Résumé & conclusions

"Nous sommes sur Terre pour éprouver des émotions.
Elles seules permettent à l'esprit et au corps d'entrer en relation."
( Marlo Morgann, 'Message en provenance de l'éternité' )



Cette ancestrale profession de foi des Aborigènes australiens résume
à la fois le pourquoi de notre présence sur Terre
et la raison de l'imprévisible alternance de difficultés et de joies qui jalonnent notre vie.

 (Image flottante)  

 Ce site rapproche, autour des questions fondamentales,
des textes de sagesse ancestrale et des messages inspirés

_______

 Ceci est la fonte de caractères utilisée lorsque c'est l'auteur du site qui parle. Concernant les citations:

  cette fonte est utilisée pour citer un auteur, de son vivant

  et celle-ci pour un message céleste (Ange, Guide, entité supérieure).

_______

 Une source de citation [ entre crochets ] est Image flottante cliquable
elle donne accès à plus d'informations.


Posons un regard différent sur nos peines

au quotidien ou lors de conflits.

N'ayons pas peur de la vie, et apprécions-en la valeur

car c'est nous-même qui en avons écrit les grandes lignes

Évitons si possible la souffrance,

mais ne la fuyons pas, cherchons à comprendre.
Ne craignons pas la mort, et ne nous en affligeons pas

outre mesure
; mais ne la devançons pas.
Inutile de chercher l'amour,

"il ne se rencontre pas, il se construit" ;

et d'abord en nous-même, car
"pour aimer, il faut être"
[ Arnaud Desjardins, 'Les chemins de la sagesse' ]


Tous les textes, messages et témoignages, se recoupent sur ces points :

Les médiums y ajoutent cette recommandation :

 "De très nombreux esprits demeurent attachés à la matière. Leurs vibrations basses les maintiennent près de la réalité des vivants."
[ Patricia Darré (médium) ]

La plupart sont déboussolés et malheureux mais certains sont malfaisants. Un esprit ne peut nous faire du mal physiquement, mais il peut nous perturber gravement et blesser ceux que nous aimons en s'immisçant en nous. Aussi ne laissez pas de porte ouverte !

En fait, ces esprits négatifs attendent la circonstance ou un état de faiblesse (abattement, tristesse) pour glisser un mot, suggérer une attitude... (observez et vous le réaliserez).



___ces phrases toutes faites qui nous égarent___

« C'est ainsi, Dieu l'a voulu... »
« "Que Ta volonté soit faite !" Phrase si mal comprise qu'elle débouche sur une incompréhension totale. Comme si le Père était un despote tirant les ficelles de sa création, comme si chacun n'était qu'un pantin à son service !
[...] Dieu laisse chacun libre de sa vie, de ses choix. »

[ Brigitte Quéro, "Messages spirituels" ]

C'est l'homme qui, avant de s'incarner, a tracé les grandes lignes de sa vie. De plus, Dieu lui ayant donné le libre arbitre, il peut modifier ce destin.
Bien qu'assisté par le Ciel à tout moment, il ne doit pas se déresponsabiliser :

« Fils de l'homme, tiens-toi sur tes pieds, et je te parlerai. »

( Ézéchiel 1.26 )

« Je suis seul pour faire face. »
Non seulement nous ne sommes jamais seul, mais les situations les plus difficiles sont les plus déterminantes pour notre évolution.

« L'amour n'existe pas. » ou alors... « Avec le temps, il passe... »
Rien n'est plus faux : l'amour se prolonge bien au-delà de la vie.
Parce que l'amour est le sens même de la création.

« Dieu voit tout. Le moment venu, nous serons jugé. »
Nos actes et nos pensées sont emmagasinés dans notre conscience ;
c'est à elle que nous serons confrontés.

« On est là pour être heureux, non ? »

Non.

« Il n'y a qu'une erreur innée, c'est celle qui consiste à croire que nous existons pour être heureux. »
( Arthur Schopenhauer (1788-1860) )



Chaque âme est une graine déposée sur Terre afin de germer. Il est donc naturel que son enveloppe (le corps et tout ce qui le protège) craque et s'ouvre, sinon l'âme végète et ne voit pas la lumière.

Que cette germination se réalise ou pas est tout l'enjeu de la vie.


  La matière protège, mais elle retient aussi.
[ "Dialogues avec l’Ange" ]



  « Si tel litige te déchire, laisse croître, tu mues. Bienheureux ton déchirement qui te fait t’accoucher de toi-même : car aucune vérité ne s’atteint dans l’évidence.

 (...) Quiconque mue connaît la tristesse et l’angoisse. Tout en lui se fait inutile. Quiconque mue n’est que cimetière et regrets.

 Toute ascension est douloureuse. Toute mue est souffrance. »
[ Saint-Exupéry ]

 « Remerciez Dieu pour toutes les larmes, tous les déchirements qui dépouillent votre être réel du masque dont il est affublé. »
[ Messages célestes de Pierre Monnier ]

 « Il n’est point d’amnistie divine qui t’épargne de devenir. Tu voudrais être : tu ne seras qu’en Dieu.

 (...) Car où vois-tu qu’il s’agit d’acquérir et de posséder quand il ne s’agit que de devenir, d’être enfin, et de mourir dans la plénitude de sa substance ? »
[ Saint-Exupéry ]





Le torrent n'a aucune prise sur un galet, il ne peut qu'achever de le lisser.

___nouvelle approche de la vie___

  « Réfléchissez pour ne pas blesser. Créez du bonheur, de la paix, de la joie autour de vous.

 Soyez toujours joyeux, heureux quand vous en avez l’occasion ; aimez la vie, Dieu vous l’a donnée. Parcourez les beaux sentiers, Dieu les a créés, laissez vos yeux admirer les beaux spectacles de la nature, Dieu leur a donné leur splendeur. Aimez tout ce qui est beau. La nature est une œuvre d’amour et de consolation.
 Ayez la certitude qu’il n’y a d’injustice que celle créée par les hommes. Quand vous aurez franchi nos contrées vous comprendrez alors que ce que vous croyiez être une grande injustice était une nécessité. »
[ Paqui, "Entretiens Célestes" ]

Toute cette souffrance qui m'a labouré durant toutes ces années,
peu importe qu'elle ait été juste ou injuste, j'aime l'être que par elle je deviens.
Les difficultés ne m'anéantissent plus, car je sais qu'elles sont là pour m'aider.
Une concession n'est plus pour moi un renoncement humiliant, mais une occasion de tenir mon ego.

**

 « " Je rends grâce à Dieu de ma vie. " Voilà, ce que tu diras.
Et pourtant le chemin aura été dur… »
[ Maguy Lebrun ]

 « Les évènements extérieurs sont toujours une façon de nous changer, une incitation à nous transformer, à nous révéler toujours plus.
 Il est de notre responsabilité de le savoir et de prendre conscience de ce processus afin de poser un regard différent sur nos souffrances. »
[ Patricia Darré (médium) ]

« J'aimerais vraiment que chacun d'entre vous - quand il sera de retour sur le plan terrestre - proclame à tous la vérité apprise au cours de ce périple. Faites en sorte que partout se développe un sentiment d'espérance. Faites savoir cependant combien il est nécessaire de prendre la bonne route pendant qu'il en est encore temps. Dites bien qu'il est plus facile pour un être humain de réparer ses erreurs alors qu'il se trouve sur la Terre que d'attendre que la mort ait érigé une barrière entre lui et ceux avec qui il pouvait se réconcilier. »
[ Pierre Jovanovic "L'explorateur de l'au-delà" ]




Notre évolution continuera dans le Ciel, mais sur Terre chaque pas compte double.

**

 Écoutez bien votre Dieu, et que sa voix descende en vous :

 « Vous ressusciterez, mais votre place au ciel sera proportionnelle à vos mérites sur terre.

 « Ne perdez donc pas un instant pour construire votre royaume intérieur.

 « Agissez toujours comme si un archange vous regardait.
 »

 Ceci, c'est Dieu qui le dit par ma bouche.
[ Messages célestes de Roland de Jouvenel ]

 « Le seul temps qui importe vraiment est le présent, chaque instant, chaque point. Si nous vivons chaque jour du mieux que nous pouvons, en nous comportant le plus honnêtement possible, nous aurons réussi notre voyage en temps qu'être humain. »
( Marlo Morgann, 'Message en provenance de l'éternité' )

( Principes de vie des aborigènes d'Australie )


Alors toi qui peine sur le chemin où j’ai tant peiné, je te laisse ces messages qui t'éclaireront sur le pourquoi de la souffrance. Avec du courage tu la supporteras, le but étant même de s'y appuyer. Laisse-toi prendre par la main ; tu découvriras sous l’apparente cacophonie des difficultés et des drames de l'existence, la prodigieuse symphonie de la Vie.








  « (...) Et tu te diras, du haut de la montagne d’où sont résolus tes problèmes : Comment n’ai-je pas d'abord compris ?

 Comme s’il était d'abord quelque chose à comprendre. »
 [ Saint-Exupéry ]