loupeI
icone


Ce site, anonyme et désintéressé, s'adresse aux âmes en détresse ou en quête d'un éclairage authentique sur la vie, la mort, la souffrance.

 Celui qui en a collecté les textes utilise cette fonte.
 Celle-ci indique un texte ancien,
   un auteur récent ou un témoignage

 Cette fonte distingue une entité supérieure
 et celle-ci une personne récemment décédée
 (leurs messages sont recueillis par un médium Ne faites pas un amalgame avec les charlatans qui abusent de la détresse d'autrui.
Un véritable médium est un être dont la sensibilité lui permet de se mettre en rapport avec le monde invisible.
Il met ce don au service de ceux qui sont dans la détresse.

 ✱ Il agit toujours pour le bien
 ✱ Il ne se fait pas ou peu payer
 ✱ Il prie et invoque Dieu avant tout contact
)

  • CONTACT

     AMICAL
    ☆
    Votre e-mail :
       (si vous souhaitez une réponse)

    Votre message:


  • Mot à rechercher


    Le bonheur

    Si l'on parvient, même un instant,
    à ignorer les soupirs et les inquiétudes de l’ego,
    on fait l’expérience du bonheur parfait.

    chevron chevronB


    L'illusoire

    Le réalisable

    _ _
    Possessions et bonheur

    Démarche vers le bonheur

    Le piège du plaisir
    La joie






    Il n'y a qu'un moyen d'être heureux, c'est d'aimer.
    Mais ... cela ne se commande pas !

    En effet, mais un sentier existe, celui de l'oubli de soi.
    Un long sentier, difficile ; en marge de l'autre, celui où l'on se bouscule, se piétine. Celui du plaisir et de sa quête, constante, tyrannique, insatiable (où « le miel est déposé sur une lame de rasoir »). Celui du malheur en fait.

    Dans ce chapitre et celui-ci, de grands sages nous parlent de ce qu'est l'oubli de soi ; le soi, cette source de détresse et de frustration. Et dans cette page, ils nous invitent à retrouver la Voie (« Pour ceux qui en ont assez de se tromper. ») ; celle de la recherche de notre être intérieur
    ☆ Extrait de la page : "Se reprendre" :

    Chaque être est relié à son Soi intérieur, lequel est relié à Dieu.

    Notre double

     notre être profond

    Les Textes s'accordent sur un point essentiel : il y a en nous un moi personnel, celui que nous connaissons (et aimons) si bien, et un autre, que nous ne cherchons pas à connaitre, et qui par notre âme nous lie à Dieu (il faut dépasser ce mot, attaché à tant de fanatismes ; Il n'est autre que la Source d' Amour).

     « (...) Cet être divin, cet ami sublime, est en chacun de nous. car Dieu réside dans l'intérieur de tout homme, mais peu savent le trouver. Or, voici le chemin du salut. Une fois que tu auras aperçu l'être parfait qui est au-dessus du monde et en toi-même, tu abandonneras l'ennemi qui prend la forme du désir.
     Les jouissances que procurent les sens sont les matrices des peines à venir. »
    ( Krishna)

     « Entraîne ton mental à devenir conscient de la divinité qui l'habite, et surtout, ne te diminue pas, mais plutôt, ne rate pas une occasion de glorifier cette divinité présente au fond de toi. Car ton corps est le Temple du Dieu vivant. Prends-en soin, et tu l'apprécieras mieux à sa juste valeur. Et ainsi, tu prendras conscience qu'il est le lieu où tu rejoins Sa présence. »
    [ une lecture d’Edgar Cayce ]

    suite...
    , et comment s'y engager.

    Je vous souhaite ce bonheur-là, un bonheur que personne ne pourra vous prendre, mais que vous aurez très vite envie de partager.

     Qu'est-ce que le véritable bonheur ?

     « Chacun a une définition différente du bonheur, mais dans sa quête incessante du mieux, il perd sa route vers l’Absolu.
     Cloisonné dans sa réalité, enfermé dans la prison de son mental inférieur, il oublie d’ouvrir la porte vers de plus vastes horizons… Ceux qui précisément lui permettraient de respirer l’infini des mondes. »
    ( Message recueilli par A. Givaudan ) LoupeAuteurContributions d'Anne Givaudan sur le thème de:

    La VOIE, L'AMOUR, La VIE, La SANTÉ ou La MORT

     « Un jour, l'homme comprendra qu'il y a en dehors de la jouissance des biens terrestres un bonheur infiniment plus grand et infiniment plus durable. »
    [ Message recueilli par Allan Kardec ]

     « Nous éprouvons ici [ au Ciel ] ce bonheur incomparable de ne trouver le bonheur que dans celui des autres. Lorsque nous atteignons cet état – qui est une récompense, nous nous rappelons avec honte, regret et pitié, le contentement égoïste que nous recherchions sur terre. »
    [ Messages célestes de Pierre Monnier ]
    **
     Maîtriser nos colères, élever nos pensées, donner un sourire, un mot gentil...

    « Une pensée s'impose à moi : "Comme le bonheur est simple ! " »
    [ Sylvie Lorain-Berger, "Les messagers de l'au-delà" ]


    Accueil et PLAN du site> Le bonheur>  Points

    L'illusoire

     # Le bonheur est-il un dû ?

     # Comment l'obtenir, le garder ?

    Le réalisable

     # Qu'est-ce que le bonheur ?

     # Où le trouver ?

     # Par où commencer ?

     # La poursuite du bonheur

     # La vanité d'une telle quête

     # Mais le ressentir est un signe

     # Le moment présent est la clé

    Possessions et bonheur

     # Sublimer la matière

    Démarche vers le bonheur

     # L'illusion du malheur

    Le piège du plaisir

    La joie


    On associe l'idée du bonheur à une vie sans nuages.
    Tout en sachant pertinemment que cela est impossible.
    **

    L'illusoire

     Le bonheur est-il un dû ?

     « Ne vous y trompez pas, le bonheur n’est pas le but à atteindre (il ne sera qu’une conséquence) ; le but réel c’est l’amour. »  (Aimer, jusqu'à l'oubli de soi.)
    [ Messages célestes de Pierre Monnier ]

     Un Rabbi : « Que veulent-ils donc de moi ? Pourquoi me harcèlent-ils ? Comment leur faire comprendre que ma tâche n’est pas de remplir leurs estomacs et d’apaiser leur sommeil ? »
    [ Elie Wiesel, 'Célébration hassidique' ]

     « Chacun veut que tout arrive en conformité parfaite avec son ego : être le centre du monde et ne rencontrer que le oui, le oui, toujours le oui. Alors que nous avons tout le temps à faire face au non. Et cela le petit enfant l’apprend un jour ou l’autre. Nous voulons qu’un collègue nous sourie, il ne nous sourit pas. Nous voulons qu’une femme nous aime, elle ne nous aime pas. Nous voulons une augmentation et nous ne l’obtenons pas. Et cela profondément nous ne l’acceptons pas. Nous ne donnons pas à l’autre la permission d’être lui-même, d’être différent, d’être comme nous un ego, avec ses désirs et ses peurs.

     Cette attitude est caractéristique du petit enfant qui ne conçoit que ses besoins et leur satisfaction : moi seulement. La croissance normale de l’homme devrait être : moi seulement, puis : moi et les autres, et enfin : les autres seulement. L’enfant est fait pour recevoir, l’adulte pour donner. Mais aujourd'hui combien d’enfants deviennent adultes ? De plus en plus, le monde est peuplé d’enfants à la fois gâtés, frustrés, révoltés et effrayés.

     Certes, le désir d’être heureux est légitime. Mais qu’est-ce que le bonheur et comment s’acquiert-il ? On reçoit à la mesure de ce que l’on donne. Et le meilleur don que l’on puisse faire est celui de soi-même. À ceux qu’il voit encore enfants, le maître donne. À ceux qui veulent devenir adulte, le maître demande.

     « Donnez-moi vos désespoirs, votre haine, vos mensonges, vos peurs, votre orgueil, votre peine. Déchargez sur moi votre fardeau et je vous soulagerai. »

     Mais encore faut-il que le disciple accepte de se décharger de son fardeau. Pendant longtemps il s’y cramponne de toutes ses forces, il est devenu il s’est identifié à ] son fardeau. Car ce fardeau a la ruse de se présenter aussi sous des aspects fascinants : succès, plaisir, supériorité sur les autres, brillante intelligence, amour. On m’aime, je suis aimé. Qui je ? L’ego. Mais ce n’est pas l’ego du disciple que le maître aime, aime d’un amour infini, incompréhensible, indescriptible. C’est la vérité du disciple [ c’est Dieu à travers cet homme ; cet homme qui cherche ]. C’est par amour pour cette vérité que le maître montre envers l’ego une patience sans limites, une délicatesse sans faille, une sévérité sans faiblesse. »
    [ Arnaud Desjardins, 'Les chemins de la sagesse' ]

     « Vous avez la mauvaise habitude de comparer sans cesse vos vies les unes aux autres, et de toujours croire que le voisin a plus de chance que vous. Vos balances sont fausses car vous êtes tous à des stades d’évolution différents. »
    [ Message céleste de Roland de Jouvenel ]

     Comment l'obtenir, le garder ?

     « Dans vos élucubrations, vous croyez que le bonheur est quelque chose qu’il faut poursuivre et pour lequel il faut se battre avant de le capturer. »
    [ Doreen Virtue, "Communiquer avec les anges" ]

     « Je ne demande point d'abord si l’homme oui ou non sera heureux, mais quel homme sera heureux. Et peu importe l’opulence des sédentaires repus, comme du bétail dans l’étable. »
    [ Saint-Exupéry ]

     « La grande erreur des hommes est de croire qu’ils doivent posséder le bonheur sur la terre. »
    [ Paqui, "Entretiens Célestes" ]

    ... le posséder comme on possède un bien. Tel ce fou qu'évoque Saint-Exupéry « qui a rempli sa cruche et l’a enfermé dans son armoire parce qu’il aimait le chant des fontaines. »
     « Pour bâtir l’oranger je me sers d’engrais et de fumier et de coups de pioche dans la terre et je tranche aussi à travers les branches. Et ainsi monte un arbre susceptible de porter des fleurs. Moi le jardinier, je retourne la terre sans me préoccuper des fleurs ni du bonheur, car pour que soit un arbre fleuri, il faut d'abord que soit un arbre. Pour que soit un homme heureux, il faut d'abord que soit un homme. »
    [ Saint-Exupéry ]


    Accueil et PLAN du site> Le bonheur>  Points

    L'illusoire

     # Le bonheur est-il un dû ?

     # Comment l'obtenir, le garder ?

    Le réalisable

     # Qu'est-ce que le bonheur ?

     # Où le trouver ?

     # Par où commencer ?

     # La poursuite du bonheur

     # La vanité d'une telle quête

     # Mais le ressentir est un signe

     # Le moment présent est la clé

    Possessions et bonheur

     # Sublimer la matière

    Démarche vers le bonheur

     # L'illusion du malheur

    Le piège du plaisir

    La joie


    « Le bonheur est un état de conscience. »

    [ une lecture d’Edgar Cayce ]

    Le réalisable

    **
     « Ne me demande point de conquérir le bonheur pour mon peuple, je m’assiérai ne sachant où courir.
     Demande-moi seulement de leur bâtir une âme où un tel feu puisse brûler. »
    [ Saint-Exupéry ]

    Pour approcher le bonheur, c'est l'esprit qui doit s'élever, et non les mains se tendre -comme l'amour, qui ne nait pas de l'extérieur mais de l'intérieur. C'est difficile, mais c'est une grande vérité.

    « Le bonheur est une émotion de l'âme,
    non pas du corps. »

    [ Messages célestes de Pierre Monnier ]

     Où le trouver ?

     « Le bonheur intégral pourrait vous être donné si vous saviez le prendre où il existe. Pauvres pécheurs, la joie est dans votre tête et vous la voulez dans vos mains ! »
    [ Message céleste de Roland de Jouvenel ]

     « Le vrai Bonheur ne dépend que de nous.

     Transformons le regard que nous portons sur le monde et les autres. »
    [ Dalaï-Lama ]

     « La libération est l’extinction des désirs, autrement dit, trouver sa joie et sa plénitude en soi-même au lieu de les chercher au dehors. C’est la fin de toute souffrance, de toute peine. Mais comment en arriver là ? D’abord être convaincu que tout ce que je viens de dire est vrai. »
    [ Arnaud Desjardins, 'Les chemins de la sagesse' ]

      La tâche de l’animal est centrée sur lui-même.
      Il ne se réjouit que de ce qui est à lui.
      Son air, sa nourriture, son petit.
      S’il va bien, il se réjouit de tout.
      Il vit dans un cercle qui s’appelle : lui-même.

      C’est juste le contraire chez l’homme.
      Votre joie est ce que vous rayonnez au delà du cercle.

      L’animal a faim, il se rassasie et cela suffit.
      L’homme est rempli, il rayonne –
      et cela ne suffit jamais,
      donc sa joie n’a pas de mesure.
    [ "Dialogues avec l’Ange" ]

     « Quand tu donnes, tu reçois.

     Je sais maintenant que le rabbi croyait en cette phrase éculée. C’est quand il pouvait aider quelqu’un qu’il était véritablement le plus heureux. »
     ( Mitch Albom, "Le vieil homme qui m’a appris la vie" )

    « Le secret du bonheur, c'est l'amour d'autrui.
     L'Amour transforme la vie ; ce qui était la Terre devient le Ciel. »
    [ Messages célestes de Pierre Monnier ]

     Par où commencer ?

     « Réfléchissez pour ne pas blesser. Créez du bonheur, de la paix, de la joie autour de vous.

     Soyez toujours joyeux, heureux quand vous en avez l’occasion ; aimez la vie, Dieu vous l’a donnée. Parcourez les beaux sentiers, Dieu les a créés, laissez vos yeux admirer les beaux spectacles de la nature, Dieu leur a donné leur splendeur. Aimez tout ce qui est beau. La nature est une œuvre d’amour et de consolation. »
    [ Paqui, "Entretiens Célestes" ]

     « Il te faut mépriser les jugements de la multitude car ils t’empêchent de grandir. Ils te souhaitent enfermé dans tes provisions et pillard de toi-même et révolu. Laisse-les parler. Leurs conseils partent d’un cœur facile qui te désire d'abord heureux. »
    [ Saint-Exupéry ]

     « Oui nous (les anges) souffrons de ne pouvoir vous persuader que le bonheur est à votre portée. »
    ( Messages célestes de Pierre Monnier )

     « Si vous cessiez de vivre en fonction de vos désirs sur des avantages humains, le critère de votre bonheur se déplacerait, l’odeur de la glycine aurait une valeur pour votre âme. »
    [ Message céleste de Roland de Jouvenel ]

     La poursuite du bonheur

     « La recherche du bonheur avant toutes choses est une folie ! C’est aller directement à un échec.
     Vous ne trouverez le bonheur qu’en oubliant de le chercher.

     (...) Plus vous fuirez la recherche personnelle des joies, plus vous vous rapprocherez d’un état spirituel qui est réellement "le bonheur". »
    [ Messages célestes de Pierre Monnier ]

    Curieusement, c'est au moment où l'on accepte sa souffrance
    que l'on trouve à la paix.
    Et pour trouver le bonheur... il faut d'abord y renoncer.
    C'est l'une des grandes leçons que m'a donné cette vie.

     « Qui veut sauver sa vie la perdra. » Marc (VIII-35)

     « Perdre sa vie pour la sauver, c'est donner son temps, celui que l'on se réservait à soi-même, afin de l'offrir à ceux que l'on aime. »
    [ Arnaud Gourvennec, messages célestes ]

     « Pourquoi est-il si difficile de trouver le bonheur ? Parce qu’on l’attend.

     Le bonheur n’est pas quelque chose qui vient ou ne vient pas, comme ça, de l’extérieur. Le bonheur est un état de conscience qui dépend de notre bonne compréhension des choses. Il ne faut pas s’imaginer qu’on est venu sur la terre pour vivre dans la facilité, les plaisirs, l’abondance. On est venu sur la terre pour apprendre et se perfectionner. Or, comment se perfectionner si on n’a pas chaque jour de nouveaux problèmes à résoudre ? Voilà, il faut que ce soit bien clair : la terre est une école et, comme dans toutes les écoles, seuls ceux qui apprennent et progressent peuvent être heureux.

     (...) Car c’est dans la victoire sur les épreuves que vous puiserez votre bonheur. »
    ( Omraam Mikhaël Aïvanhov, "Le devoir d’être HEUREUX" )

     La vanité d'une telle quête

    Être heureux sur Terre n'aurait aucun sens, autant rester au Ciel !☆ Extrait de la page : "La réincarnation" :

    La (re)naissance


     « À chaque passage, c'est une âme en évolution qui revient et non l'être humain précédent. »
    ( R. Terral-Meyer, 'Lettres de l’invisible' )

     Pourquoi revenir ??

    - N’est-il pas extraordinaire qu’un monde de matière puisse attirer une âme qui a connu un univers à sa mesure ? où le beau et le bon règne ?

     « Bien qu’il soit actif en ces lieux, un corps astral y apprend moins qu’au travers d’une enveloppe de chair. Aussi le désir de réincarnation est à un moment un véritable besoin. Quiconque n’aurait pas assimilé tous les enseignements qu’apporte la chair se sent irrésistiblement attiré vers elle comme un aimant, tôt ou tard.

     Une entité se réincarne lorsque insensiblement elle perd la joie de vivre dans ce monde. Elle connait une sorte de sommeil éveillé et est alors prise en charge par les entités qui œuvrent ici et dirigée vers sa nouvelle destination. »
    ( D. Meurois et A. Givaudan, 'Terre d'émeraude' )

    suite...

     « L'homme a été créé pour connaître non pas le bonheur mais la vérité. »
    [ Elie Wiesel, 'Célébration hassidique' ]

     « Je crois que rien ne peut nous satisfaire pleinement sur Terre car notre esprit, créé par Dieu, cherche Dieu, le sachant ou non. »
    ( L'abbé Pierre )

     Par contre le ressentir est un signe

    Se fixer le bonheur comme but équivaut à courir un mirage à travers ronces et marais. Par contre le ressentir est le signe que l'on est sur la bonne voie☆ Extrait de la page : "Se reprendre" :

    Qu'est-ce que la voie ?

    * *
      « Ce que tous les enseignements religieux ou ésotériques appellent la voie, est pour ceux qui en ont assez de se tromper.

     La voie commence par un renversement complet de notre façon de voir. Quand on a connu suffisamment d’hommes et de femmes riches, admirés et malheureux, on sait que l’argent et le succès ne font pas le bonheur et qu’il doit y avoir « quelque chose » à comprendre et à trouver. Inversement combien de gens sans beauté, sans notoriété, sont pourtant détendus, en paix et heureux. S’il y a des êtres à la fois comblés et désespérés, et des êtres disgraciés ou infirmes, rayonnant de joie. Le bonheur ou la souffrance ne dépendent qu’apparemment des conditions extérieures. Bonheur ou malheur sont l’expression de ce que nous sommes, non le résultat de ce que nous avons.

     L’important n’est pas d’avoir mais d’être.

     Le sage est libre du désir. Il a cessé d’opposer ce que nous aimons à ce que nous n’aimons pas.

     Celui, qui au contraire, ne peut se sentir être qu’à condition d’avoir est obligatoirement en concurrence avec ceux qui convoitent aussi avoir ce qu’il désire. Pour lui il n’y a plus ni repos ni paix. Avoir ne signifie pas seulement avoir de l’argent ou des biens matériels, mais tout ce qui se conjugue avec cet auxiliaire : avoir des connaissances, du prestige, des honneurs, des idées originales, un idéal, une idéologie, des expériences, des amis, des admirateurs, tout ce que nous pouvons dire « mon » ou « mes », tout ce qui peut donner l’illusion de combler le vide intérieur et la nullité de l’être. »
    [ Arnaud Desjardins, 'Les chemins de la sagesse' ]

     « La voie est un immense hôpital où se retrouvent ceux et celles qui ont reconnu et accepté le fait de leur maladie. Cette maladie est la maladie de l’ego, de l’individualisme, qui nous emprisonne dans la dualité des désirs et des refus. »
    [ Arnaud Desjardins, 'Les chemins de la sagesse' ]

    .

     « Le bonheur est le plus sûr critère de la sagesse. On sait qu’on est arrivé au bout du chemin quand on est dans l’état de bonheur total, auquel rien de manque et rien ne peut être ajouté. L’homme, autour de nous, en est loin, très loin, car il cherche hors de lui le sens de sa vie.

     La dépendance fait qu’un évènement extérieur nous mutile comme si notre être même était mis en question. »
    [ Arnaud Desjardins, 'Les chemins de la sagesse' ]

     « Le bonheur, il m’est toujours apparu comme le signe de leur perfection et de la qualité de leur cœur. À celle-là seule qui peut te dire : "Je me sens tellement heureuse...", ouvre ta maison pour la vie, car le bonheur qui lui vient est signe de sa qualité. »
    [ Saint-Exupéry ]

     « Le bonheur, on le possède en soi lorsqu’on le laisse pénétrer, lorsque l’âme est sereine. »
    [ Paqui, "Entretiens Célestes" ]

     « L'amour, la joie et la paix sont des états profonds de l'Être. Leur origine se situe au-delà du mental.
     Dans l'état de non-éveil et d'identification au mental, ce que l'on qualifie de joie n'est le plus souvent que du plaisir. Lequel est toujours provoqué par quelque chose d'extérieur à vous, alors que la joie émane de l'intérieur.

     Autrement dit, la chose qui vous procure du plaisir aujourd'hui vous fera souffrir demain. Ou bien le plaisir disparaitra et son absence vous fera souffrir. »
    ( Eckhart Tolle : "Le pouvoir du moment présent" )

     Le moment présent est la clé

     « Les patients en fin de vie réalisent que l'amour est la seule chose qui importe - la seule chose que nous pourrons emporter avec nous. Ces patients ont cessé de rechercher le bonheur "à l'extérieur". Ils ont découvert la richesse de chaque aujourd'hui. »
    [ Dr Elisabeth Kübler-Ross ]

    Pour être heureux, il faudrait cesser de vouloir modifier les évènements et les gens ; ne considérer que l'instant présent, qui n'est le plus souvent pas si pénible ; et... sourire tout simplement.

     « Man, il fait beau, le soleil aujourd'hui réjouit le cœur des oiseaux et tous chantent. Quand la lumière rit sur la terre, sois heureuse, tout simplement. »
    [ Message céleste de Roland de Jouvenel ]

     ☞   L'importance du moment présent

    Accueil et PLAN du site> Le bonheur>  Points

    L'illusoire

     # Le bonheur est-il un dû ?

     # Comment l'obtenir, le garder ?

    Le réalisable

     # Qu'est-ce que le bonheur ?

     # Où le trouver ?

     # Par où commencer ?

     # La poursuite du bonheur

     # La vanité d'une telle quête

     # Mais le ressentir est un signe

     # Le moment présent est la clé

    Possessions et bonheur

     # Sublimer la matière

    Démarche vers le bonheur

     # L'illusion du malheur

    Le piège du plaisir

    La joie


    « Le bonheur ne consiste pas à acquérir et à jouir,
    mais à ne rien désirer. »

     ( ÉPICTÈTE (50 - 130) )
    * *

    Possessions et bonheur


      « La clé de notre bonheur dépend de notre capacité à être satisfait.

     Le bonheur en ce monde dépend de nos désirs, c’est pourquoi il est instable. Car la caractéristique du désir est de ne jamais être satisfait, il nous conduit à vouloir recevoir et posséder toujours plus. Cette insatisfaction permanente crée la souffrance car le bonheur qui résulte de l’accomplissement du plaisir ne dure pas. Nous avons peur de le voir disparaître parce que nous savons qu’il est inconstant, et tels des enfants, nous cherchons à accumuler les instants de bonheur. »
    [ Dalaï-Lama ]

     « Dans la tradition bouddhiste dans laquelle j'ai grandi, on enseigne que tous les êtres humains partagent le même malaise : l'insatisfaction. Tout le monde est insatisfait, personne ne sait se contenter de ce qu'il a. Pour le Bouddha, c'était le problème fondamental de toute l'humanité. »
    ( Dr Norin Chai )

     « À force de prôner le culte de la matière et des apparences, nous avons érigé une société qui a perdu le lien avec le spirituel. La richesse et la réussite sont présentés comme les aspirations ultimes et les rêves les plus grands à atteindre pour être heureux. On en vient à négliger l’esprit. La matière devient une fin en soi et la question : « pourquoi sommes-nous là ? » perd tout son sens.

     Enfermés dans notre ego et obnubilés par les apparences, on finit par passer à côté de beaucoup de choses. »
    [ Patricia Darré (médium) ]

     « (...) Je n’en ai point conclu que la qualité de la nourriture s’opposait à la qualité du bonheur, mais simplement que là où les biens sont en plus grand nombre il est offert aux hommes plus de chances de se tromper sur la nature de leurs joies.

     Dans la prospérité il se peut que plus facilement ils s’abusent et courent plus souvent des richesses vaines. Ceux du désert ou du monastère, ne possédant rien, connaissent avec évidence d’où leur viennent leurs joies. »
    [ Saint-Exupéry ]

    « D’où vient que la richesse ne m’enrichisse point ? » se lamentent-ils et ils supputent qu’il ne convient que de l’accroître car elle n’était point suffisante. Et ils en accaparent d’autres, qui les encombrent plus encore. Et les voilà cruel dans leur irréparable ennui. »
    [ Saint-Exupéry ]

     « Si on me donnait le choix, je ne traiterais que des patients riches, parce qu'ils ne croient plus que leurs problèmes puissent être résolus par l'argent. »
    ( Sigmund Freud )

     « Pendant plusieurs existences, j’ai passé par les épreuves du travail et de la misère que j’avais volontairement choisies pour fortifier et épurer mon âme. J’ai eu le bonheur d’en sortir victorieuse, mais il restait la plus périlleuse de toutes : celle de la fortune et du bien-être matériel. Beaucoup d’esprits, séduits par les apparences, se hâtent de la choisir ; trop faibles hélas ! pour affronter le péril. »

    Paula, comtesse de V... sur la terre.
    ( interrogée lors d'une séance de spiritisme )
    [ Allan Kardec ]

     « Celui-là croit trouver sa joie dans la richesse du tas d’objets. Impuissant qu’il est à l’en extirper car elle n’y réside point, multiplie ses richesses et empile les objets en pyramides et s’en va s’agiter parmi eux dans leurs caves, pareil à ces sauvages qui te démontent le tambour afin d’en capturer le bruit. »
    [ Saint-Exupéry ]

     « La vie terrestre n'est qu'illusion et ce qu'elle offre est trompeur. La soif des pouvoirs, l'argent... ne sont qu'apparences et mensonge. Tous les biens de la terre sont abandonnés un jour, de gré ou de force, et ne laissent que goût de cendre et regrets. »
    [ Maguy Lebrun ]

    Cessons de comparer ce que nous avons et d'envier ce que nous n'avons pas.

     ☞   Le piège des biens materiels

     Sublimer la matière

     « Vous vous libérez du poids de la matière, non pas en reniant celle-ci, mais en l’utilisant pour aborder l’autre rivage. »
    [ Brigitte Quéro, "Messages spirituels" ]

      La matière se purifie lorsqu'elle brûle.
      La flamme grandit, la lumière se répand.
    [ "Dialogues avec l’Ange" ]

    Image flottante  « Être pauvre n'est pas un péché ; mieux vaut cependant l'éviter. »
    ( Proverbe breton )

     ☞   Nos liens avec l'objet


    Accueil et PLAN du site> Le bonheur>  Points

    L'illusoire

     # Le bonheur est-il un dû ?

     # Comment l'obtenir, le garder ?

    Le réalisable

     # Qu'est-ce que le bonheur ?

     # Où le trouver ?

     # Par où commencer ?

     # La poursuite du bonheur

     # La vanité d'une telle quête

     # Mais le ressentir est un signe

     # Le moment présent est la clé

    Possessions et bonheur

     # Sublimer la matière

    Démarche vers le bonheur

     # L'illusion du malheur

    Le piège du plaisir

    La joie


     « Le plaisir est le bonheur des fous,
    le bonheur est le plaisir des sages. »

    ( Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889) )
    **

    Démarche vers le bonheur

    C'est le bonheur de l'enfant de ne voir que l'instant présent. Mais la vision des parents est autre, et c'est pourquoi ils l'arrachent à son tendre sommeil.
     « L’homme doit s’efforcer de voir le côté positif de chaque chose. Il doit profiter pleinement des joies offertes par la vie, mais sans négliger la vraie raison de son existence. »
     [ "Le livre d’Annaëlle Chimoni" ]

     « C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction, non dans la réussite. »
    ( Gandhi ) LoupeAuteurContributions du Mahatma Gandhi sur le thème de:

    La VOIE, L'AMOUR, La VIE, La SANTÉ ou La MORT

     « Et je passai devant mon savetier à la jambe unique occupé d’embellir de filigranes d’or ses babouches. Et je compris bien, malgré qu’il n’eût plus de voix, qu’il chantait. « Qu’y a-t-il, savetier, qui te rend si joyeux ? »
     Mais je n’écoutai point la réponse, sachant qu’il se tromperait et me parlerait de l’argent gagné ou du repas qui l’attendait ou du repos. Ne sachant point que son bonheur était de se transfigurer en babouches d’or. »
    [ Saint-Exupéry ]

     - Pouvez-vous me donner le secret du bonheur ?
     - Je crois bien que oui. Tu es prêt ?
     - Je suis prêt.
     - Sois satisfait.
     - C’est tout ?
     - Sois reconnaissant.
     - C’est tout ?
     - Pour ce que tu possèdes déjà. Pour l’amour que tu reçois. Pour ce que Dieu t’a donné.
     - C’est tout ?

     Il m’a regardé au fond des yeux. Puis il a eu un profond soupir.

     - C’est tout. »
     ( Mitch Albom, "Le vieil homme qui m’a appris la vie" )

     « Le bonheur c'est de continuer à désirer ce qu'on possède. »
     ( Sagesse bouddhiste )

     ☞ La réussite en société

     L'illusion du malheur

     « Tout va s’effriter autour de toi ; ce sont des cadeaux de Dieu. Tu seras si légère quand tu mourras que tu viendras presque tout de suite jusqu’à moi. Si de nouveau tu étais heureuse, tu retisserais ta toile avec les humains, et je ne crois pas que cela te serait salutaire, car tu ne pourrais jamais être complètement satisfaite… »
    [ Message céleste de Roland de Jouvenel ]

     « Lorsqu'ils sont trop malheureux les hommes pensent : « Que je puisse seulement échapper à ma souffrance et je ne demande rien d’autre. » Cependant, dès que leur angoisse ou leur désespoir se dissipe, les aspirations et les désirs commencent à redresser la tête. »
    [ Arnaud Desjardins, 'Les chemins de la sagesse' ]

     « La Terre est un lieu où la souffrance est une réalité quotidienne pour la plupart. Quand les gens sont heureux, ils ne s'en rendent même pas compte, ils attendent toujours plus de la vie. Et quand ils réalisent ce moment de grâce passé, ils deviennent nostalgiques et tristes.
     Le bonheur s'achète avec de l'acceptation envers cet apprentissage exaltant pour l'âme qui un jour sera ainsi libérée, enrichie de ses expériences terrestres. Le bonheur est donc un état d'âme. Il ne s'installe pas dans le gris sale d'un mental frustré et dominateur. L'amour du travail bien fait attire la lumière comme un aimant. Il faut toujours faire au mieux. Même si tu n'y parviens pas, ton désir de bien faire nourrit ton âme de hautes vibrations. Et toutes ces infimes joies attirent le bonheur. »
    [ Sylvie Lorain-Berger, "Les messagers de l'au-delà" ]

     « Quand nous prendrons conscience de notre rôle, même le plus effacé, alors seulement nous serons heureux. »
    [ Saint-Exupéry ]


    Accueil et PLAN du site> Le bonheur>  Points

    L'illusoire

     # Le bonheur est-il un dû ?

     # Comment l'obtenir, le garder ?

    Le réalisable

     # Qu'est-ce que le bonheur ?

     # Où le trouver ?

     # Par où commencer ?

     # La poursuite du bonheur

     # La vanité d'une telle quête

     # Mais le ressentir est un signe

     # Le moment présent est la clé

    Possessions et bonheur

     # Sublimer la matière

    Démarche vers le bonheur

     # L'illusion du malheur

    Le piège du plaisir

    La joie


    Le piège du plaisir
    et de la tranquillité


    Les joies, les plaisirs font partie intégrante de la vie. C'est même la voie royale pour rejoindre Dieu ; cependant elle impose de se maintenir continuellement éveillé car l'ego s'y oublierait aisément :

     « Les pièges de la joie sont que la joie se suffit à elle-même, elle ne porte pas l’être à se transcender. »
    [ Message céleste de Roland de Jouvenel ]

     « (...) Mais par dessus tout, il faut se méfier des pièges tendus par la "douceur de vivre". Elle nous enferme dans un confort feutré, parfaitement isolant.
     Ce n'est pas une raison pour le refuser, ni les facilités qu'il nous offre, mais nous ne devons pas lui permettre de nous anesthésier. Il nous faut rester lucide [ attentifs à l'autre ], l'Essentiel est "ailleurs" [ dans une vie éveillée ]. »
    ( Jeanne Guesné, 'Le grand passage' ) LoupeAuteurContributions de Jeanne Guesné sur le thème de:

    La VOIE, L'AMOUR, La VIE ou La MORT

     « Le confort est d’une extrême fragilité, une illusion qui endort. »
    [ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]

     ☞   Ces imprévus qui ne sont destinés qu'à nous réveiller
    **
     « Nous le répétons, ce n’est pas dans le confort que l’âme évolue, mais dans l’épreuve. Acceptez-là, elle vous renforce, prenez confiance en vous. Vous tiendrez alors sur vos jambes. C’est ainsi que nous vous voulons. »
    [ "À l'adresse de ceux qui cherchent" ]


    Accueil et PLAN du site> Le bonheur>  Points

    L'illusoire

     # Le bonheur est-il un dû ?

     # Comment l'obtenir, le garder ?

    Le réalisable

     # Qu'est-ce que le bonheur ?

     # Où le trouver ?

     # Par où commencer ?

     # La poursuite du bonheur

     # La vanité d'une telle quête

     # Mais le ressentir est un signe

     # Le moment présent est la clé

    Possessions et bonheur

     # Sublimer la matière

    Démarche vers le bonheur

     # L'illusion du malheur

    Le piège du plaisir

    La joie


     « La lumière d’une lampe anéanti l’ombre. »
    [ Message céleste de Roland de Jouvenel ]
    **

    La joie

     « De l'enfant tu apprendras à être joyeux sans raison. »
    ( Rabbi de Metzerich (1818-1867) )

     « Prenez du plaisir sur Terre ! Nous rions tout le temps de vous voir tout prendre trop au sérieux. »
     (Cf. Savoir rire de soi-même)
    [ Doreen Virtue, "Communiquer avec les anges" ]

     « Accepte la souffrance, mais accepte aussi la joie, et lorsqu’elle te ravit à la tristesse et aux ténèbres, épouse-la de tout ton être. Dieu aime les sourires, Dieu aime l’allégresse, Dieu aime les cœurs épanouis. Pare-toi de fleurs, fredonne avec les anges, sache rester dans l’innocence d’un rire d’enfant. »
    [ Message céleste de Roland de Jouvenel ]

     « Je voudrais rappeler à ceux qui approchent ces Dialogues que « spiritualité » rime aussi – d’abord ? – avec « gaieté », et que cette spiritualité peut s’enraciner dans un bon sens inaltérable et un goût très vif pour les joies de cette terre. »
    [ Gitta Mallasz, "Dialogues avec l’Ange" ]

     « Plus on développe sa spiritualité, plus on est léger. La joie est l’indice pour savoir si on a réussi son incarnation. »
    [ Patricia Darré (médium) ]

      LA JOIE EST LE SIGNE.

      Note qui se réjouit et de quoi.
    [ "Dialogues avec l’Ange" ]

     « Certes, chaque épreuve, si elle est transformée par amour, fait avancer, permettant à l’âme de monter en vibrations, en qualité.
    Mais pas seulement l’épreuve : un véritable amour partagé, un véritable rire partagé, tout nous rapproche de la vibration divine. »
    ( A. Ray-Wendling, "Un soleil trop tard" ) LoupeAuteurContributions d'Anne Ray-Wendling sur le thème de:

    La VOIE, L'AMOUR, La VIE ou La MORT

     « En revoyant le film de leur vie, les mourants expriment souvent ces regrets: "Ah, si j'avais pu prendre la vie moins au sérieux !" Ils considèrent leur réussite professionnelle, sociale ou autre avec fierté, mais ils ont compris que l'existence ne se réduit pas à cet aspect là. Ils ont le sentiment d'avoir échoué lorsque leur réussite professionnelle ne s'est pas accompagnée de celle de leur vie personnelle. »
    [ Dr Elisabeth Kübler-Ross ]

     « Ce sont les moments de rire, de joie en commun qui importent le plus dans l’existence.

     Lorsque quelqu’un meurt, il ne me révèle pas combien d’argent ou autres richesses il possédait. Non, il fait plutôt apparaitre dans mon esprit les gens qui l’ont accompagné au long de son parcours ici-bas. Ce sont ces souvenirs qui représentent ses véritables trésors. »
    [ Patricia Darré (médium) ]

     « Les huttes sont d’une pauvreté absolue. Elle ne contiennent rien. C’est simple : rien ! La maman d’un des petits porteurs nous explique que son mari ne trouve pas de travail. De quoi vit-elle ? Elle se rend tous les jours au marché au moment de la fermeture et ramasse les légumes et les fruits dont personne ne veut mais qui nourrissent sa famille. Cette histoire parait beaucoup l’amuser, elle en plaisante avec ses amies et converse avec elles dans d’incessants éclats de rire ! Cette joie au milieu de ce dénuement est stupéfiante ! Où l’homme trouve-t-il donc son bonheur ?
     Cette même question, je me la posais plus tard en Europe, où je découvre souvent un climat de morosité, une insatisfaction foncière. J’ai l’impression que les individus sont empêtrés dans un autre genre d’esclavage. Des désirs impossibles à maîtriser, sans cesse renaissants, une course haletante sans rémission étouffent dans son germe le plaisir de vivre, de vivre l’instant : joie d’être, de respirer, de marcher, penser… Nous touchons peut-être ici une des divergences essentielles : l’Africain, plus près de son enfance, reste immergé dans le présent dont il jouit simplement. Demain ne l’intéresse pas. L’Européen, toujours en quête d’évolution, est tourné vers l’avenir, qu’il veut indéfiniment meilleur. »
    ( 'L'adieu de sœur Emmanuelle' ) LoupeAuteurContributions de sœur Emmanuelle sur le thème de:

    La VOIE, L'AMOUR, La VIE ou La MORT