sang

L’hyper-alcalinité

L’encombrement du côlon

L’hydrothérapie du côlon

Les médicaments

Le magnétisme, les guérisseurs

 La rémunération

Le jeûne, les pommes

La musique

La couleur et la lumière verte

Le cancer




Le jeûne, les pommes :

Le « jeûne de pommes » fut l’un des leitmotivs de Cayce. Ce type de jeûne est bien plus efficace que de ne strictement rien manger, et beaucoup plus facile à pratiquer dans la vie courante. Il s'agit de manger des pommes (mûres), autant qu’on veut pendant trois jours et rien d’autre. A la fin du 3ème jour, Cayce conseille d’absorber une cuillerée d’huile d’olive, pour finir de nettoyer le tube digestif.

Cayce assurait que ce traitement pouvait nettoyer les toxines de n’importe quel corps.

La musique

 « Une musique appropriée promène ses rythmes à travers les frontières des corps physique et éthérique. Or ce va-et-vient dans les espaces libérés des deux corps crée une paix intérieure. Une musique harmonieuse agis comme un baume réchauffant sur votre corps. Voilà pourquoi je vous dis que la musique guérit. »
[ Edgar Cayce ]

 « Mes guides me dirent que certaines musiques peuvent faire naître en nous des émotions négatives. »
[ Betty J. Eadie, "Dans les bras de la lumière" ]

La « couleur verte » :

Cayce avait dit depuis longtemps que la couleur était une vibration. Ce que les physiciens aujourd'hui confirment, et que chaque couleur à une vibration différente.
Et Cayce précisait que la couleur verte était la couleur de la guérison car sa vibration aidait les cellules malades à régler leurs propres vibrations déréglées.

La « lumière verte » :

Pour Edgar Cayce, la lumière verte est un anticancéreux préférable aux rayons X. Selon lui, contrairement aux rayons X, la lumière verte ne détruit pas les cellules saines avoisinant la tumeur.
Le traitement consiste simplement à exposer l’organe malade (assez proche pour sentir sa chaleur) à une lampe classique devant laquelle on aura fixé un carré de verre vert.

Le cancer :

 - Existe-il dans la nature des remèdes simples qui pourraient amener la guérison du cancer ?

 « Cette maladie est complexe et n’a pas qu’une seule cause chez le même individu.
 Elle est complexe parce qu’elle est physique, mentale et éthérique. Elle consiste en un profond déséquilibre au niveau des atomes qui forment votre corps, comme si les programmes d’alignement des atomes ne fonctionnaient plus. Même un cancer en surface naît en profondeur, et on retrouve l’origine du déséquilibre dans ce désalignement des atomes.
 Quand le corps physique est cancéreux, le même désordre se retrouve dans le corps éthérique. »
[ Edgar Cayce ]

doigt  Les origines de la maladie

L'amande, en prévention du cancer :

 « Le magnésium contenu dans l'amande est « le plus assimilable et utilisable » par le corps humain. Or il est bien connu en médecine classique, que le magnésium est un oligo-élément anticancéreux. »
[ Edgar Cayce ]