loupe

    
 Entrez le mot à rechercher
Celui qui souille l'amour est à plaindre,
car il se tranche de ce qui le sauvera au jour de la détresse.

 Le viol,
 les maltraitances

       (Image flottante

Ce site rapproche, autour des questions fondamentales,
des textes de sagesse ancestrale et des messages inspirés

_ _ _ _

 Ceci est la fonte de caractères utilisée lorsque c'est l'auteur du site qui parle.
Concernant les citations:

cette fonte indique un texte ancien ou un auteur récent

celle-ci signale un message céleste confié à un médium.

_ _ _ _

Contact amical: sitegermination @ gmail.com

chevron
 
chevronB



Pour la victime, le viol est pire que la mort. Il la laisse vivante, avec un sentiment de souillure inextirpable doublé d'une inexplicable culpabilité.

 « L'enfant victime de maltraitance se croit coupable. S'il éprouve de la honte, il la croit justifiée. S'il n'a pas été aimé, il croit qu'il ne méritait pas de l'être. »
[ Dr Elisabeth Kübler-Ross ]

 « L'enfant qui a subi des maltraitances durant toute son enfance deviendra un adulte qui aura un grand manque de confiance en lui et d'estime de soi. Il lui sera difficile de se pardonner. Ce n'est qu'en faisant un travail sur lui-même qu'il réussira à briser les chaînes de son passé. »
[ Alain Joseph Bellet, 'Dialogues avec le monde des esprits' ]




C'est dans le purin d'une vie humaine que germe l'Être.

 La victoire des forces du Mal est totale lorsque l'âme, aveuglée par la détresse, rejette Dieu.

« Ose toucher à sa chair et je te parie qu'il te maudira ouvertement. » dit Satan à Yahvé en désignant Job.

 Si par contre cette âme parvient à se surmonter, les portes du Ciel s'ouvrent pour elle, et c'est un terrible revers pour le Mal qui aura lui-même contribué à propulser un être vers la Lumière.

« Ce que tu feras au moment de ta plus grande épreuve sera peut-être ton plus grand triomphe. »
[ Neale Walsch, "Conversations avec Dieu" ]

 « Il y a des épreuves salissantes. Le privilège des âmes d’élite est de savoir tirer profit, même du mal. »
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Même lorsque Satan traîne l'homme en enfer, Dieu suit. »
[ Arnaud Gourvennec, messages célestes ]

  Un corps vierge n’est pas nécessaire
  lorsqu’il y a la flamme pure.
[ "Dialogues avec l’Ange" ]




  La faute de celui qui viole retombe sur tous les hommes.
C'est pourquoi, en tant qu'homme, je te demande pardon.
**
 Il arrive qu'un homme soit entrainé dans une spirale de pulsions - frustrations. Si dans cette tourmente une occasion se présente, il lui est humainement difficile de résister.
D'autant que ces conditions l'exposent aux influences des esprits demeurés attachés à la matière.

« Les hommes et les femmes qui avaient joué de leur autorité sur moi sont devenus les proies des énergies négatives. » )  [ Betty J. Eadie, "Dans les bras de la lumière" ]

 alors oui, on peut le plaindre, car chacun de ses actes l'enfonce désormais un peu plus dans les ténèbres, l'éloigne davantage de la Lumière.

« ... car il est fatal qu'arrivent les scandales ; mais malheur à l'homme par qui le scandale arrive. »( Matthieu 18,7 )

 « Il appartient à chacun de choisir sa voie, à tout moment.
 Comme les hommes se survivent à eux-mêmes, ils se retrouvent au bout du compte dans leurs propres conséquences. »
[ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]

 C'est pourquoi chère victime, je t'en prie, ne laisse pas la haine ronger ton cœur. Elle te détruirait (cf. "La haine"), et te lierait par delà la vie à ton agresseur (ce n'est certainement pas ce que tu souhaites).

 « Les pensées de haine créent en règle générale un lien fatal avec l'être haï, lien qui peut se prolonger, pour la souffrance de tous deux, sur plusieurs existences. »
( Karl Otto Schmidt, 'Nous vivons plus d'une fois' )

 « Les non-pardonnés et les non-pardonnants se retrouveront liés les uns aux autres au-delà de la mort, jusqu'au déliement des cœurs. »
[ Arnaud Gourvennec, messages célestes ]

 Accepte ces paroles d'amitié, ne repousse pas ma main. La haine fait souffrir, l'amour rend heureux. Non, tu n'es pas sali(e), c'est ton agresseur qui, en laissant ses instincts bestiaux le dominer, a renoncé à sa grandeur d’homme.




  « Il est des êtres qui doivent toucher du doigt les pires expériences pour avoir la force de modifier une tendance qui dure au fil de leurs incarnations. Vous ne pouvez que les plaindre, les confier à la sollicitude de leurs guides encore muets par sagesse, et les laisser aller leur chemin de vérité. Ce qui n’empêche pas la société les juger comme il convient avec toute la sévérité nécessaire.

 Amis, ces hommes sont nombreux en ces jours de violence. Mais la cause est le plus souvent une souffrance d’amour, un amour qui n’a jamais été donné ni reçu, un amour en jachère, un amour trahi, un amour rêvé et aboli.

 Amis, priez pour que l’amour pénètre en chacun et fasse son œuvre de régénération. »
[ Brigitte Quéro, "Messages spirituels" ]
**
L'âme et le corps sont distincts. Cependant, au fil de la vie, l'âme se prend au jeu et s'intègre au corps, jusqu'à s'identifier à lui. Aussi, lors d'une blessure profonde, la seule solution pour retrouver la raison, est de procéder à la démarche inverse : se rappeler et s'imprégner du rôle de chacun : l'âme, là pour évoluer au travers des épreuves, le corps, là en offrir le support.

Ce n'est donc qu'en (re)prenant de la hauteur, que l'âme pourra aider le mental.

 « Nous nous soucions tellement de la santé et l'intégrité de notre corps que, jusqu'à notre mort, nous ne remarquons pas que le corps n'est rien de plus qu'une boîte. »
( Réflexion d'un jeune homme en phase terminale )




Celui qui est éloigné de Dieu au point de faire le mal sans remords, un jour, dans cette vie ou dans une autre, éprouvera le besoin d’être aimé.
Alors il s’ouvrira, alors il souffrira, alors s’amorcera l’éveil. Nous nous indignons devant la violence, la cruauté ; mais sachons-le, nous sommes tous passés par le stade de faire le mal aveuglément.

 « L'Esprit, comme l'homme, a aussi son enfance. À leur origine, les Esprits n'ont qu'une existence instinctive et ont à peine conscience d'eux-mêmes et de leurs actes. »
[ Message recueilli par Allan Kardec ]

doigt   La méchanceté humaine

Chaque âme part du bas de l'échelle. De l'instinct à la conscience, elle s'élève. De l’assouvissement de ses envies à la joie de donner, elle s'élève. Et le chemin est long et jalonné de souffrance.